Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Passation de service à la préfecture de l’Ouémé-Plateau : Moukaram Badarou cède sa place à Joachim Apithy et Valère Adechina

JPEG - 84.3 ko
Moukaram Badarou stisfait d’avoir accompli sa mission à la tête de la préfecture de l’Ouémé et du Plateau

Joachim Apithy et Valère Adechina sont installés respectivement Préfets des départements de l’Ouémé et du Plateau, conformément à la décision du Conseil des ministres du 22 juin dernier. La passation de charges entre les deux préfets entrants et celui sortant Moukaram Badarou a eu lieu le mardi dernier à la Préfecture de Porto-Novo. En présence du Directeur de Cabinet du Ministère de la décentralisation, de la gouvernance locale et de l’aménagement du territoire (Mdglaat), les deux préfets ont pris l’engagement de servir l’intérêt général en se mettant résolument au travail. Ceci, à travers le contrôle des actes des collectivités territoriales et la bonne gouvernance. Pour le Préfet sortant, Moukaram Badarou, le combat pour le développement est le seul qui vaille, car il aide à la construction des communes et à la sortie des populations de la misère et de la précarité. A l’en croire, la Préfecture étant la tutelle des communes, l’essentiel doit toujours être fait pour qu’elle soit dans son vrai rôle de locomotive qui tire les wagons vers les destinations souhaitées par les administrées. « Je voudrais vous rassurer de ce que où que je serai, je contribuerai à ce combat d’émancipation et de développement de nos quatorze communes, particulièrement celle de Porto-Novo inscrite dans la Constitution du 11 décembre 1990 comme étant la capitale de notre cher pays, le Bénin », a-t- il ajouté. Le Préfet sortant a par ailleurs témoigné sa reconnaissance à ses collaborateurs et les communes pour le sacrifice pour le développement des différentes localités des deux départements. « J’ai donc eu mille trente-cinq jours pour servir nos 14 communes, 81 arrondissements et 850 villages et quartiers de ville. A tous ces cadres et agents, je voudrais leur dire merci et même un grand merci parce que je sais que c’est dans des conditions difficiles que nous avons travaillé », a-t-il dit.

1er-07-2016, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2010

Projet de révision de la Constitution : Talon s’explique et (...)
24-03-2017, La rédaction
Voix grave et visage serein, Talon s’est adressé à l’opinion publique dans un langage clair, empreint d’espoir de voir (...)  

Albert Tévoédjrè sur la révision : « Ici c’est le Bénin, ce projet ne (...)
24-03-2017, La rédaction
Selon un message diffusé en début d’après-midi à Cotonou sur les réseaux sociaux, Albert Tévoédjère, le frère Melchior a (...)  

Débat sur la révision de la Constitution : Le front de sursaut (...)
24-03-2017, Naguib ALAGBE
Ils y étaient, dans le cadre des consultations foraines sur le projet de révision de la Constitution, initiées par (...)  

Révision de la Constitution : Lettre ouverte du politologue Juste (...)
23-03-2017, La rédaction
Manhattan, le 20 mars 2017. Juste Codjo Politologue Kansas State University Manhattan, KS, U SA Email : (...)