Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Passation de service au Fnpeej : Modeste Kérékou s’installe

JPEG - 258.5 ko

« C’est une immense responsabilité et j’accepte l’accomplir avec foi…. je promets travailler sans désemparer pour une réussite de la mission qui m’a été confiée ». Ainsi s’exprimait le tout nouveau Directeur général du Fonds national de promotion de l’entreprise et de l’emploi des jeunes (Fnpeej), Modeste Kérékou. Bien avant son intervention, deux messages ont loué les mérites du Directeur général sortant, Christophe Vignigbé. Il s’agit de ceux du secrétaire général du Syndicat des travailleurs du (Fnpeej Syntra-Fnpeej) Vivien Awotché et du Chef service du département administration et comptabilité Augustin Noukounmonkè qui ont dressé le bilan élogieux des deux ans de fonction de leur désormais ancien directeur. Pour eux, c’est le départ d’un homme à caractère exceptionnel, au regard de son dévouement. Il a été cité comme pion important de l’institution pour avoir contribué à sa modernisation. Christophe Vignigbé part avec le sentiment d’une mission accomplie, selon le personnel. Par la même occasion, ils ont loué les qualités du nouveau directeur général, pour avoir été ministre de la jeunesse, des sports et loisirs. D’ailleurs, dans son allocution, le directeur sortant a vanté les mérites de son successeur. Christophe Vignigbé a rendu grâce à Dieu et à l’ancien chef d’Etat, Boni Yayi, sans oublier l’ancienne ministre de la microfinance Françoise Assogba qui lui ont fait confiance en le nommant à ce poste. Modeste Kérékou a pour sa part, rappelé l’importance de l’emploi pour le gouvernement de la rupture. A cet effet, il a promis œuvrer pour une égalité des chances à tous les porteurs de projets. « Je mettrai fin à toutes formes de discrimination et de régionalisme dans le traitement des dossiers », a-t-il promis. Cet engagement a été soutenu par le représentant du ministère de la fonction publique qui n’est pas allé par quatre chemins pour inviter le nouveau directeur général à sauvegarder le consensus et le dialogue dans les prises de décisions et le déroulement des activités.

29-06-2016, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Elles sont dans l’attente des élections professionnelles. Les centrales et confédérations syndicales rongent leur frein. Depuis 8 ans, plus rien n’a (...) Lire  

Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un visionnaire pour foot malade (...)
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Roland Riboux, président du Conseil des investisseurs privés du (...)
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Roland Riboux, c’est tout un parcours entre l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. En 1996, après le Cameroun et le (...)  

Affaire brouillage des fréquences de Soleil Fm et Capp Fm : La (...)
18-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les audiences publiques ont repris à la Cour constitutionnelles après une pause de courte durée. Hier, mardi 17 (...)  

Contrôle de l’action gouvernementale : Les députés déposent leur (...)
18-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
50 milliards de francs Cfa pour du vent ! L’évocation de ce scandale fait frémir, suscite au-delà de l’indignation, un (...)  

Lutte contre la fraude douanière : La douane sort la grande (...)
17-07-2018, La rédaction
La douane béninoise s’est résolument engagée dans la mobilisation de ressources et la lutte contre la fraude, qui (...)