Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Passation de service au Fnpeej : Modeste Kérékou s’installe

JPEG - 258.5 ko

« C’est une immense responsabilité et j’accepte l’accomplir avec foi…. je promets travailler sans désemparer pour une réussite de la mission qui m’a été confiée ». Ainsi s’exprimait le tout nouveau Directeur général du Fonds national de promotion de l’entreprise et de l’emploi des jeunes (Fnpeej), Modeste Kérékou. Bien avant son intervention, deux messages ont loué les mérites du Directeur général sortant, Christophe Vignigbé. Il s’agit de ceux du secrétaire général du Syndicat des travailleurs du (Fnpeej Syntra-Fnpeej) Vivien Awotché et du Chef service du département administration et comptabilité Augustin Noukounmonkè qui ont dressé le bilan élogieux des deux ans de fonction de leur désormais ancien directeur. Pour eux, c’est le départ d’un homme à caractère exceptionnel, au regard de son dévouement. Il a été cité comme pion important de l’institution pour avoir contribué à sa modernisation. Christophe Vignigbé part avec le sentiment d’une mission accomplie, selon le personnel. Par la même occasion, ils ont loué les qualités du nouveau directeur général, pour avoir été ministre de la jeunesse, des sports et loisirs. D’ailleurs, dans son allocution, le directeur sortant a vanté les mérites de son successeur. Christophe Vignigbé a rendu grâce à Dieu et à l’ancien chef d’Etat, Boni Yayi, sans oublier l’ancienne ministre de la microfinance Françoise Assogba qui lui ont fait confiance en le nommant à ce poste. Modeste Kérékou a pour sa part, rappelé l’importance de l’emploi pour le gouvernement de la rupture. A cet effet, il a promis œuvrer pour une égalité des chances à tous les porteurs de projets. « Je mettrai fin à toutes formes de discrimination et de régionalisme dans le traitement des dossiers », a-t-il promis. Cet engagement a été soutenu par le représentant du ministère de la fonction publique qui n’est pas allé par quatre chemins pour inviter le nouveau directeur général à sauvegarder le consensus et le dialogue dans les prises de décisions et le déroulement des activités.

29-06-2016, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Pour la Rupture et le président Patrice Talon, le risque politique est énorme. Mais, audace en deçà, lâcheté au-delà. Ça, c’était avant. A l’époque où (...) Lire  

En vérité : Vivres détournés et indignité (...)
7-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un réquisitoire signé Mahougnon (...)
6-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2430

Contre la corruption et les pratiques connexes : Patrice Talon (...)
11-12-2017, Naguib ALAGBE
D’une révolution à la Ghanéenne des années 80 notamment, nul doute que le Bénin en avait grand besoin. Le constat était (...)  

TRIBUNE : Tout sauf un hasard : Par Abdoulaye BIO TCHANE, (...)
11-12-2017, La rédaction
Depuis quelques semaines, le Bénin concentre les attentions sur la scène continentale et internationale. Les (...)  

Invité sur l’émission Zone Franche : Aké Natondé encourage la lutte (...)
11-12-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Dans sa bataille pour l’assainissement de la gestion des ressources de l’Etat, le Gouvernement peut compter sur le (...)  

Affaire perquisition au domicile de l’honorable Hinnouho : Une (...)
8-12-2017, La rédaction
L’opinion publique a été très vite alertée dans l’après-midi d’hier, au sujet d’une enquête judiciaire qui a conduit au (...)