Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Patrice Talon à bâtons rompus : Maintenant, le nouveau départ !

JPEG - 117.2 ko

Tout change dès maintenant. Patrice Talon, après un an d’exercice du pouvoir, procède à d’importants réajustements de ce qu’il convient de percevoir comme étant les fondements de son action. Avec les derniers développements de l’actualité nationale et le sort réservé à son projet de réformes constitutionnelles, le chef de l’Etat a dû tirer les leçons qui s’imposent. Dès lors, d’importants changements sont à noter, quant au cap de départ. Les priorités d’hier devront raisonnablement céder à de nouvelles, entendu que les réformes politiques et institutionnelles, socle du programme conçu au lendemain de la prise de pouvoir, se devaient de sortir de l’agenda du chef de l’Etat. Lui-même l’a affirmé sans détour. ‘’ C’est terminé, on n’en parle plus. La révision de la Constitution sous Patrice Talon, c’est terminé. Idem pour le mandat unique…La Grande Bretagne n’a pas une Constitution écrite et pourtant, elle prospère. Le Bénin peut faire avec le peu qu’il a’’. a- t-il indiqué. Et la principale leçon à en tirer est que les engagements pris par l’homme en 2016 ne seront plus d’actualité, y compris pour ce qui est de son départ des affaires au terme d’un mandat unique de cinq ans.

Cap sur le développement
‘’Dans les tout prochains mois, nous nous attaquerons aux problèmes des Béninois. Nous avons pris un an pour réorganiser, mettre de l’ordre, remettre les choses à l’endroit…. Maintenant, il faut se tourner vers l’avenir. Nous pouvons enfin construire Nous sommes désormais dans l’an deux du mandat. Et pour moi, c’est un nouveau départ’’. A travers ces nouvelles résolutions, le chef de l’Etat vient ainsi de recentrer le débat. Celles-ci augurent d’une dynamique nouvelle pour ce qui est de l’action politique. On est donc en droit d’espérer désormais, des actions à impact visible et peut-être progressif sur la qualité de vie des Béninois. Il est donc clair qu’un vent nouveau s’apprête à souffler sur le nouveau départ.

10-04-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Présidence du Parti social démocrate : La justice renvoie Amoussou, (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le juge n’a pas tranché sur la question de fond. Très attendu par les parties, le verdict du tribunal de première (...)  

Avancées dans le passage de l’analogie au numérique : Rafiatou (...)
21-07-2017, La rédaction
Faire le point de l’évolution des travaux techniques et échanger sur les orientations institutionnelles et juridiques (...)  

Mesures sociales sous la rupture : La vision Talon démontre sa (...)
21-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ne jamais mettre la charrue avant les bœufs. A ce piège, malgré les critiques les plus acerbes sur le manque de (...)  

Narcisse Djègui à propos de la fête nationale du cotonculteur : « (...)
20-07-2017, La rédaction
Parakou accueille le samedi prochain l’édition 2017 de la fête nationale du cotonculteur (Fnc). Il s’agit d’un (...)