Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Patrice Talon à bâtons rompus : Maintenant, le nouveau départ !

JPEG - 117.2 ko

Tout change dès maintenant. Patrice Talon, après un an d’exercice du pouvoir, procède à d’importants réajustements de ce qu’il convient de percevoir comme étant les fondements de son action. Avec les derniers développements de l’actualité nationale et le sort réservé à son projet de réformes constitutionnelles, le chef de l’Etat a dû tirer les leçons qui s’imposent. Dès lors, d’importants changements sont à noter, quant au cap de départ. Les priorités d’hier devront raisonnablement céder à de nouvelles, entendu que les réformes politiques et institutionnelles, socle du programme conçu au lendemain de la prise de pouvoir, se devaient de sortir de l’agenda du chef de l’Etat. Lui-même l’a affirmé sans détour. ‘’ C’est terminé, on n’en parle plus. La révision de la Constitution sous Patrice Talon, c’est terminé. Idem pour le mandat unique…La Grande Bretagne n’a pas une Constitution écrite et pourtant, elle prospère. Le Bénin peut faire avec le peu qu’il a’’. a- t-il indiqué. Et la principale leçon à en tirer est que les engagements pris par l’homme en 2016 ne seront plus d’actualité, y compris pour ce qui est de son départ des affaires au terme d’un mandat unique de cinq ans.

Cap sur le développement
‘’Dans les tout prochains mois, nous nous attaquerons aux problèmes des Béninois. Nous avons pris un an pour réorganiser, mettre de l’ordre, remettre les choses à l’endroit…. Maintenant, il faut se tourner vers l’avenir. Nous pouvons enfin construire Nous sommes désormais dans l’an deux du mandat. Et pour moi, c’est un nouveau départ’’. A travers ces nouvelles résolutions, le chef de l’Etat vient ainsi de recentrer le débat. Celles-ci augurent d’une dynamique nouvelle pour ce qui est de l’action politique. On est donc en droit d’espérer désormais, des actions à impact visible et peut-être progressif sur la qualité de vie des Béninois. Il est donc clair qu’un vent nouveau s’apprête à souffler sur le nouveau départ.

10-04-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)