Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Patrice Talon au sujet de la situation socio-économique : « Je sais que la vie est dure… mais faites-moi confiance »

JPEG - 209.6 ko

Une situation socioéconomique délétère, aggravée par un climat des affaires perturbé, aussi bien par des chocs exogène, qu’endogène. Le Bénin à l’ère du Nouveau départ impose des sacrifices et les fruits de la nouvelle gouvernance ne sont pas encore au rendez-vous de l’histoire. D’où cette question école qui se susurre dans l’opinion à la recherche d’un répondant, autre que les assauts d’une communication gouvernementale qui manque de réalisme. D’ailleurs, Patrice Talon ne s’inscrira pas dans ce registre. Lui, il a prêté serment. « La vie est dure dans le pays… Je voudrais vous dire de me faire confiance… ». Voilà la vérité d’un homme d’Etat. Paul Valéry disait que : ‘’la faiblesse de la force est de croire qu’à la force’’. C’est sans complexité aucune que le chef de l’Etat s’est expliqué devant les rois et dignitaires du septentrion. Bien qu’ayant la ferme conviction que son gouvernement met tout en œuvre pour inverser la tendance, Talon n’a pas versé dans l’autosatisfaction, encore moins dans des promesses démagogiques. Il a foi que le Bénin se portera mieux d’ici quelques années, et implore la patience et la confiance de ses compatriotes. A en croire le chef de l’Etat, encore un (1) voire deux (2) ans, et les Béninois pourront toucher du doigt les prouesses du gouvernement, en terme de gouvernance économique, de réduction de la pauvreté. Les infrastructures prévue dans toutes les villes du Bénin, notamment à Parakou seront d’ici peu une réalité. Visiblement le chef de l’Etat veut être jugé sur les résultats. Prenant quelques détours à peines voilé, le premier des Béninois plaide donc pour une prorogation du délai de grâce. Talon est bel et bien à l’écoute de son peuple.

6-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Présidence du Parti social démocrate : La justice renvoie Amoussou, (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le juge n’a pas tranché sur la question de fond. Très attendu par les parties, le verdict du tribunal de première (...)  

Avancées dans le passage de l’analogie au numérique : Rafiatou (...)
21-07-2017, La rédaction
Faire le point de l’évolution des travaux techniques et échanger sur les orientations institutionnelles et juridiques (...)  

Mesures sociales sous la rupture : La vision Talon démontre sa (...)
21-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ne jamais mettre la charrue avant les bœufs. A ce piège, malgré les critiques les plus acerbes sur le manque de (...)  

Narcisse Djègui à propos de la fête nationale du cotonculteur : « (...)
20-07-2017, La rédaction
Parakou accueille le samedi prochain l’édition 2017 de la fête nationale du cotonculteur (Fnc). Il s’agit d’un (...)