Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Patrice Talon remanie son Gouvernement ce jour

JPEG - 88 ko

Après sa désignation pour siéger à la Cour Constitutionnelle, l’actuel ministre de la justice, le professeur agrégé de droit Joseph Djogbenou doit impérativement quitter le Gouvernement ce jour afin de pouvoir prêter serment demain en tant que membre de la Cour Constitutionnelle. C’est dire que dans les heures qui vont suivre interviendra un remaniement ministériel. Mais plus encore, il doit impérativement passer service à son successeur avant minuit au regard du régime des incompatibilités prévues par la Constitution du 11 décembre 1990.

Qui pour succéder à Djogbénou ?
Alors, Djogbenou exit du Gouvernement, il faut bien lui trouver un successeur. Entre-temps, beaucoup de noms ont circulé, notamment ceux du magistrat Angelo Houssou et du bâtonnier Jacques Migan. Mais, à la fin, on apprend que le barreau continuera par occuper le ministère de la justice mais avec un avocat conciliant qui s’est illustré dans le dossier ‘‘empoisonnement’’ en défendant Patrice Talon tout comme son prédécesseur au poste.
Un avocat succédera donc à un autre avocat. Sauf à signaler que le teint noir du sortant est en opposition avec le teint clair du successeur.
Mais, le remaniement de ce jour a aussi d’autres ressemblances et dissemblances.
En effet, si l’actuel Garde des sceaux et son successeur sont tous deux avocats, il n’en demeure pas moins que Djogbénou est aussi Maitre de conférences des universités, agrégé du Cames. Mais, des sources crédibles confirment que le Chef de l’Etat a également tenu à avoir dans son Gouvernement un autre agrégé. Issu de la promotion Cames 2016, il s’agit d’un jeune brillant gynécologue qui devra faire décoller enfin la réforme du système sanitaire béninois. Celui-ci quittera donc les bords de la lagune de Cotonou pour se retrouver de l’autre côté des ponts à Akpakpa au ministère de la santé.

Quid de Alassane Seidou ?
Parlant de lui, on pourra employer l’expression le veinard. Il quitte les bistouris pour les ponts et chaussées. Il a un destin de ministre. De la décentralisation aux infrastructures en passant par la santé, le natif de Kandi peut continuer par remercier son seigneur. Lui qui était à un doigt de perdre son portefeuille ministériel à la suite d’un accident mortel de circulation impliquant son enfant au volant d’un véhicule administratif, le voilà rebondir aux travaux publics.
L’actuel locataire des travaux publics devra retourner dans son Ouinhi natal. Il n’a pas pu transformer l’essai qui lui a été offert à l’occasion du débarquement de son frère de la région Agonlin Hervé Hehomey.
C’est dire que Cyr Koty quitte le Gouvernement et avec lui, la région Agonlin. Mais, il y a eu quelques jours avant une ultime consolation pour la région avec la présidence du Cos-Lepi pour un autre fils de la région, le tonitruant député à l’Assemblée nationale Janvier Yahouedehou.
Ainsi se présentent les grandes lignes du remaniement technique du Gouvernement qui interviendra dans la journée.

5-06-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2700

Réformes du Code électoral et du système partisan : Une modification (...)
22-06-2018, Isac A. YAÏ
Des dispositions à amender et des critères à intégrer, mais qui nécessitent pour la plupart, un toilettage de la (...)  

1ère audience publique à la Cour constitutionnelle : 12 dossiers (...)
22-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les audiences publiques prévues dans la nouvelle mouture du règlement intérieur de la Haute juridiction ont démarré ce (...)  

Djogbénou recadre Holo, le Cos-Lépi ne jouera pas les (...)
22-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
Déjà à l’installation de l’actuel Cos-Lépi ? alors même que rien ne lui permettait de le dire, le président Holo avait (...)  

Décision DCC 18-124 : La Courmet fin au mandat du Cos-Lépi
22-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le mandat du Cos-Lépi installé le 08 mai 2018 au titre de l’année 2017 prend impérativement fin le 30 juin 2018. Telle (...)