Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : L’Un en gâteau électoral

Au banquet de la présidentielle, l’UN devient le menu principal des poids lourds. Sur un plateau d’or, le conglomérat s’offre en morceaux aux grandes puissances financières de la prestigieuse compétition. Les Grands ont un appétit politique gargantuesque. Sans candidat, l’UN s’est exposée à la ruée des présidentiables et au déchirement interne. A quelques jours de l’ouverture de la campagne électorale, le bloc politique cède au néant. L’exode vers les candidatures externes se poursuit. L’UN est en déglingue.
L’impuissance à dégager un candidat débouche à l’UN sur une résolution sous le couvert de la rupture : le « tout sauf Zinsou ». Après le flop politique, l’UN offre à ses militants la liberté de choisir assortie d’une interdiction formelle de pactiser avec le candidat unique de la mouvance soutenu par l’Alliance Prd-Rb-Fcbe. La recette insolite au mal du non choix n’a pu guérir l’union de la querelle fratricide et des cabrioles des loups solitaires.
Les deux candidats à la candidature à l’interne sont les premiers à quitter au galop l’écurie. Eric Houndété file vers Lionel Zinsou et brise la discipline du groupe. Forcément déçu par les faux-fuyants et la catastrophe du non choix, le Vice-président de l’Assemblée nationale, cadre de Force-Clé, rejoint, sous un air de revanche, l’adversaire juré. Les noces avec le porte-flambeau des cauris ont fait gloser, mais Houndété a déjà ouvert une autre page de sa propre histoire politique.
L’autre candidat à la candidature interne, Golou, sorti de l’illusion se jette pieds et mains liés avec le Psd dans la nasse d’Ajavon. En faisant allégeance au milliardaire de Djeffa, Golou et son Psd ont créé la sensation. Le Psd devient le premier parti membre de l’UN à s’aligner officiellement derrière un candidat. Les formations politiques de l’Union ne sont pas autorisées à faire cet exercice. L’ancien prétendant à la candidature a poussé le Psd à franchir la ligne rouge.
Le Madep de Fagbohoun n’a pas piétiné le principe. Dans un département du Plateau politiquement très disputé, des Coq de la basse-cour, les députés Louis Vlavonou et Ajibadé Moukaram Koussonda ont presque vendu la mèche en chantant Ajavon. Le mystère n’est plus entier sur le choix d’Idji Kolawolé. Le président Fagbohoun a montré des signaux.
Dernière vague de soutiens en provenance de l’UN : le président du parti Alliance pour une alternative Républicaine (AAR) Jean Baptiste Hounguè, le président du parti Alternative Force Citoyenne (AFC) Alain François Adihou, le président du collectif des adhérents directs de l’UN optent pour Patrice Talon. L’UN en lambeaux, assume son destin dans une logique fragmentaire et les caprices politiques générés par l’opportunisme.
Ni à l’interne, ni à l’externe, l’UN n’a pu s’offrir un joker. A force de trop nager dans ses calculs et de jouer avec le temps dans les mailles de l’hypocrisie, elle découvre la saignée et l’anarchie. Vidée de ses repères politiques, saccagée et confrontée à des rivalités endurcies, elle voit se profiler à l’horizon de grosses incertitudes.
La réalité est implacable. Zinsou, Ajavon et Talon dinent à la sauce de l’UN. Du vrai régal autour d’une union pourtant porteuse de l’espoir des grands regroupements politiques. Les fruits n’ont pas tenu la promesse des fleurs.

16-02-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Gestion du parc automobile de L’Etat : Gustave Dékpo Sonon parle (...)
24-02-2017, Adrien TCHOMAKOU
Dans un entretien exclusif, le ministre du régime défunt, Gustave Dékpo Sonon a donné son point de vue sur l’approche (...)  

Loi portant statut général de la fonction publique : Les députés (...)
24-02-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale ont procédé hier, à la mise en conformité de la loi n°2015-18 du 27 août 2015 portant (...)  

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)