Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Politique : Boni Yayi fait encore son show à Parakou

JPEG - 76.6 ko

Le président Boni Yayi a encore parlé. Après ses propos à polémique à Djougou la semaine dernière, c’est Parakou où il a rencontré les acteurs clés de la filière coton que le chef de l’Etat a choisi pour d’une part, faire son mea culpa mais aussi, dire ses vérités à la classe politique de son pays. D’abord, le premier des Béninois a tenu à présenter ses excuses à la nation pour les propos tenus à Djougou et qui, d’ailleurs, ont été condamnés par la quasi-totalité de la classe politique. Mais, si le président Yayi a reconnu qu’il s’est emporté à Djougou, ce qui ne devrait pas l’être, il n’a néanmoins pas pu s’empêcher à Parakou, de s’en prendre à la classe politique. « La classe politique a échoué… ». C’est le nouveau coup de gueule de Boni Yayi qui comprend mal qu’à quelques mois de la présidentielle de 2016, que les hommes d’affaires soient en train de leur ravir la vedette. « S’ils étaient dynamiques, on ne serait pas actuellement en train de voir ce qui se passe avec les hommes d’affaires », a servi Yayi.
Pourtant, tout comme lesdits hommes d’affaires, l’actuel président béninois était en 2006 puis en 2011, l’oiseau rare qui a ravi la vedette aux acteurs de la classe politique. A Parakou, il s’en est offusqué. A tort ou à raison ? Il est plus qu’évident que les données ont changé. Mais, au-delà des réserves et de l’opportunité de ces propos, aucun analyste politique ne conteste la pertinence de la remarque de Boni Yayi. Cependant, l’exception béninoise reste ce qu’elle est. Actuellement, la chose la plus importante pour les populations, ce n’est pas le sérail d’où sortira le successeur de Boni Yayi. Homme d’affaires ou acteur politique, c’est l’alternance, dans les conditions de transparence, de paix et les qualités intrinsèques de celui qui aura leur confiance pour diriger le Bénin après le 6 avril 2016 qui leur importent. Le peuple est souverain et le sera une fois encore en février prochain. Le reste n’est que discours.

31-08-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Le style Zinzindohoué !
27-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ça y est ! Les bons apôtres pour une révision de qualité sortent des bois. En dehors des Béninois qui se sont fait leur religion sans, au préalable, (...) Lire  

Editorial : Le calme après la tempête
27-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour les journées de (...)
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Propos de quelques députés après le rejet
27-03-2017, Karim O. ANONRIN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2040

Révision de la Constitution béninoise : Les analyses de Abraham (...)
27-03-2017, La rédaction
L’émission ‘’le Grand rendez-vous’’ de soleil Fm a reçu hier, l’ancien ministre de la justice Abraham Zinzindohoué et Me (...)  

Débat sur la révision de la Constitution : Les Fcbe, le Pcb et le (...)
27-03-2017, Naguib ALAGBE
Deuxième sur la liste des personnalités prévues pour être consultées au sujet du projet de révision de la Constitution, (...)  

Projet de révision de la Constitution : Joseph Djogbénou explique (...)
27-03-2017, Karim O. ANONRIN
Le Garde des sceaux, Ministre de la justice, de la législation et des droits de l’homme, Joseph Djogbénou, a rencontré (...)  

Révision de la Constitution en procédure d’urgence : Les raisons du (...)
27-03-2017, Karim O. ANONRIN
Le pouvoir législatif vient de donner un signal de son indépendance vis-à-vis du pouvoir Exécutif en rejetant la (...)