Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Pour ses dernières déclarations et fréquentations : L’he Claudine Prudencio dans l’œil du cyclone des Yayistes

JPEG - 107.4 ko

La politique sous le régime Yayi aura tout inventé au Bénin : après le délit de proximité imputé à Me Adrien Houngbédji dans l’affaire Icc-Services, ce sont les délits de fréquentation du richissime homme d’affaires Patrice Talon et de constat de malaise au sein des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) qui, depuis quelques semaines, sont à la base des flèches déclenchées contre la personne de l’Honorable Claudine Prudencio. En effet, lors du dernier meeting politique de l’Udbn, parti de l’He Prudencio, elle aurait affirmé qu’au sein des Fcbe, il n’y a plus d’entente. De plus, la députée de la 6ème circonscription électorale, a déclaré à qui veut l’entendre qu’il « vaut mieux être seul que d’être mal accompagné ». Et c’est son tort. Un crime de lèse-majesté impardonnable pour la députée qui se réclame encore de la mouvance présidentielle. Secundo, on soupçonne l’ancienne ministre du commerce d’avoir rencontré le 13 janvier dernier avec d’autres députés l’homme d’affaires Patrice Talon, ennemi public N°1 du régime en place. L’un mis dans l’autre, l’actuelle secrétaire parlementaire, Claudine Prudencio est dans l’œil du cyclone des ardents défenseurs du régime que jusqu’ici, elle dit soutenir.
Mais, le problème qui se pose une fois de plus ici est celui de la liberté : liberté de s’exprimer et de voir qui l’on veut. Et ces faits qu’on reproche à la députée Fcbe n’ont malheureusement, sur le plan juridique, aucun fondement. Même si au Bénin, on s’habitue de plus en plus à coller des dossiers aux partisans du régime qui tombent en disgrâce, Claudine Prudencio doit, face à la situation, savoir garder sa sérénité. Car, contre elle, il sera joué la carte de l’intoxication et de la déstabilisation pour mieux l’abattre. Alors que rencontrer un compatriote à Paris, fût-il forcé à l’exil pour une affaire l’opposant au chef de la majorité présidentielle au Bénin, mais évacuée par la justice n’a rien de compromettant. A moins que le dictionnaire juridique au Bénin soit réinventé, il n’y a rien à voir.

5-02-2014, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3120

Loi portant renforcement de la gouvernance publique : De (...)
22-02-2019, Karim O. ANONRIN
L’Assemblée nationale, 7ème législature, a adopté ce jeudi la Loi portant renforcement de la gouvernance publique. C’est (...)  

Démarrage de la phase de réception des candidatures : Le calme (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Silence ! C’est le maître mot dans les couloirs de la Commission électorale nationale autonome (Cena) ce 21 février (...)  

Législatives 2019 : La Haac en session pour une couverture (...)
22-02-2019, La rédaction
Les conseillers de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (Haac) ont démarré le jeudi 21 février (...)  

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Notification de non-conformité. Les partis Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Restaurer l’Espoir (Re) et (...)