Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Pour une affaire de fraude douanière : Atao incarcéré à la prison civile de Cotonou

JPEG - 247.4 ko

Poursuivi dans une affaire de fraude douanière, l’He Atao Hinnouho a été incarcéré ce dimanche 13 mai 2018 à la prison civile de Cotonou. Avant son dépôt dans la maison d’arrêt hier, il a été déjà signifié à l’intéressé sur son lit d’hôpital, au Centre national hospitalier de Cotonou (Cnhu) qu’il est placé sous mandat de dépôt dans le cadre de la procédure de flagrance suite à une plainte de la douane pour fraude fiscale. Dès lors, au plan légal, le député devrait séjourner dans le cadre de cette enquête dans une prison, et s’il est toujours souffrant, le procureur devra autoriser son extraction vers un centre qualifié afin qu’il y reçoive des soins adéquats. Cela n’a jamais été refusé à un prisonnier. C’est son droit le plus absolu. Il faut rappeler que dans le cadre de cette enquête, l’intéressé s’était fait représenté à l’audience du mardi 8 mai dernier, parce que détenant un certificat d’hospitalisation. Il sera appelé à nouveau, à comparaître le 12 juin prochain. Il faut rappeler que le député était déjà poursuivi pour trafic de médicaments falsifiés, blanchiment et exercice illégal d’activités de pharmacie. Et le lundi 07 Mai 2018, le ministre de la justice, Joseph Djogbénou avait fait observer, sur une chaîne de radio de la place, que les produits sont supposés entrés sur le territoire national sans que le cordon douanier n’ait pu retracer leur entrée. C’est pourquoi, après avoir constaté que d’importantes sommes ont échappé au trésor national, la direction des douanes a alors émis une plainte. « C’est sur la plainte de la douane et dans le cadre de la procédure de flagrance que l’intéressé est placé sous mandat de dépôt conformément à la Constitution, conformément au règlement de l’Assemblée nationale et conformément au code de procédure pénale », a déclaré le garde des Sceaux, Joseph Djogbenou. Il faut aussi noter qu’une procédure de levée de l’immunité du député est en cours à l’Assemblée nationale et à ce sujet, la commission qui doit étudier la question a été constituée.

14-05-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2670

Coopération bénino-suisse : Patrice Talon reçu par son homologue (...)
23-05-2018, La rédaction
Après son séjour en Italie, le Président de la République Patrice Talon s’est rendu en Suisse pour une visite de (...)  

Lutte contre les faux médicaments : Patrice Talon vante les (...)
23-05-2018, Arnaud DOUMANHOUN
A la Conférence internationale sur l’accès aux médicaments et autres produits médicaux de qualité en Afrique francophone (...)  

Soutien aux actions du chef de l’Etat : Le Dg /Sbee mobilise les (...)
23-05-2018, Isac A. YAÏ
Le Chef de l’Etat Patrice Talon a un interlocuteur de taille dans le Mono : Laurent Rodrigue Tossou, Directeur (...)  

Renforcement de l’arsenal juridique du Bénin : La loi modifiant le (...)
22-05-2018, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale, 7ème législature ont adopté le vendredi 18 mai dernier, la loi n° 2018-13 modifiant (...)