Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


poursuite de Barthélémy Kassa devant la Hcj : Les députés donnent rendez-vous à l’histoire demain

JPEG - 215.2 ko

Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, proc2dera demain à l’ouverture de la 4ème session extraordinaire de l’institution pour le compte de l’année 2015. Initialement prévue pour le lundi dernier, l’ouverture de ladite session n’a pu se tenir faute de quorum. Demain donc, quel que soit le nombre de députés présents, la session sera ouverte. Ceci, conformément aux dispositions de l’article 85 de la Constitution du 11 décembre 1990. A l’ordre du jour de cette session extraordinaire, il y a plusieurs points, notamment le dossier relatif à la demande de poursuite du député Barthélémy Kassa devant la Haute Cour de justice (Hcj). Il s’agit d’une affaire de détournement de fonds destiné au Programme pluriannuel de l’eau et de l’assainissement phase 2 (Ppea 2) dans laquelle le député Barthélémy Kassa est cité et qui a fait l’objet de la mise sur pied d’une commission spéciale parlementaire. La commission, présidée par le député Alexis Agbélessessi, 2ème Secrétaire parlementaire, a écouté le député Barthélémy Kassa et a rédigé un rapport qui a été débattu au sein de la Conférence des présidents de l’Assemblée nationale. Il ne reste que le débat en séance plénière pour connaître le sort du député Kassa au niveau du Parlement. C’est d’ailleurs ce débat en séance plénière qui fait couler actuellement beaucoup d’encre et de salive. En effet, la non ouverture de la session extraordinaire lundi dernier serait surtout due à l’absence des députés de la minorité parlementaire qui soutiennent les actions du président Boni Yayi. De sources concordantes, l’on apprend que ceux-ci ont brillé lundi dernier par leur absence dans l’hémicycle pour des raisons stratégiques. Des mêmes sources, l’on apprend que ces députés, bien qu’ils soutiennent sans condition les actions du président Boni Yayi, ne veulent pas que leur collègue Barthélémy Kassa perde son immunité parlementaire. Etant donné que la session sera forcément ouverte demain, les députés de la minorité parlementaire auraient certainement pris leurs dispositions pour affronter le dossier en plénière. D’autres sources nous indiquent que les députés de la minorité parlementaire membres de la conférence des présidents auraient proposé un vote au bulletin secret au moment où le président de l’Assemblée nationale appellera la plénière à se prononcer sur la demande de levée de l’immunité parlementaire du député Kassa. Sans aucun doute donc, les prochaines heures au Parlement seront très chaudes sur le dossier Barthélémy Kassa. Du côté de la majorité parlementaire, l’on apprend que la sérénité n’est pas pour autant de mise même si cette tendance au Parlement voudrait se débarrasser de tout soupçon de vouloir protéger le député Barthélémy Kassa au mépris de la manifestation de la vérité. Le rendez-vous est pris pour demain au Palais des gouverneurs à Porto-Novo ; un rendez-vous à l’histoire, un rendez-vous pour rassurer le peuple béninois et les partenaires financiers du Bénin.

19-08-2015, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Présidence du Parti social démocrate : La justice renvoie Amoussou, (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le juge n’a pas tranché sur la question de fond. Très attendu par les parties, le verdict du tribunal de première (...)  

Avancées dans le passage de l’analogie au numérique : Rafiatou (...)
21-07-2017, La rédaction
Faire le point de l’évolution des travaux techniques et échanger sur les orientations institutionnelles et juridiques (...)  

Mesures sociales sous la rupture : La vision Talon démontre sa (...)
21-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ne jamais mettre la charrue avant les bœufs. A ce piège, malgré les critiques les plus acerbes sur le manque de (...)  

Narcisse Djègui à propos de la fête nationale du cotonculteur : « (...)
20-07-2017, La rédaction
Parakou accueille le samedi prochain l’édition 2017 de la fête nationale du cotonculteur (Fnc). Il s’agit d’un (...)