Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Poursuite de la lutte contre les faux médicaments : Le gouvernement ordonne le retrait des produits de New Cesamex

JPEG - 69 ko

L’épée de Damoclès plane toujours sur les faussaires du secteur pharmaceutique. Après le verdict du Tribunal de première instance de Cotonou, qui a requis une lourde peine contre les grossistes répartiteurs de produits pharmaceutique, le conseil des ministres vient enfoncer le clou pour un assainissement total de la filière. Au terme de son conseil du mercredi 14 mars, le gouvernement a décidé de suspendre provisoirement les activités de l’ordre des pharmaciens pour une durée de 6 mois. A en croire le garde des sceaux, le professeur Joseph Djogbénou, ces acteurs qui ont une délégation de pouvoir en matière de contrôle, ont fait preuve de complaisance. Selon le ministre de la justice, l’Etat qui est délégataire de ce pouvoir peut le retirer. Il s’agit donc d’une suspension et non d’une dissolution. Au dire de Joseph Djogbénou, cette période de cessation d’activité de l’ordre servira à la mise en œuvre de la réforme relative aux cadres institutionnel, législatif et réglementaire du secteur de la pharmacie. Le statut de l’ordre des pharmaciens et ses règlements d’application seront revus, et il sera mis en place une commission de surveillance et de contrôle de la distribution des produits pharmaceutiques. Telle est la quintessence des nouvelles mesures du gouvernement dans le cadre du dossier lutte contre les faux médicaments.
En ce qui concerne le verdict du Tpi de Cotonou, qui a condamné le mardi dernier, les 5 grossistes mis en cause à 4 ans d’emprisonnement ferme pour exercice illégal de pharmacie, le garde des sceaux déclare : « C’est un soulagement de constater que l’impunité recule. Une fierté que ce pays se modernise ».

15-03-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3120

Loi portant renforcement de la gouvernance publique : De (...)
22-02-2019, Karim O. ANONRIN
L’Assemblée nationale, 7ème législature, a adopté ce jeudi la Loi portant renforcement de la gouvernance publique. C’est (...)  

Démarrage de la phase de réception des candidatures : Le calme (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Silence ! C’est le maître mot dans les couloirs de la Commission électorale nationale autonome (Cena) ce 21 février (...)  

Législatives 2019 : La Haac en session pour une couverture (...)
22-02-2019, La rédaction
Les conseillers de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (Haac) ont démarré le jeudi 21 février (...)  

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Notification de non-conformité. Les partis Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Restaurer l’Espoir (Re) et (...)