Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Premier congrès de l’Abcf : Les maires des communes frontalières outillés

Du 09 au 10 décembre 2016, l’Association béninoise des communes frontalières (Abcf) a tenu sa première session. Au cours de ce congrès qui s’est mué en un atelier de formation, un nouveau bureau de 13 membres a été mis en place.

JPEG - 120.1 ko

L’Association béninoise des communes frontalières (Abcf) créée le 08 août 2014 a tenu sa première session ordinaire dans la salle de conférence de l’hôtel F& F de Savalou. Cette rencontre a réuni tous les maires des 36 communes frontalières du Bénin avec leurs chefs d’arrondissements, les représentants de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb), le Préfet du département des Collines, le Directeur de Cabinet du Ministre de l’intérieur et de la sécurité publique et bien sûr le Directeur Général de l’ABeGIEF.
Dans son allocution, Mora Ouorou Baro, Directeur de cabinet du ministre de l’intérieur a salué l’initiative et remercié l’ABeGiEF pour tout ce qu’elle fait pour la sécurité des frontières béninoises. A en croire le vice-Président de l’Ancb, l’objectif de cette rencontre est la coopération transfrontalière avec un focus spécial aux relations de proximité, aux initiatives locales pour lutter contre la pauvreté sous toutes ses formes. Ce dernier a réitéré l’engagement de l’Ancb à soutenir les communes frontalières.

Des maires formés pour mieux jouer leur rôle
Pour montrer l’importance des communes frontalières du Bénin et le rôle des maires desdites communes pour la sécurité et le développement, trois communications ont meublé ce premier congrès. La première, donnée par Marcel Ayité Baglo, Directeur général de l’ABeGIEF a porté sur « La problématique des espaces frontaliers : état des lieux et perspectives de prise en charge ». La deuxième, axée sur le « Guide pratique sur le foncier », est relative à la gestion du foncier dans les communes et a été présentée par le magistrat Gilbert Ulrich Togbonon, Président du Tribunal de Savalou. Il a à cet effet rappelé aux maires leur responsabilité en matière de la préservation du domaine public, du suivi, autant que faire se peut des tribunaux de conciliation et la mise en place des instances de gestion du foncier au niveau communal. La dernière animée par l’inspecteur général de Police Nazaire Hounnonkpè a fait cas de la sécurité intérieure en République du Bénin. Ces communications, religieusement suivies par les participants ont suscité assez de questions, notamment sur le foncier, la transhumance, le terrorisme grandissant... Les réponses apportées à toutes les préoccupations ont permis aux autorités locales de mieux appréhender leur rôle dans chacun des domaines abordés. Les élus locaux se sont surtout engagés à prendre leurs responsabilités une fois rentrés dans leurs différentes communes.
Au dire des participants, ce congrès qui s’est transformé en atelier de formation a été d’une grande importance. Les précisions apportées par les experts permettront aux maires des communes frontalières de travailler davantage de concert avec l’ABeGIEf pour le développement des localités frontalières de notre pays.
La phase finale du congrès a été consacrée au renouvellement du bureau exécutif de l’Abcf qui, faut-il le souligner, s’est vidé de la plupart de ses membres qui n’ont pas pu se faire réélire ou qui ont été emportés par le vent de la destitution.
A l’issue du congrès, un nouveau bureau a été élu. Il se présente comme suit :
1- Président : Maire de Nikki
2- 1er Vice-président : Maire de Grand Popo
3- 2e Vice-président : Maire de Kétou
4- Secrétaire Général : Maire de Savalou
5- Secrétariat Général Adjoint : Maire de Djakotomey
6- Trésorier Général : Maire de Matéri
7- Trésorier Général Adjoint : Maire de Bassila
8- Secrétaire chargé de la coopération transfrontalière : Maire de Savè
9- Secrétaire chargé du suivi des infrastructures sociocommunautaires et de sécurité : Maire d’Adjarra
10- Secrétaire chargé des relations avec la société civile et de la diplomatie préventive locale : Maire de Malanville
11- Secrétaire chargé de la formation et du renforcement des capacités : Maire de Kérou
12- 1er Commissaire aux comptes : Maire de Pèrèrè
13- 2ème Commissaire aux comptes : Maire d’Ifangni.

15-12-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2370

Transfert de l’activité commerce de de gros de Dantokpa : Le marché (...)
20-10-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le conseil des ministres a autorisé en sa séance du mercredi 18 octobre 2017, la signature d’un contrat pour (...)  

Assistance aux populations sinistrées de Sinendé, Karimama et (...)
18-10-2017, La rédaction
Suite à la descente du Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané dans les communes de Sinende, Karimama et Malanville et sur (...)  

En prélude au démarrage du Ravip : Le Comité de suivi monte au (...)
18-10-2017, La rédaction
Tout se met progressivement en place pour le démarrage, le 1er novembre prochain, du Recensement administratif (...)  

Œuvres sociales dans la 10ème circonscription électorale : Agoua au (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Fidèle à ses habitudes, l’élu de la 10ème circonscription électorale, a une fois de plus partagé le vécu des populations (...)