Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présentation du projet de budget 2019 de la Cour suprême du Bénin : Le Secrétaire général Victor Adossou a défendu 2.911.655.000 Fcfa au Parlement

La Cour suprême du Bénin, la plus haute Juridiction de l’Etat en matière administrative, judiciaire et des comptes de l’Etat utilisera au cours de l’année 2019, la somme 2.911.665.000 Fcfa. C’est du moins le projet de budget de cette institution que son Secrétaire général, Victor Adossou, président de la Chambre administrative est venu défendre lundi dernier devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale. Il s’agit d’un projet de budget qui prend en compte aussi bien les dépenses du personnel que les investissements tels que la poursuite des travaux de réhabilitation du siège de la Cour suprême à Porto-Novo et des annexes. La présentation du projet de budget de la Cour suprême fut pour l’émissaire du président de l’institution, Ousmane Batoko, l’occasion d’évoquer aux députés les difficultés qu’elle rencontre pour son bon fonctionnement. « … les engagements hors salaires et financements extérieurs, au titre de la gestion 2018, sont arrêtés à la date du 30 septembre 2018, à un montant de 780 564 566 FCFA, soit un taux d’exécution de 60,40%. Ce niveau d’exécution aurait pu être plus élevé si la mise en place des crédits du troisième trimestre n’était pas intervenue dans le mois d’août, soit un mois de retard. Sont également en cause, les difficultés liées à la complexité des procédures d’attribution des marchés et leur incompatibilité avec le mode de mise à disposition des crédits. Pour lever ces contraintes et en vue d’une amélioration du taux d’exécution, il faut souhaiter que la mise en place des crédits soit effective au début de chaque trimestre… », a dit le secrétaire Général Victor Adossou à la Commission budgétaire du Parlement.

20-11-2018, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : La bibliothèque qu’il manquait
17-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
32 000 lois et décrets disponibles et accessibles sur une seule et même plateforme électronique. C’est le défi qu’a relevé le secrétariat général du (...) Lire  

En toute sincérit : Le mystère du mariage
17-04-2019, La rédaction
En vérité : Talon face au peuple
11-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Interdits pour campagne !
11-04-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La réforme du vêtement
9-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’envolée digitale !
9-04-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Démocratie piégée !
3-04-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3210

Législatives du 28 avril 2019 : Amoussou appelle le Couffo à voter (...)
23-04-2019, La rédaction
Bien qu’il ne soit pas en lice pour les Législatives du 28 avril 2019, Bruno Amoussou n’entend pas rester en marge du (...)  

Législatives 2019 : Benoît Kouassi démissionne de l’Usl et quitte la (...)
23-04-2019, Adrien TCHOMAKOU
Le richissime homme d’affaires, Benoît Kouassi a pris ses distances avec le parti Union sociale libérale (Usl). Il (...)  

Patrice TALON au sujet de la situation politique liée aux (...)
15-04-2019, Landry Salanon
Très attendu sur la situation de crise liée à la non-participation de l’opposition aux législatives du 28 avril 2019, (...)  

Sécurité et sûreté du trafic maritime : Un nouveau centre et des (...)
11-04-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Protection de la façade maritime et de certains postes frontaliers terrestres. Le gouvernement béninois a décidé de (...)