Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidence du Cos-Lépi : Choc des ambitions pour un fauteuil stratégique

JPEG - 73.1 ko
Parmi ces représentants, qui pourrait être le président du Cos-Lépi ?

9 prétendants, un seul fauteuil. Au Cos-Lépi, dans les tout prochains jours, l’heureux élu sera connu. Mais avant, il doit sortir vainqueur d’une rude bataille qui s’annonce entre députés de la mouvance et ceux de l’opposition pour le contrôle de l’institution en charge des opérations d’apurement, de correction et de mise à jour du fichier électoral. Depuis hier donc, après la prestation de serment des membres du Cos-Lépi à la Cour constitutionnelle, c’est l’étape de l’élection des membres du bureau. Et bien évidemment, la présidence est le poste le plus convoité, surtout dans la perspective de la présidentielle de 2016.
Mais, sur la ligne de départ, les neuf députés n’ont pas les mêmes chances. Du côté de l’opposition, si Louis Vlavonou (Un) et Augustin Ahouanvoébla (Prd) ont l’avantage d’avoir déjà fait partie du précédent Cos-Lépi, ce n’est pas le cas pour Nazaire Sado (Rb) et Badirou Aguèmon (Prd). C’est dire que les premiers bénéficient de la faveur des pronostics. Mais, il faudra l’opposition parviennent à avoir la majorité des voix.

Sauf que l’objectif sera difficilement atteint.
Déjà, il faut qu’entre Augustin Ahouanvoèbla et Louis Vlavonou, l’un arrive à taire ses ambitions au profit de l’autre. De plus, il va falloir à l’opposition résoudre l’épineuse équation des directeurs de l’Insae et du service national en charge de l’état civil qui, en tant que fonctionnaires, ne lui rendront pas la tâche facile.

Le dernier mot à Yayi
A moins que le contrôle du Cos-Lépi laisse indifférents les députés du camp présidentiel. Mais, ce n’est pas le cas. Abdoulaye Gounou (Eclaireur), Simplice Codjo (Fcbe), Gilbert Bagana (Fcbe) et Idrissou Bako (Fcbe) ne bouderont pas leur plaisir si le choix était porté sur leur personne pour présider le Cos-Lépi. Mais ici, le choix du député de la mouvance qui présidera le Cos est plus complexe. Car, les députés de la mouvance présidentielle n’ont pas la chance d’avoir un ancien membre du Cos-Lépi en leur sein. Tous, à l’exception, sans doute, de Simplice Codjo, partent donc avec les mêmes chances.
C’est certainement pour cette raison que l’arbitrage de Boni Yayi sera nécessaire pour départager les députés Gilbert Bagana, Idrissou Bako et Abdoulaye Gounou. L’un des trois aura les faveurs de Boni Yayi. Et évidemment, il aura de grandes chances d’être le prochain président du Cos-Lépi avec la bénédiction des deux fonctionnaires de l’institution. Et comme c’était le cas avec le précédent Cos-Lépi, les députés de la mouvance présidentielle concéderont la vice-présidence ou le poste de rapporteur à l’opposition. Mais pour le moment, c’est l’heure des tractations et de l’attente du dernier mot de Boni Yayi.

27-08-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Gestion du parc automobile de L’Etat : Gustave Dékpo Sonon parle (...)
24-02-2017, Adrien TCHOMAKOU
Dans un entretien exclusif, le ministre du régime défunt, Gustave Dékpo Sonon a donné son point de vue sur l’approche (...)  

Loi portant statut général de la fonction publique : Les députés (...)
24-02-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale ont procédé hier, à la mise en conformité de la loi n°2015-18 du 27 août 2015 portant (...)  

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)