Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidence du Parti social démocrate : La justice renvoie Amoussou, Golou et Ebo dos à dos

JPEG - 71.9 ko

Le juge n’a pas tranché sur la question de fond. Très attendu par les parties, le verdict du tribunal de première instance (Tpi) de Cotonou dans le conflit qui oppose les leaders du Parti social démocrate laisse un goût d’inachevé. En effet, le juge a rétracté hier, l’ordonnance portant interdiction au Parti social démocrate (Psd), aile Emmanuel Golou, de tenir son congrès ordinaire, précédemment annoncé pour le mois de juin 2017. Le Tpi de Cotonou revient donc sur une décision motivée par un risque de troubles à l’ordre public, dans un contexte où les dissidents, se réclamant de la majorité, étaient prêts à en découdre avec la minorité du clan Golou. Mais le juge se déclare incompétent pour ce qui est de statuer sur le second objet de sa saisine à savoir, dire qui de Golou, Amoussou ou Ebo est président légitime du Psd. Ce faisant, il laisse libre cours aux parties en conflit, d’organiser chacune en ce qui la concerne son congrès, quitte à être censurée plus tard par une autre décision de justice devant définitivement trancher la question de la légitimité de l’un ou l’autre camp. Car, il faut le rappeler, après le Conseil national du parti organisé par la majorité en porte à faux avec la gestion de Golou, et ayant désigné en conséquence Clément Ebo, pour assurer l’intérim à la présidence, ce camp de la majorité projetait aussi d’aller en congrès.

Le camp Ebo reconnu par le ministère de l’intérieur

JPEG - 146.8 ko

Et avec cette décision du tribunal de première instance de Cotonou, les deux parties pourraient dans les jours à venir tenter une mobilisation parallèle dans le cadre de l’organisation de ces assises. C’est dire que le camp Golou n’a aucun motif de se réjouir de cette décision du juge qui, en réalité, n’a pas statué sur le fond. Mieux, le ministre de l’intérieur, Sacca Lafia dans sa correspondance du 11 juillet, en réponse au dossier de notification des décisions du Conseil national du Psd, a pris acte des changements intervenus dans la vie du parti, donc de la désignation par ses instances, de Clément Ebo pour assurer l’intérim à la présidence jusqu’au prochain congrès. Au dire du ministre de l’intérieur, Sacca Lafia, cette déclaration des décisions prises par le Conseil national du parti est conforme aux dispositions de la loi portant charte des partis politiques.
Avec cette nouvelle donne, l’on est bien curieux de savoir si l’aile Golou tiendra vraiment son congrès sans l’aval du ministère de l’intérieur.

21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : La rentrée de tous les enjeux
20-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Dans un mois, ce sera la rentrée des classes pour le compte de l’année académique 2018-2019. Mais aujourd’hui, c’est la rentrée gouvernementale. (...) Lire  

Editorial : Urgence pour une rentrée !
20-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Repenser les fêtes identitaires
16-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Directeur sur conditions !
14-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’étonnant silence du Prd !
14-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hadj sans tapage !
13-08-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En toute sincérité : Hygiène au foyer !
17-08-2018, Naguib ALAGBE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Boycott de l’évaluation pédagogique : Le gouvernement menace les (...)
20-08-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le bout du tunnel est encore loin dans ce feuilleton que déroule le ministère des enseignements maternel et primaire (...)  

Création de la coalition de l’Union nationale démocrate : Auguste (...)
20-08-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Mobilisés à la Porte du non-retour de Ouidah, les militants de la coalition Union nationale démocrate (Und) s’unissent (...)  

Département des Collines : Odile Attanasso vulgarise le Pag auprès (...)
20-08-2018, La rédaction
La ministre de l’enseignement supérieur, Odile Attanasso, n’est pas restée en marge de la fête de l’igname. Native de (...)  

Alimi Odoun, Président du parti les Transformateurs du Bénin : « (...)
17-08-2018, La rédaction
Aux grands maux, les grands remèdes dit-on. Les réformes pour le renforcement de la démocratie, notamment les (...)