Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle 2016 : Adrien Houngbédji n’exclut pas une alliance avec Fcbe

JPEG - 48.8 ko
Adrien Houngbédji, Président du PRD

Un soutien du Prd à un candidat Fcbe en 2016. C’est peut être un rêve. En effet, pour bon nombre de Béninois, au vu du développement de l’actualité ces dix dernières années, c’est même plus qu’improbable. Sauf que pour le politicien averti qu’est le président du Prd, Me Adrien Houngbédji, c’est de l’ordre du rationnel. Du moins, selon les propos du président Adrien Houngbédji à l’ouverture de l’université de vacances de son parti, il n’est pas exclu que le Prd ait des concertations avec les forces politiques qu’il a combattues jusqu’ici si ces forces souhaitent participer à la recherche de consensus pour sortir le pays de l’ornière. « Ce que nous combattons en réalité, c’est plus un système que des hommes ». Tout est donc bien clair dans l’esprit du président du Prd.
En 2016, ce sera la redistribution des cartes. Des adversaires politiques d’aujourd’hui pourraient, à la faveur de la présidentielle de 2016, se retrouver dans le même camp. Ainsi va le jeu politique dans un pays où l’idéologie, donc la conception de la gestion du pays, ne représente presque rien. Seuls comptent les intérêts. Qu’ils soient personnels ou pour ‘‘sortir le pays de l’ornière’’ comme a su bien le souligner le président Houngbédji, ce qui guide et guidera encore en 2016 la classe politique dans son choix, ce sont les intérêts.
Alors, les Béninois savent désormais à quoi s’en tenir. Ce ne sera pas le président Houngbédji qui fera exception à la règle si bien consacrée par les pratiques politiques au Bénin dès qu’il s’agira de composer avec tel ou tel candidat en 2016. N’en déplaise à ceux qui s’obstinent à vouloir garder les yeux toujours bandés sur les réalités sociopolitiques au Bénin, demain ne sera pas la veille pour un changement de mentalités et de pratiques. Le président Houngbédji a servi une vérité à peine voilée. Dans une démocratie tropicale comme la nôtre, les ennemis politiques d’hier peuvent être des partenaires de demain. Pourvu que chaque partie s’en tire à bon compte, et surtout que le pays décolle véritablement.

21-09-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
La barque de Candide Azannaï tangue. Les militants du parti « Restaurer l’espoir » ne jouissent pas des fruits de leurs labeurs. Dans leurs rangs, (...) Lire  

Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Il a remporté les trois dernières élections haut les mains. Aux législatives de avril 2015, il a écrasé ses concurrents (...)  

Léhady Soglo, maire de Cotonou : « …Je n’ai pas été élu pour perdre (...)
24-01-2017, Patrice SOKEGBE
Vous avez entendu le Préfet Modeste Toboula ce matin sur Radio-Tokpa. Il vous reproche d’être physiquement absent (...)  

Pour défaut d’autorisation : Plusieurs établissements supérieurs (...)
20-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Odile Attanasso siffle la fin de la récréation dans le secteur de l’enseignement supérieur privé. Les promoteurs (...)  

Entretien avec le Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines : (...)
20-01-2017, Adrien TCHOMAKOU, La rédaction
Sans tambours ni trompette, le Gouvernement de la rupture agit pour venir à bout du délestage. Dans un contexte, où (...)