Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle 2016 : Adrien Houngbédji n’exclut pas une alliance avec Fcbe

JPEG - 48.8 ko
Adrien Houngbédji, Président du PRD

Un soutien du Prd à un candidat Fcbe en 2016. C’est peut être un rêve. En effet, pour bon nombre de Béninois, au vu du développement de l’actualité ces dix dernières années, c’est même plus qu’improbable. Sauf que pour le politicien averti qu’est le président du Prd, Me Adrien Houngbédji, c’est de l’ordre du rationnel. Du moins, selon les propos du président Adrien Houngbédji à l’ouverture de l’université de vacances de son parti, il n’est pas exclu que le Prd ait des concertations avec les forces politiques qu’il a combattues jusqu’ici si ces forces souhaitent participer à la recherche de consensus pour sortir le pays de l’ornière. « Ce que nous combattons en réalité, c’est plus un système que des hommes ». Tout est donc bien clair dans l’esprit du président du Prd.
En 2016, ce sera la redistribution des cartes. Des adversaires politiques d’aujourd’hui pourraient, à la faveur de la présidentielle de 2016, se retrouver dans le même camp. Ainsi va le jeu politique dans un pays où l’idéologie, donc la conception de la gestion du pays, ne représente presque rien. Seuls comptent les intérêts. Qu’ils soient personnels ou pour ‘‘sortir le pays de l’ornière’’ comme a su bien le souligner le président Houngbédji, ce qui guide et guidera encore en 2016 la classe politique dans son choix, ce sont les intérêts.
Alors, les Béninois savent désormais à quoi s’en tenir. Ce ne sera pas le président Houngbédji qui fera exception à la règle si bien consacrée par les pratiques politiques au Bénin dès qu’il s’agira de composer avec tel ou tel candidat en 2016. N’en déplaise à ceux qui s’obstinent à vouloir garder les yeux toujours bandés sur les réalités sociopolitiques au Bénin, demain ne sera pas la veille pour un changement de mentalités et de pratiques. Le président Houngbédji a servi une vérité à peine voilée. Dans une démocratie tropicale comme la nôtre, les ennemis politiques d’hier peuvent être des partenaires de demain. Pourvu que chaque partie s’en tire à bon compte, et surtout que le pays décolle véritablement.

21-09-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Dantokpa bientôt à Adjagbo !
23-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Excités et brûlant d’impatience que l’initiative voie très vite le jour. Pourtant, pour le moment, nous en sommes loin. Juste à l’étude de (...) Lire  

Editorial : Le combat de l’internet
23-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisatio
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2370

Pour faux en écriture publique et escroquerie : Ajavon (...)
23-10-2017, La rédaction
L’homme d’affaires Sébastien Ajavon file du mauvais coton. Vendredi dernier, il était au tribunal de première instance (...)  

Conseil national des Forces Unies pour la Démocratie et le Progrès (...)
23-10-2017, Félix AGOHOUNGO
Le choix est sans ambages. L’He Jean-Eudes Okoundé reste et demeure un soutien indéfectible du Nouveau départ. Au (...)  

Elections rectorales à l’Uac : La fraude dénoncée, plusieurs recours (...)
23-10-2017, La rédaction
Branlebas dans le rang des grands électeurs à l’Université d’Abomey-Calavi. A une semaine de l’élection du prochain (...)  

Transfert de l’activité commerce de de gros de Dantokpa : Le marché (...)
20-10-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le conseil des ministres a autorisé en sa séance du mercredi 18 octobre 2017, la signature d’un contrat pour (...)