Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle 2016 : Le Jupd conteste le choix de Lionel Zinsou

JPEG - 218.8 ko
Des voix s’élève déjà pour contester la candiature Lionel Zinsou

Les membres du mouvement Jeunesse unie pour le progrès et le développement (Jupd) ont rejeté le samedi dernier, à la faveur d’un point de presse tenu à l’Infosec de Cotonou, le choix du premier ministre Lionel Zinsou comme porte étendard de l’alliance des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) à la présidentielle de 2016. Ils invitent le Chef de l’Etat à revenir sur sa décision et surtout le l’homme de la primature à décliner l’offre.
‘’Non au Néocolonialisme, non à l’imposture, Yayi doit corriger le tire et choisir un candidat à l’image du peuple’’. Ceci est un appel du président du mouvement Jupd, Karlos Edoh et de ses pairs à l’endroit du Chef de l’Etat. Pour ce mouvement de jeunes se réclamant de la mouvance présidentielle, le choix porté sur Lionel Zinsou serait une erreur qui risque d’être préjudiciable aux ambitions des Fcbe pour la magistrature suprême en 2016. ‘’ La nuit du 19 mai dernier, à l’occasion de l’élection du président de l’Assemblée nationale, Yayi a voulu imposé un homme et il avait échoué parce que ce choix n’était pas consensuel. On peut se tromper une fois, mais persister dans l’erreur est diabolique. Nous voulons dire au Chef de l’Etat que la jeunesse Fcbe s’insurge contre le choix du premier ministre, Lionel Zinsou comme porte étendard des Fcbe à la présidentielle de 2016’’, a déclaré Karlos Edoh. Le patron des cauris est invité à revenir sur ce choix. Au dire des membres du Jupd, cette sortie médiatique n’est que la première d’une série d’actions de protestations si les choses restaient en l’état. ‘’Le Bénin est à l’âge adulte et l’occident ne doit plus lui dicté sa loi. Nous sommes indépendants. Pourquoi veut-on nous imposé un homme qui ne connaît pas nos réalités. Ce choix est une lourde menace à notre démocratie. La jeunesse n’est pas d’accord et c’est nous qui sommes les grands électeurs et non les députés. Nous nous offusquons contre les déclarations selon lesquelles il n’y a personne au sein des Fcbe pour présider aux destinées de la Nation après Yayi. Il y a bien des compétences au Bénin qui peuvent conduire le pays à un très bon port’’. Telle est la conviction des membres du Jupd.

7-12-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)