Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle 2016 : Le « oui » sans condition de Sébastien Ajavon

JPEG - 42.2 ko

Entouré d’une foule de militants et d’un gratin de personnalités politiques, Sébastien Ajavon dont la candidature à la présidentielle de 2016 était annoncée, a levé l’équivoque sur ses véritables intentions. L’opérateur économique devenu homme politique est bel et bien partant pour la course à la magistrature suprême.
La vague bleue a déferlé hier sur le stade de l’amitié fraîchement baptisé « Mathieu Kérékou ». Venus de tous les départements du pays, les nombreux soutiens de Sébastien Ajavon, vêtus de bleu, se sont donné rendez-vous à cet endroit stratégique pour être témoins de la déclaration de candidature de leur « joker ».
C’est à 15h pile que le cortège impressionnant du candidat fit son apparition sur l’esplanade du stade. A bord de son véhicule, encadré par une vingtaine de cavaliers en tenue d’apparat, Sébastien Ajavon, vêtu d’une chemise bleue, sourire aux lèvres forma le V de la victoire. Un prélude à sa déclaration de candidature qui interviendra quelques instants plus tard. Le tour des gradins qu’il effectuera juste après son arrivée lui a permis de prendre le pouls de l’engagement de ses militants à œuvrer à ses côtés pour la concrétisation du rêve. Après ce show d’ouverture, place fut laissée aux allocutions.
Présidente du comité d’organisation, Claudine Prudencio, député à l’Assemblée nationale, a dans son mot de bienvenue, indiqué que la candidature de Sébastien Ajavon est le meilleur choix possible et a souhaité que d’autres forces politiques rejoignent l’aventure. Même son de cloche du côté de Sévérin Adjovi, maire de Ouidah, qui au nom des chefs de partis et des personnalités politiques, a dressé un sévère réquisitoire du régime. Pour lui, la roue de l’histoire redémarre pour une nouvelle épopée avec Sébastien Ajavon.
Et le « oui » se fit entendre
« J’ai écouté vos cris. J’ai écouté vos appels. J’ai vécu l’enthousiasme qui s’est emparé du pays tout entier », a déclaré Sébastien Ajavon, désormais candidat à l’élection présidentielle de février 2016. Sa réponse à ses partisans est sans ambages. Dans un langage qu’il qualifie de vérité, il promet œuvrer pour une gouvernance débarrassée de toutes formes de régionalisme et de népotisme. Avec lui à la tête du pays, « seuls les plus compétents seront promus », « l’énergie électrique sera permanente et à la portée de tous », « la justice sera libre et souveraine », « les institutions de contre-pouvoir seront véritablement indépendantes », « la lutte contre le chômage des jeunes sera une priorité ». « Je suis fait pour le job, je suis prêt pour la mission », a-t-il conclu.

4-01-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2700

Réformes du Code électoral et du système partisan : Une modification (...)
22-06-2018, Isac A. YAÏ
Des dispositions à amender et des critères à intégrer, mais qui nécessitent pour la plupart, un toilettage de la (...)  

1ère audience publique à la Cour constitutionnelle : 12 dossiers (...)
22-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les audiences publiques prévues dans la nouvelle mouture du règlement intérieur de la Haute juridiction ont démarré ce (...)  

Djogbénou recadre Holo, le Cos-Lépi ne jouera pas les (...)
22-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
Déjà à l’installation de l’actuel Cos-Lépi ? alors même que rien ne lui permettait de le dire, le président Holo avait (...)  

Décision DCC 18-124 : La Courmet fin au mandat du Cos-Lépi
22-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le mandat du Cos-Lépi installé le 08 mai 2018 au titre de l’année 2017 prend impérativement fin le 30 juin 2018. Telle (...)