Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle 2016 : Les jeunes suscitent la candidature de Ajavon

JPEG - 58.6 ko

Elles sont mobilisées et décidées à accompagner le rêve de la Marina de l’opérateur économique, Sébastien Ajavon en 2016. Elles, ce sont les commerçantes des treize arrondissements de Cotonou qui, réunies vendredi dernier à la maison des jeunes d’Akpakpa ont clairement apprécié la qualité de l’homme qu’elles considèrent déjà comme leur président dès avril 2016. Pour la présidente du groupement des femmes commerçantes, El Hadja Koubourath Lawson, leur choix est le fruit d’une longue réflexion. « Sébastien Ajavon a trop fait pour ce pays. Il apporte quotidiennement une plus-value à l’économie nationale », a-t-elle déclaré. Toujours selon les femmes commerçantes de Cotonou, leur candidat est l’homme des grands défis. C’est pourquoi, elles s’engagent à le soutenir pour lui assurer une victoire éclatante. Et pour cela, elles ont promis chacune agir dans son milieu pour qu’il en soit ainsi.
Les jeunes de Porto-Novo mobilisés derrière l’opérateur économique
Si chaque génération doit selon Frantz Fanon découvrir sa mission, les jeunes des cinq arrondissements de Porto-Novo ont découvert la leur : se mettre aux côtés du président du patronat du Bénin, Sébastien Germain Ajavon. C’est pourquoi, ils ont décidé de susciter sa candidature pour la présidentielle de 2016. « Sébastien Ajavon, un homme social, le premier contributeur du budget national, écoutez notre appel, tonton Séba », pouvait-on lire sur les pancartes postées çà et là. Pour le président des jeunes, Richard Méhouloko, Sébastien Ajavon est bien connu du peuple béninois. « C’est un homme qui a le souci des jeunes. Ce qui se justifie par la création des entreprises par lesquelles il offre du travail aux jeunes », affirme-t-il avant de l’inviter à répondre favorablement à leur appel pour offrir un avenir meilleur aux jeunes béninois en général et à ceux de Porto-Novo en particulier.
Il est à noter que ces jeunes ont été, par rapport à leur initiative, soutenus par les femmes et les conducteurs de taxi -moto communément appelés Zém. Et pour la représentante des femmes, Sébastien Ajavon apparaît comme le messie, l’homme qui pourra sauver le Bénin et les Béninois des maux qui les minent au quotidien. « Nous voulons miser sur le cheval gagnant qui pourra lutter efficacement contre la corruption, la mauvaise gouvernance et le régionalisme », a de son côté soutenu Edwina Azonnanon, Secrétaire générale du mouvement des jeunes pour qui Sébastien Ajavon est l’homme qu’il faut pour un Bénin nouveau.

Le Md pour la candidature de Sébastien Ajavon
Des centaines de jeunes ont pris d’assaut la cour de l’Ecole primaire publique Sètovi dans le 10e arrondissement de Cotonou, pour exprimer leur désir de voir l’opérateur économique Sébastien Germain Ajavon franchir les marches du palais de la Marina en 2016. D’une même voix, ils ont exigé la candidature de l’homme et pour plusieurs raisons. A en croire le secrétaire général du Mouvement des démocrates (Md), Pascal Hodonou, le président Ajavon est aujourd’hui le seul candidat qui soit à même de porter les aspirations du peuple béninois. Il explique que l’homme a déjà fait ses preuves et plusieurs œuvres dans divers secteurs de la vie socio-économique portent ses empreintes. Pour le Md, cet opérateur économique est ‘’le premier pourvoyeur d’emplois, soucieux des bonnes conditions d’étude des apprenants, et il le démontre à travers la construction de plus de 400 modules de classes sur tout le territoire national. Il équipe des centres de santé, octroie des terres aux jeunes dans le domaine agropastoral. Le développement des sports et loisirs, il en fait son cheval de bataille…’’. Pour les jeunes réunis au sein du Mouvement des démocrates, cette liste n’est pas exhaustive et l’homme peut encore mieux faire si l’on lui faisait en février 2016. ‘’La couche juvénile est aujourd’hui confrontée à d’énormes difficultés au nombre desquelles nous pouvons citer : le sous-emploi, la non employabilité, la précarité, le régionalisme, le favoritisme… Les jeunes grandissent et vieillissent sous le toit parental. Tout ceci amène le Md à susciter avec engouement, la candidature d’un brillant homme dont nul ne doute des qualités en matière de développement de la Nation et dont le peuple a fortement besoin pour apporter la solution à ses maux’’, a déclaré le président du Md, …
Le représentant de l’homme d’affaires à cette rencontre, le bâtonnier Jacque Migan a reçu le message de la jeunesse et rappelé également quelques-unes de ces actions en direction des jeunes et des couches défavorisées. Au dire du bâtonnier, c’est un peu partout sur le territoire national que des forces vives se lèvent pour exiger la candidature de Sébastien Ajavon.

L’Usp-Alléluia de l’He Gbènamèto suscite la candidature de Ajavon
Encore du soutien pour l’homme d’affaires Sébastien Ajavon. Le week-end écoulé, c’est celui du parti Union pour la solidarité et le progrès (Usp-Alléluia) de l’Honorable Jonas Gbènamèto qu’il a enregistré. En effet, les cadres de l’Usp-Alléuia, après des réflexions à leur siège national à Podji dans la Commune de Sèmè-Podji sur l’actualité socio-politique nationale et la présidentielle de 2016 ont, à l’unanimité, porté leur choix sur Sébastien Ajavon pour briguer la magistrature suprême. Et au nombre des raisons évoquées pour justifier ce choix, il y a l’errance de la classe politique qui jusqu’ici n’arrive pas à désigner à temps ses candidats avec leur programme de société et à assumer ses responsabilités.
C’est pourquoi, après avoir examiné les candidatures déclarées et éventuelles, les responsables du bureau exécutif national de l’Usp-Alléuia ont décidé de soutenir Sébastien Ajavon. Ceci, parce que, ont-ils affirmé, la classe politique a montré les limites de son aptitude à privilégier l’intérêt collectif au détriment de leurs ergo. « La population béninoise a soif d’un sauveur et est en quête d’une alternative crédible », a martelé le président de l’Usp-Alléluia, l’He Jonas Gbènamèto qui n’a pas manqué d’indiquer que c’est la seule candidature à même de délivrer le peuple béninois de la peur, de l’incertitude et de l’angoisse, afin d’enclencher une nouvelle ère…
Angelo DOSSOUMOU S., Arnaud DOUMANHOUN, Adrien TCHOMAKOU

14-09-2015, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Gestion du parc automobile de L’Etat : Gustave Dékpo Sonon parle (...)
24-02-2017, Adrien TCHOMAKOU
Dans un entretien exclusif, le ministre du régime défunt, Gustave Dékpo Sonon a donné son point de vue sur l’approche (...)  

Loi portant statut général de la fonction publique : Les députés (...)
24-02-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale ont procédé hier, à la mise en conformité de la loi n°2015-18 du 27 août 2015 portant (...)  

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)