Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle de 2016 : Arifari Bako dément tout désistement

Le candidat Nassirou Arifari Bako est bel et bien dans la course pour la présidentielle de février prochain. L’homme est monté au créneau hier à Porto-Novo à la faveur d’un point de presse pour dénoncer les allégations colportées par une certaine presse et qui font état de ce qu’il se serait désisté en faveur du candidat Lionel Zinsou. Pour lui, il ne peut en être ainsi sans une consultation des militants à la base de l’Alliance Amana et de tous les mouvements politiques qui soutiennent sa candidature. « …J’ai voulu m’exprimer suite à certaines d’informations qui, depuis 24 heures, ont commencé par circuler sur les réseaux sociaux et qui sont relayées par quelques quotidiens qui n’ont pas pris la peine de les vérifier avant de les exploiter. Il a été écrit que moi Nassirou Bako Arifari, candidat à l’élection présidentielle de Février 2016 me serait retiré au profit d’un autre candidat, en l’occurrence Lionel Zinsou. Je voudrais préciser aux uns et aux autres, à l’opinion publique nationale et internationale, que je suis bel et bien candidat à l’élection présidentielle de Février 2016 et qu’à aucun moment, je ne suis entré en discussion quelconque avec Zinsou. Par conséquent, toute information relative à un supposé désistement relève de l’intoxication, de la désinformation... », a déclaré le candidat Nassirou Arifari Bako. Il n’a pas manqué de rassurer les militantes et militants de l’Alliance Amana de sa fidélité à la décision qu’ils ont prise en le proposant pour être le porte-flambeau de ladite alliance à l’élection présidentielle de 2016. « …Je voudrais donc rassurer les militants de l’alliance Amana, les sympathisants et tous ceux qui soutiennent notre candidature, je parle de tous ceux qui se sont constitués à travers tout le pays pour accompagner ma candidature que je suis dans la course. Je suis au même niveau de formalités administrative et légale en rapport avec cette élection que le candidat Zinsou. Par conséquent, je réaffirme que je suis candidat. Il n’y aura de décision contraire que si les organes en décidaient autrement parce que nous sommes une formation politique, parce que nous avons des organes de prise de décision. Je suis candidat ; j’ai le soutien de l’alliance Amana et des mouvements partenaires, donc nous sommes dans la course. Halte à l’intoxication ; halte à la désinformation ; que vive la démocratie ; que vive le Bénin afin qu’ensemble, nous puissions bâtir un pays de paix, de liberté, de démocratie et d’information juste et vérifiée avant diffusion… », a conclu le député Nassirou Arifari Bako.

20-01-2016, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)