Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle de 2016 : Candidature unique de la jeunesse… l’utopie d’une génération

JPEG - 172.6 ko
La jeunesse béninoise attendra pendant longtemps pour réaliser ce rêve

Il y a de ces rêves ridicules qui vous font perdre toute lucidité. Il ne faut pas galvauder la notion de la candidature unique. Déjà, les grandes forces politiques sont à l’épreuve de cette option et peinent à livrer les fruits de leurs concertations. La question est si délicate qu’elle ne laisse aucune place à la distraction. Une candidature unique de la jeunesse ! Sur quels critères et pour quelle jeunesse ? La réponse ces interrogations est l’une des faiblesses de cette jeunesse friande des choses absurdes. Même Molière, très engagé dans son art et dans la société de son époque n’a pas exploré cette théorie du genre extrêmement comique. Ils étaient déjà nombreux ces jeunes qui militent dans les partis ou alliances de partis politiques et aspirent à apprendre de leurs aînés les subtilités de la gestion de la chose publique. ‘’C’est au bout de l’ancienne corde qu’on tisse la nouvelle’’, dit l’adage. Quelle sera la composition du corps électoral qui va désigner ce candidat unique de la jeunesse, dont la légitimité ne souffrira d’aucun doute sur le plan national ? En réalité, ce conflit de générations que semble brandir la ‘’Nouvelle génération’’ est inutile. Il faudrait plutôt appeler à un militantisme conscient sur la base d’une conviction et d’une idéologie réfléchie. La baguette de la candidature unique ne suffirait à régler les maux qui minent la jeunesse béninoise. C’est de la pure diversion. Les regards sont plutôt tournés vers les géants de la politique comme l’Union fait la nation (Un) et les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) où la bataille dans les états- majors s’annonce très serrée. Eric Houndété et Emmanuel Golou se livrent une guerre sans merci. Qui des deux ira à la présidentielle sous la bannière de l’Un ? Du côté des alliés du Chef de l’Etat, la multiplicité des candidatures complique tout discernement. Le dauphinat est âprement disputé et seul Boni Yayi pourra siffler la fin de la recréation. 2016 est un grand enjeu qui ne tolère pas les élucubrations de l’esprit.

1er-10-2015, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2370

Transfert de l’activité commerce de de gros de Dantokpa : Le marché (...)
20-10-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le conseil des ministres a autorisé en sa séance du mercredi 18 octobre 2017, la signature d’un contrat pour (...)  

Assistance aux populations sinistrées de Sinendé, Karimama et (...)
18-10-2017, La rédaction
Suite à la descente du Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané dans les communes de Sinende, Karimama et Malanville et sur (...)  

En prélude au démarrage du Ravip : Le Comité de suivi monte au (...)
18-10-2017, La rédaction
Tout se met progressivement en place pour le démarrage, le 1er novembre prochain, du Recensement administratif (...)  

Œuvres sociales dans la 10ème circonscription électorale : Agoua au (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Fidèle à ses habitudes, l’élu de la 10ème circonscription électorale, a une fois de plus partagé le vécu des populations (...)