Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle de 2016 : Comment l’opposition à Yayi a été piégée

JPEG - 85.7 ko
Houngbédji et Soglo sont désormais avec la grande alliance Fcbe

Surprenant ? L’alliance Fcbe-Prd-Rb ne l’est que pour ceux qui, jusqu’ici, n’ont pas encore compris qu’en politique au Bénin, il ne faut jurer de rien. L’évidence est aujourd’hui là sous nos yeux. Fcbe, la grande alliance de la mouvance présidentielle a réussi à arrimer à son wagon deux des grands partis de l’opposition à savoir le Prd et la Rb. Et si les trois chapelles politiques en sont arrivées à cette union, c’est que l’espoir né dans la nuit du 19 mai qui a vu le retour au perchoir du président du Prd Adrien Houngbédji et au-delà, la possibilité de voir l’opposition au régime Boni Yayi capable de porter une candidature unique à la présidentielle de 2016, ont été, quelques mois plus tard, fragilisés. Ceci, par des actes manqués de certaines formations politiques partie prenante de l’élan de solidarité du 19 mai 2015 lors de certains rendez-vous politiques cruciaux.
Car à la vérité, au vu du score qui a sanctionné l’élection du président Adrien Houngbédji à la tête du parlement béninois (42 contre 41 à son challenger), il fallait véritablement une solidarité sans faille de l’opposition autour des objectifs pour qu’elle puisse résister à l’appât du pouvoir jusqu’à la présidentielle du 28 février prochain. Mais déjà, l’effet des procurations, des rivalités à peine voilées et des ententes circonstancielles et éphémères rendaient l’euphorie du 19 mai 2015 illusoire.

Chassez le naturel, il revient au galop
Et comme ce fut le cas avec l’Un qui a porté la candidature de Me Adrien Houngbédji à la présidentielle de 2011 et où, des défections ont été enregistrées juste aux lendemains des élections, le bloc du 19 mai 2015 n’a pas résisté aux intérêts des uns et des autres et au temps. D’abord, c’est à la faveur de l’installation des commissions à l’Assemblée nationale avec les exigences du Prd que les premières failles au sein du regroupement de l’opposition au parlement ont été détectées. Ensuite, il faut relever que lors de la dernière université de vacances du Prd, son président Adrien Houngbédji n’a pas fait mystère d’une possible alliance avec les forces qui les ont combattu c’est-à-dire la mouvance présidentielle dans l’optique d’une gestion collégiale de l’Etat.
En ce qui concerne la Rb, ses allées-retour entre l’opposition et la mouvance ont, non seulement, rythmé, ces dernières années, l’actualité politique mais, témoignaient qu’avec les Houézèhouè, tout était possible. De plus, les désaccords entre l’Un, le Prd et la Rb qui a préféré convoler en justes noces avec les Fcbe pour le contrôle de la municipalité de Cotonou et d’Abomey-Calavi ont fini de donner raison aux sceptiques sur la solidité du bloc du 19 mai 2015. Malheureusement, l’opposition n’a pas su tirer profit de ses guéguerres pour resserrer ses rangs et aller à la conquête de la Marina. Au contraire, les différentes formations politiques qui ont permis à Me Adrien Houngbédji de retrouver le perchoir ont continué à dormir sur leurs lauriers.
Conséquence, le regroupement du 19 mai 2015 autour de Me Adrien Houngbédji est aujourd’hui en lambeau. Et si, en principe, personne ne devrait être surpris par l’alliance Fcbe-Prd-Rb pour le candidat Lionel Zinsou, il faut aussi l’expliquer par un certain nombre d’éléments. En effet, le ‘‘non choix’’ de l’Un, la multiplicité des candidatures au sein de l’opposition, l’entrée en scène des hommes d’affaires, sponsors de la plupart des candidats issus de cette aile étaient des signes avant-coureurs de ce que la citadelle ‘‘Cauri’’ est mal attaquée. Au finish, ce sont les opposants qui se retrouvent piégés par un attelage Fcbe-Prd-Rb qui, peut-être, finira par les sortir de leur long sommeil.

18-01-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Gestion du parc automobile de L’Etat : Gustave Dékpo Sonon parle (...)
24-02-2017, Adrien TCHOMAKOU
Dans un entretien exclusif, le ministre du régime défunt, Gustave Dékpo Sonon a donné son point de vue sur l’approche (...)  

Loi portant statut général de la fonction publique : Les députés (...)
24-02-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale ont procédé hier, à la mise en conformité de la loi n°2015-18 du 27 août 2015 portant (...)  

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)