Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle de 2016 : Emmanuel Golou et le Psd disent oui à Sébastien Ajavon

Le Parti social démocrate (Psd) que préside Emmanuel Golou, a tenu les 20 et 21 janvier derniers, son Conseil national au stade de l’amitié Mathieu Kérékou. Thème principal de ces assises : Election présidentielle de 2016 : Quel président de rupture pour un Bénin prospère et apaisé ? Les congressistes ont répondu : Sébastien Germain Ajavon.

JPEG - 71.9 ko

Ajavon est le choix du Psd pour l’élection présidentielle de 2016. Le Parti social démocrate est très ancré dans le département du Couffo, où il a arraché la direction des six hôtels de ville lors des dernières élections communales, et dans le département du Mono, où il détient la mairie de Comè. Le soutien des socialistes à la candidature de l’opérateur économique Sébastien Ajavon est donc loin d’être un épi phénomène. Bien au contraire, Ajavon est désormais bien parti pour ratisser large dans ces départements qui demeurent sous l’emprise des socialistes. Emmanuel Golou a expliqué que ce choix répond aux aspirations profondes des populations à la base, car il est intervenu suite à une large consultation des militants et militantes du Psd. ‘’Mettons-nous ensemble. Il n’y a pas de place pour l’échec, il n’y a de place que pour la victoire. Dès demain, les réunions vont commencer avec Ajavon pour l’organisation de la campagne électorale’’, a déclaré le président du Psd. Pour le vice président du parti, Alphonse Socadji, cet opérateur économique a toujours pensé au bien-être de la population. ‘’Il a toujours pensé aux autres. En témoigne les nombreuses infrastructures qu’il a réalisées sur toute l’étendue du territoire national. Le Psd se battra pour une victoire écrasante au soir du 28 février’’, a-t-il indiqué. Il faut noter qu’au cours de cette séance de révélation du candidat du Psd pour la présidentielle prochaine, le président Emmanuel Golou qui était au départ dans la course n’a pu cacher sa déception de l’indécision qui a régné au sein de l’Union fait la Nation et n’a pas permis à cette grande coalition de l’opposition de dégager un candidat ni à l’interne, ni à l’externe. ‘’Je suis déçu, fortement déçu, mais la lutte continue au sein du Psd pour éviter ces genres de situations à l’avenir, j’avais des rêves pour le pays’’, a déclaré Emmanuel Golou.

22-01-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat !
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des poux, même sur des crânes rasés, il y a des spécialistes de la polémique qui toujours, en trouvent. Des accusations sans fondement et des (...) Lire  

Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2340

Mise en conformité du Code des marchés publics : Les députés (...)
22-09-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale, 7ème législature, ont procédé ce jeudi à la mise en conformité avec la Constitution de (...)  

Remaniement ministériel : La liste est fin prête !
22-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Les dés sont jetés. Plus que quelques jours voire quelques heures, et les membres du deuxième gouvernement de Patrice (...)  

Devoir de mémoire / Comment patrice Talon a résisté à YAYI
21-09-2017, La rédaction
Par Christophe Boisbouvier Publié le 29-10-2012 Modifié le 16-05-2014 à 12:13 L’homme d’affaires béninois Patrice Talon (...)  

Gouvernement du Nouveau départ : Talon limoge le ministre Hervé (...)
19-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Une nouvelle inattendue et peu honorable pour une personnalité qui aura marqué l’opinion publique par son zèle. Et ce (...)