Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle de 2016 : La plateforme électorale teste son dispositif d’observation

En prélude au scrutin du 06 mars prochain, la plateforme des organisations de la société civile a procédé hier à une simulation dans la salle de situation électorale. Il s’agit d’un dispositif de veille autour du scrutin par lequel les informations collectées par les observateurs sont analysées en vue d’une réponse adéquate.

JPEG - 289.3 ko

Après une journée entière de simulation dans la salle de situation électorale au Bénin Marina Hôtel, la plateforme électorale est désormais prête à contribuer à la transparence du scrutin du 06 mars prochain. Le test effectué sur plus de 1000 observateurs déployés dans le septentrion avec la participation effective de la chambre technique et d’analyse augure, selon les acteurs de la société civile, d’un bon présage. « Nous avons suivi la présentation des résultats de la situation et les avions analysés ensemble. Sur ce, nous croyons que nous aurons toutes les données nécessaires pour analyser tout le déroulement du scrutin et pouvoir apporter l’information au public », a martelé Serge Prince Agbodjan, coordonnateur de la chambre d’analyse de la salle de situation électorale. Le dispositif devra alors s’étendre le dimanche prochain à 2285 observateurs fixes et 600 autres mobiles en attente d’être déployés dans les bureaux de vote sur toute l’étendue du territoire national. Ils seront appelés à collecter et à envoyer par leurs Smartphones des données qui devront alimenter le dispositif dénommé Open Esr de la salle de situation électorale. Les informations recueillies sur le terrain par les observateurs sur la base de la grille d’observation seront envoyées à la chambre d’analyse, sous la coordination du Juriste Serge Prince Agbodjan. Elles devront alimenter les différents points de presse prévus le jour du scrutin. Une autre chambre composée des personnalités de la société civile, de la sécurité publique, de la diplomatie devra apprêter les réponses nécessaires qui seront spontanément transmises à la Céna. En effet, pour mieux assurer la veille et le contrôle citoyen pour une élection présidentielle libre, transparente et pacifique, de nombreux autres dispositifs sont également prévus.

1er-03-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérité : Pas de roi sans reine, pas de reine sans (...)
28-07-2017, La rédaction
En amour, on se dispute, on s’entredéchire mais on reste unis. C’est ainsi que va la vie, et nul ne peut affirmer le contraire. Les conflits font (...) Lire  

En vérité : Micmac à préjudice pour Djougou (...)
27-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le geste du cœur !
26-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Après Macron, la Cedeao… !
25-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un éternel recommencement !
25-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Un en chute libre
24-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2250

Gouvernance à la municipalité de Cotonou : Léhady Soglo auditionné (...)
28-07-2017, La rédaction
Le maire Léhady Soglo est attendu à la session extraordinaire du Conseil départemental de concertation et de (...)  

Lutte contre l’insécurité au Bénin : Ce que cache la Police (...)
28-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La Police Républicaine comme force unique de sécurité intérieure est sujette depuis peu la polémique, notamment sur (...)  

A l’occasion du lancement de l’ouvrage « l’Afrique en marche » : (...)
27-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Un discours politique empreint de réalisme. On aurait cru entendre un académicien de l’époque contemporaine dont la (...)  

Lancement officiel des infrastructures routières : Le (...)
26-07-2017, Karim O. ANONRIN
Le Ministre des infrastructures et des transports, Hervé Hèhomey, a procédé ce mardi 25 juillet 2017 à Porto-Novo au (...)