Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle de 2016 : La plateforme électorale teste son dispositif d’observation

En prélude au scrutin du 06 mars prochain, la plateforme des organisations de la société civile a procédé hier à une simulation dans la salle de situation électorale. Il s’agit d’un dispositif de veille autour du scrutin par lequel les informations collectées par les observateurs sont analysées en vue d’une réponse adéquate.

JPEG - 289.3 ko

Après une journée entière de simulation dans la salle de situation électorale au Bénin Marina Hôtel, la plateforme électorale est désormais prête à contribuer à la transparence du scrutin du 06 mars prochain. Le test effectué sur plus de 1000 observateurs déployés dans le septentrion avec la participation effective de la chambre technique et d’analyse augure, selon les acteurs de la société civile, d’un bon présage. « Nous avons suivi la présentation des résultats de la situation et les avions analysés ensemble. Sur ce, nous croyons que nous aurons toutes les données nécessaires pour analyser tout le déroulement du scrutin et pouvoir apporter l’information au public », a martelé Serge Prince Agbodjan, coordonnateur de la chambre d’analyse de la salle de situation électorale. Le dispositif devra alors s’étendre le dimanche prochain à 2285 observateurs fixes et 600 autres mobiles en attente d’être déployés dans les bureaux de vote sur toute l’étendue du territoire national. Ils seront appelés à collecter et à envoyer par leurs Smartphones des données qui devront alimenter le dispositif dénommé Open Esr de la salle de situation électorale. Les informations recueillies sur le terrain par les observateurs sur la base de la grille d’observation seront envoyées à la chambre d’analyse, sous la coordination du Juriste Serge Prince Agbodjan. Elles devront alimenter les différents points de presse prévus le jour du scrutin. Une autre chambre composée des personnalités de la société civile, de la sécurité publique, de la diplomatie devra apprêter les réponses nécessaires qui seront spontanément transmises à la Céna. En effet, pour mieux assurer la veille et le contrôle citoyen pour une élection présidentielle libre, transparente et pacifique, de nombreux autres dispositifs sont également prévus.

1er-03-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)