Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle de 2016 : Le K.O est-il possible ?

JPEG - 85.7 ko
Houngbédji et Soglo soufflent le vent du K.O

La marche vers la présidentielle du 28 février entraîne l’émergence de nouvelles interrogations dans la dynamique de revendication politique inscrite dans la guerre psychologique. Les incertitudes sur les choix politiques cèdent à une grosse question. Le K.O est-il imaginable ? Me Adrien Houngbédji évoque la possibilité d’une élection pliée au premier tour. La Rb agite le K.O. Le soufflet du K.O est sorti de la trompette des partisans de l’opérateur économique Sébastien Ajavon. Le scénario de 2011 ravive la mémoire sur fond d’engagement politique de la saison électorale.
Le K.O n’est plus une absurdité depuis que Boni Yayi porté par la seule Fcbe a validé pied au plancher un deuxième mandat. Les jérémiades de l’opposition n’avaient pas miné le bonheur des cauris et changé l’histoire. Mais la Lépi indexée est désormais réhabilitée suite à un nettoyage qui lui donne une hygiène et une crédibilité.

Zinsou en mode K.O
Candidat de la machine Fcbe soutenu par le Prd, la Rb, l’Ub, l’Alliance Eclaireur d’Edmond Agoua, l’Uds aile Débourou, l’And de Houdégbé et des satellites politiques de grande dimension, le premier ministre est sur le levier victorieux. Il souffle théoriquement un vent du K.O. Avec Fcbe, Prd et Rb, Zinsou a les faveurs de trois des piliers politiques du pays. Cette arithmétique redoutable lui garantit l’addition indispensable pour réitérer l’exploit historique de Boni Yayi. Sur le terrain, la campagne électorale sera déterminante. La stratégie, l’intoxication, le débauchage, la corruption électorale tiennent les évidences encore non identifiées dans une présidentielle trop indécise.
Zinsou est d’abord le choix politique de Boni Yayi. Le président sortant a réussi à susciter une adhésion politique massive à la candidature de son premier ministre. Les réticences sont brisées au sein des Fcbe. Les potentiels candidats à l’interne ont tous, ou presque, abandonné leur projet pour se rallier à l’élu du maître. Si dans le désespoir et le refus de résignation, Arifari Bako a préféré rester dans la course, l’ancien ministre des affaires étrangères n’est pas forcément un souci pour Yayi. Les leaders de zone, Kassa, Komi, Abiola, Okounlola sont déjà dans les rangs. Le champ est défriché.
A l’externe, l’accord du gouvernement avec les deux Grands, le Prd et la Rb, permet à Zinsou d’évacuer certains doutes et de prendre son envol pour la Marina. Dans la posture du super favori de la présidentielle, le premier ministre et ses soutiens visent le K.O. Houngbédji n’a pas fait mystère de cet objectif devenu une obsession. Le coup est jouable.

Ajavon pense au K.O
L’opérateur économique dopé par ses recrues haut de gamme nourrit le rêve de vite triompher au premier tour. Sur les supports politiques que sont le Psd d’Emmanuel Golou, l’And de Valentin Aditi Houdé, le Rp de Janvier Yahouédéou, le Madep de Sefou Fagbohoun, l’Usp Alléluia de Jonas Gbènamento, l’Upd Gamesu de Mathurin Nago, le candidat Ajavon a fait le plein de confiance. Les transfuges Fcbe Rachidi Gbadamassi, Sofiath Schanou et ceux de la Rb Yacoubou Malehossou et Nazaire Sado gonflent la sérénité de l’homme d’affaires. A Dangbo, l’ancien député Sacca Fikara fait le job pour le milliardaire qui mise sur la volonté du magnat de l’essence de contrebande, Oloyé , pour faire sa loi à Ajarra et dans les Aguégués. Les maires Sévérin Adjovi et Domingo sont dans le giron. Et la liste n’est pas exhaustive. Pour son baptême du feu, Ajavon vise d’emblée le piédestal. Entre illusion et espoir, il avance vers le 28 février en potentiel vainqueur de la présidentielle.

Talon, Pik, Abt… pour faire échec au K.O
Les anti K.O ont des ressources et leur audience n’est pas clairsemée. Patrice Talon est candidat à la victoire finale. Juché sur le mirador de l’Alliance Soleil et des soutiens politiques glanés dans plusieurs communes, il devrait avoir soif d’un sacre à la présidentielle. Mais pour survivre, Talon doit d’abord empêcher le K.O le 28 février et espérer monter en grade dans l’opinion publique au second tour. Les technocrates Pik et Abt dans la vaine quête d’adhésion politique à leurs candidatures ne survivront que par l’effet d’une improbable adhésion populaire. On vit des revendications précoces du K.O et des contestations sur du néant.
Clairement, le feu vert de l’Alliance Prd-Rb-Fcbe amplifie sérieusement les chances de Zinsou. A moins qu’il y ait une fronde massive et suffisante au Prd et à la Rb pour condamner les chantres du K.O. à l’illusion. Seule certitude : aucune présidentielle n’est gagnée d’avance.

2-02-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Vivres détournés et indignité !
7-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Je préfèrerais ne pas y croire. Mais, depuis quelques jours, l’information a dépassé l’étape de rumeur. Pour détournement de sacs de riz affectés aux (...) Lire  

Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un réquisitoire signé Mahougnon (...)
6-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Chronique culturelle : Les ennemis de la (...)
1er-12-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2430

Affaire perquisition au domicile de l’honorable Hinnouho : Une (...)
8-12-2017, La rédaction
L’opinion publique a été très vite alertée dans l’après-midi d’hier, au sujet d’une enquête judiciaire qui a conduit au (...)  

Animation de la vie politique et gestion du pouvoir : L’opposition (...)
7-12-2017, La rédaction
C’était prévisible. Après bientôt deux ans à la tête de l’Etat, l’unanimité s’effrite autour de la gestion du pouvoir par le (...)  

Animation de la vie politique : Soglo en route pour l’opposition à (...)
6-12-2017, La rédaction
Face aux hommes des médias et en présence de quelques membres du Front du Sursaut patriotique, Nicéphore Soglo s’est (...)  

Dilapidation de plus de 60 millions de Francs Cfa : Les sanctions (...)
1er-12-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Conformément aux directives du conseil des ministres du 15 novembre dernier, les gendarmes et policiers corrompus (...)