Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle de 2016 : Le Pdc de Lucien Houngnibo choisit son candidat demain

JPEG - 415.3 ko

Après les conciliabules et les échanges avec certaines grosses pointures en course pour la présidentielle, le Parti pour la démocratie et le changement (Pdc), membre de l’alliance Union pour le Bénin (Ub) dirigée par l’honorable Lucien Houngnibo dévoile son candidat aux populations de la cinquième circonscription électorale demain à Allada. Plusieurs fois interpellé par ses partisans sur la voie à suivre pour l’élection prochaine, le député Houngnibo avait invité ses militants au calme, à la sérénité et à la patience. Demain, l’élu de la cinquième circonscription prend donc rendez-vous avec les siens pour leur dévoiler le candidat de l’alliance Union pour le Bénin et du Pdc, première force politique de la 5ème circonscription électorale. C’est dire que le candidat sur qui sera porté le choix du député Houngnibo aura la clé des communes d’Allada, de Toffo, de Tori-Bossito de Kpomassè et de Ouidah. Déjà, samedi dernier à Aplahoué, Lucien Houngnibo a énuméré aux congressistes du parti la nouvelle dynamique de son collègue Pascal Essou, certains critères clés sur lesquels son alliance politique s’est basée pour choisir son candidat. A l’en croire, face à l’argent qui s’est invité dans ce débat sur l’avenir de notre pays, ou la raison et les analyses objectives ont déserté le forum, avec une absence totale, chez certains candidats, de programme de société cohérent et réaliste, il s’avère difficile de faire un choix. Et le bureau politique de l’Ub, au risque de l’implosion, face à la puissance de l’argent, a, avec beaucoup de difficultés, fini par s’entendre sur des critères précis pour le choix du candidat de l’alliance. Elle a décidé de faire le choix de la perle rare capable de conduire notre pays à l’atteinte d’une croissance à deux chiffres. Le choix d’un homme intelligent, qui sait anticiper sur les maux et proposer des solutions efficaces et durables. Ce choix est aussi celui d’un homme nouveau, l’oiseau au plumage rare, et qui a des atouts majeurs avérés pour faire avancer le pays. Un homme qui a la notion de l’Etat, ayant appris pendant de longues années auprès de grandes personnalité à travers le monde. Quelqu’un qui a le sens de l’Etat et de la responsabilité, neutre, excellent technocrate et doté d’ une grande notion de l’intégrité de l’Etat, capable de faire la jonction efficace entre les grandes œuvres de développement entreprises depuis des années et son programme d’action pour le Bénin dans la préservation de la stabilité politique, socio sécuritaire et économique de notre pays. Un grand homme au fait, humble et suffisamment intelligeant qui va apporter à nos jeunes qui chôment, aux femmes qui se plaignent, aux conducteurs de taxi-moto qui croupissent sous le poids de la pauvreté, aux communes qui broient du noir, aux paysans, artisans et artistes désabusés et fatigués de la mévente et de l’absence d’une subvention efficace dans leur secteur. Un vrai candidat donc qui sait compter sur ses relations à l’international que sur sa fortune pour sortir le Bénin du grand trou du sous-développement. Un monsieur qui maitrise les milieux financiers, d’affaires et politiques dans le monde. Un homme qui assure l’intégrité et la stabilité au sommet de l’Etat en évitant à notre pays de sombrer dans l’incertitude par la gouvernance hasardeuse de pseudos politiciens que le peuple béninois décrie. Car, il serait difficile de faire l’arbitrage entre l’intérêt particulier et celui de l’Etat. Le nom de cette perle rare selon le député Lucien Houngnibo, sera connu ce samedi à Allada. Les militants du Pdc et ceux de toute l’alliance politique en général ont donc pris rendez-vous avec leur leader ce samedi.

15-01-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)