Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle de 2016 : Lionel Zinsou à la conquête des cauris

JPEG - 453.1 ko

La mouvance présidentielle résiste à la tentation de la dislocation et multiplie les sorties politiques pour réaffirmer son soutien au premier ministre, désigné comme porte-étendard des Forces cauris pour un Bénin émergeant (Fcbe) à la présidentielle de 2016. Les ministres Komi Koutché, Paul Hounkpè, Gustave Sonon, la conseillère à l’Arcep, Sofiath Onifadé et plusieurs mouvements et associations de jeunes militent déjà pour voir le franco-béninois porté en triomphe au soir du 28 février 2016. Un défi auquel croit désormais Lionel Zinsou. Considéré à tort ou à raison comme étranger sur la scène politique béninoise, l’oiseau rare de Boni Yayi entend sûrement démentir les pronostics. Réussira-t-il comme son mentor en 2006, à se départir des préjugés, bâtir une forteresse autour de sa candidature et gagner la confiance de la masse populaire ?
En tout cas, Lionel Zinsou ne manquera pas d’arguments pour convaincre les Béninois sur la pertinence de son profil. Déjà, porté par la première force politique du pays, l’homme a pris une longueur d’avance sur ses challengers et pourrait obtenir dans les jours à venir d’autres soutiens non moins importants. Il reste que toute la machine Fcbe mouille le maillot et soit soudée derrière son porte-étendard. Mais déjà, sur le terrain politique, Zinsou y travaille et les résultats sont patents. En effet, plusieurs coordinations Fcbe sont allées à la rencontre des militants, expliquer les critères qui ont emporté ce choix au sein de la mouvance et solliciter leurs l’adhésion. Banquier hors pairs, très connu des hautes instances l’économie mondiale, Lionel Zinsou est donc à l’épreuve de la conquête politique. Et indéniablement, pour relever le défi de sortir gagnant de la présidentielle de 2016, l’homme de la primature doit se faire adopter par toutes les composantes de la mouvance. Jusqu’ici, en dépit des premières contestations, il a réussi son entrée en matière.

8-12-2015, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
La barque de Candide Azannaï tangue. Les militants du parti « Restaurer l’espoir » ne jouissent pas des fruits de leurs labeurs. Dans leurs rangs, (...) Lire  

Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Il a remporté les trois dernières élections haut les mains. Aux législatives de avril 2015, il a écrasé ses concurrents (...)  

Léhady Soglo, maire de Cotonou : « …Je n’ai pas été élu pour perdre (...)
24-01-2017, Patrice SOKEGBE
Vous avez entendu le Préfet Modeste Toboula ce matin sur Radio-Tokpa. Il vous reproche d’être physiquement absent (...)  

Pour défaut d’autorisation : Plusieurs établissements supérieurs (...)
20-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Odile Attanasso siffle la fin de la récréation dans le secteur de l’enseignement supérieur privé. Les promoteurs (...)  

Entretien avec le Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines : (...)
20-01-2017, Adrien TCHOMAKOU, La rédaction
Sans tambours ni trompette, le Gouvernement de la rupture agit pour venir à bout du délestage. Dans un contexte, où (...)