Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle de 2016 : Pourquoi le choix de Fagbohoun ne sera pas celui de Idji

JPEG - 114.9 ko

Le Madep est à l’épreuve du choix de son candidat pour la présidentielle de 2016. Comme au sein de la plupart des grandes formations politiques, le parti le plus influent dans le département du Plateau n’est pas, à l’heure de s’accorder autour de leur porte-étendard pour le scrutin du 28 février prochain, à l’abri des dissensions. Mais pour que le Madep n’en arrive pas aux piteux spectacles qu’offrent, ces dernières semaines, les partis politiques à l’issue du choix d’un candidat, cela dépendra de l’entente entre son leader charismatique, Séfou Fagbohoun et son président, Antoine Idji Kolawolé.
Mais, pour ces deux personnalités qui n’ont pas eu les mêmes trajectoires et n’ont pas vécu les mêmes déboires sur le plan sociopolitique, le risque que les avis soient divergent est grand. A la vérité, les appréhensions que pourrait avoir l’homme d’affaires Séfou Fagbohoun, qui deux ans avant la fin du règne du Général Mathieu Kérékou est tombé en disgrâce avec le régime, peuvent ne pas forcément être celles de Idji Kolawolé qui était à l’époque, président de l’Assemblée nationale. En effet, les Béninois se rappellent les relations embrouillées en raison d’une certaine égérie qui a été dommageable pour les rapports entre le leader du Madep et le Général Kérékou.
Fagbohoun, le patron
Aussi, pendant dix ans de Boni Yayi, Séfou Fagbohoun a continué la traversée du désert avec la prison en début du mandat de l’actuel locataire du palais de la Marina puis son écartement du cercle du pouvoir. Il va sans dire, qu’avec tous ces déboires, l’homme d’affaires a été sérieusement fragilisé. A cela, il faut ajouter le sacrifice politique qu’il a dû faire en déplaçant Idji Kolawolé dans sa circonscription électorale afin de lui donner toutes les chances de siéger au palais des gouverneurs. Alors, avec toutes ces péripéties, pour la présidentielle de 2016, le président Séfou Fagbohoun ne peut pas se permettre de faire un choix aventureux. Il doit beaucoup réfléchir et être surtout rationnel pour éviter d’autres tribulations.
En revanche, dans le choix du porte-étendard qu’il souhaite que le Madep soutienne pour le scrutin du 28 février prochain, le président Idji Kolawolé peut encore rester dans l’idéalisme, s’autoriser des positions hasardeuses ou verser dans un sentimentalisme improductif. En somme, la présidentielle de 2016 est un crucial test pour la solidité du couple Séfou Fagbohoun - Antoine Idji Kolawolé. Mais après tout, le choix du Madep ne peut être que celui de Fagbohoun, son leader historique.

20-01-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

tribune verte : Freiner à temps la dégradation des sols (...)
8-12-2016, Isac A. YAÏ
La baisse de la fertilité des sols focalise désormais les attentions de par le monde. En marge de la journée mondiale des sols, célébrée le 05 (...) Lire  

Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
tribune verte : L’audace d’assainir les (...)
1er-12-2016, La rédaction
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1890

Programme ‘’Omidelta’’ 2016-2020 : Talon décroche 37 milliards des (...)
7-12-2016, La rédaction
La coopération bilatérale entre le Royaume des Pays-Bas et le Bénin retrouve sa bonne santé après plusieurs mois (...)  

Modernisation de l’Assemblée nationale : Houngbédji reçoit (...)
6-12-2016, Karim O. ANONRIN
Dans soit ambition de jouer pleinement son rôle pour la consolidation de la démocratie et ainsi devenir une véritable (...)  

Malgré la permanence de la Cena et la Lépi : les élections coûtent (...)
2-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN
Les élections au Bénin ont de tout temps fait saigner les caisses de l’Etat, et parfois soulevé de vives polémiques. La (...)  

L’assainissement et le déguerpissement au Bénin : « le gouvernement (...)
2-12-2016, La rédaction
« Les 125 km de plages seront nettoyés et sécurisés. C’est une mesure qui s’inscrit dans la durée ». Ces déclarations du (...)