Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle de 2016 : Simon Pierre Adovelandé, un économiste de développement sur la ligne de départ

JPEG - 376.4 ko

Il sonnait 11h40mn le Samedi 09 janvier 2016 quand, sous les applaudissements nourris de ses amis, sympathisants, militants et autres anonymes, Simon Pierre Adovèlandé, accompagné de son épouse et de ses proches collaborateurs, a fait son entrée dans les locaux de la Commission Electorale Nationale Autonome (Cena). Une fois les civilités d’usage faites au Pr Tiando, président de la Cena et à la vice-présidente Véronique Nadjo, Simon Pierre Adovèlandé a durant une quinzaine de minutes environ posé l’acte qui lève définitivement toute équivoque au sujet de ses ambitions présidentielles.

Un parcours professionnel édifiant
Né le 12 juin 1959 à Porto- Novo, Simon Pierre Adovèlandé est issu d’une famille de dix enfants. Après des études supérieures à l’Ecole Supérieure des Techniques de Gestion à Lomé, il a suivi des formations professionnelles à la Havard University - Jfk School of Government et au Dale Carnegie Training aux Etats-Unis. Durant ses 25 années de vie professionnelle, il s’est révélé un des meilleurs spécialistes en matière de développement et de promotion de l’Emploi et du Secteur Privé au sein d’organismes nationaux et internationaux. Il a travaillé au Pnud, à la Banque Mondiale, à l’Onudi et à l’Acdi où il a occupé le poste d’administrateur gestionnaire du programme d’appui technique au programme national de relance du secteur privé. Les résultats exceptionnels obtenus dans le cadre de ses expertises l’ont amené à investir l’essentiel de son temps dans le développement des relations économiques entre les Usa et le Bénin. Président du Forum Economique et d’Affaires Alabama-Bénin, Directeur du festival International Gospel et Racines, Directeur Général de l’Agence Béninoise pour la Réconciliation et le Développement, il a développé et installé une relation étroite avec la diaspora africaine à travers le monde en vue de leur implication dans le développement du Continent. Simon Pierre Adovèlandé, par son sens aigu du management, a vu sa cote de popularité grimper durant les trois ans et demi où il a été Coordonnateur National du Millenium Challenge Account – Bénin (Mca-Bénin) dont il a été d’abord l’artisan principal dans le processus de formulation et de négociation qui a conduit à la signature du Compact de US$ 307 millions avec le Millenium Challenge Corporation (Mcc) en février 2006. Actuellement, il est Consultant International spécialisé dans le Conseil en Finances et en Projets/Programmes de Développement en Afrique.

Le geste tant attendu qui mobilise la troupe
Simon Pierre Adovèlandé sera candidat à la Présidentielle du 28 février 2016. Cela ne fait plus l’ombre d’aucun doute. Après une longue traversée du désert empreinte d’inquiétudes, de questionnements sans réponse, d’anxiété et même de désillusion prématurée, les admirateurs et disciples de l’homme dont l’image fut durant longtemps associée au Millenium Challenge Account Bénin (Mca Bénin), peuvent désormais se frotter les mains. Le pari est gagné pour ce qui est de la candidature de leur leader. En déposant son dossier de candidature à la Cena et en retirant le récépissé provisoire, le Président Spa comme l’appellent déjà ses militants vient de déjouer les pronostics de plus d’un en prenant résolument place dans le starting-block pour la course-conquête du Palais de la Marina. Au sortir de la salle de dépôt du dossier de candidature, la presse fortement mobilisée sur l’esplanade intérieure de la Cena n’a pas manqué l’occasion de lui arracher quelques mots. « Sentiment de devoir accompli car nous avons répondu à un appel, l’appel du peuple, cet appel qui a commencé depuis des années et dont la première marche aujourd’hui est le dépôt de candidature ». C’est en ces termes qu’il s’est exprimé face aux enregistreurs, micros et caméras publics comme privés, nationaux comme étrangers. Pour lui, déposer sa candidature est un acte important qui affecte sa destinée personnelle et celle de toute la nation. C’est aussi et avant tout « un acte légal car nous sommes venu nous conformer à la loi électorale » ; a-t-il ajouté. Pour finir, Simon Pierre Adovèlandé a salué et remercié le peuple béninois et s’est dit impressionné par l’effectif de ceux qui, venant d’un peu partout du pays, ont fait le déplacement de la Cena pour être des témoins privilégiés de cet acte.
Désormais, qu’on se le tienne pour dit, un technocrate, économiste de développement, disposant de tous les atouts nécessaires pour prétendre à la magistrature suprême s’engage dans ce qui s’apparente à un combat de gladiateurs dont l’issue partielle ou définitive se dessinera certainement au soir du 28 février 2016.

11-01-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Elles sont dans l’attente des élections professionnelles. Les centrales et confédérations syndicales rongent leur frein. Depuis 8 ans, plus rien n’a (...) Lire  

Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un visionnaire pour foot malade (...)
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Roland Riboux, président du Conseil des investisseurs privés du (...)
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Roland Riboux, c’est tout un parcours entre l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. En 1996, après le Cameroun et le (...)  

Affaire brouillage des fréquences de Soleil Fm et Capp Fm : La (...)
18-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les audiences publiques ont repris à la Cour constitutionnelles après une pause de courte durée. Hier, mardi 17 (...)  

Contrôle de l’action gouvernementale : Les députés déposent leur (...)
18-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
50 milliards de francs Cfa pour du vent ! L’évocation de ce scandale fait frémir, suscite au-delà de l’indignation, un (...)  

Lutte contre la fraude douanière : La douane sort la grande (...)
17-07-2018, La rédaction
La douane béninoise s’est résolument engagée dans la mobilisation de ressources et la lutte contre la fraude, qui (...)