Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle de 2016 : Soumanou Moudjaïdou aussi candidat !

Les candidats à l’élection présidentielle de 2016 continuent de se dévoiler. Cette fois-ci, c’est l’ancien Ministre du commerce et de l’industrie, Soumanou Issoufou Moudjaïdou qui officialise son intention de briguer la magistrature suprême en 2016. C’était hier au Centre Saint Charbel d’Akpakpa à Cotonou.

JPEG - 78.2 ko

Après avoir participé à faire souffler l’air du changement sur le Bénin en 2006, il entend aujourd’hui rompre avec ce régime. « En 2004, alors que le général Mathieu Kérékou finissait son deuxième et dernier mandat, nous étions préoccupés par l’avenir de notre pays. Ayant mûri les réflexions sur l’homme qui pourrait réellement combler les attentes du peuple, nous avons porté notre choix sur celui qui était à l’époque le Président de la Boad et qui fut investi en 2006 en tant que président de la République du Bénin. Les premières heures du changement se sont bien passées. Mais à partir du 2ème semestre de l’année 2008, tout a basculé », a-t-il déclaré. C’est donc ces raisons qui, dit-il, l’ont conduit à prendre ses “écarts d’avec le régime du changement’’ pour rêver du fauteuil présidentiel. Et par rapport à cela, Soumanou Issoufou Moudjaïdou, appelé affectueusement “Sim’’ par ses sympathisants, dit s’être déjà engagé il y a bien longtemps. Déjà en 2010, il a planifié ses actions et a mis en place une équipe avec plusieurs projets à l’appui. Ayant eu des “difficultés’’ en 2011, il a attendu 2014 pour voir la situation se stabiliser avant de mettre en marche sa machine.
« J’ai parcouru toutes les 77 communes de notre pays. Et le constat fait m’a amené à confirmer mon ambition », a-t-il confié. Il pense donc être à la place de l’actuel locataire de la Marina qu’il mettrait en œuvre une gouvernance mieux mûrie que la sienne. Le candidat à l’élection présidentielle de 2016, puisqu’il l’est désormais, apprécie donc moins que quiconque la gouvernance du régime actuel. Ainsi, dans tous les domaines, que d’insuffisances, a-t-il révélées. Entre autres, un secteur éducatif malade qu’il entend révolutionner, un secteur sanitaire défaillant, une économie menacée avec un secteur agricole en déclin et une chasse aux entreprises et aux investisseurs, etc, caractérisent la gouvernance actuelle du Bénin. Cet homme, pour avoir servi ce pays pendant plusieurs années à des plusieurs postes stratégiques dont la direction de la concurrence et du commerce intérieur, le ministère du commerce et de l’industrie, conseiller spécial du chef de l’Etat, directeur de la Sodeco…, dit connaître les goulots d’étranglement et les poches de malversation de notre administration. Toutes choses avec qui il veut en découdre. « Osons la rupture pour un nouveau départ », est son credo. Et pour réussir cette rupture, il entend être lui-même l’exemple du Béninois nouveau que veut voir naître le peuple.

11-09-2015, Eustache f. AMOULE


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple et Incompatibilités !
17-02-2017, Naguib ALAGBE
L’âme sœur, tout le monde en rêve. Mais existe-t-elle vraiment ? La question se pose en tout cas avec acuité. Il est en effet, très peu de couples, (...) Lire  

Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Saint Valentin version (...)
10-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

violation des textes dans la nomination de deux policiers : Il ne (...)
17-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Dix ans de service au lieu de quinze comme l’exige la loi. Nommée par décret en violation des textes pour représenter (...)  

Réformes du système partisan : Les grands blocs possibles
14-02-2017, Naguib ALAGBE
Sauf cataclysme, la pratique politique au Bénin va enregistrer dans les jours à venir, de profondes mutations. Les (...)  

Hadj 2017 : Agbénonci doit éviter une organisation bâclée
10-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un autre Hadj profile à l’horizon. Comme à l’accoutumée, il s’annonce avec son lot de craintes des pèlerins souvent dupés (...)  

Animation de la vie politique : Les députés Rb affichent leur (...)
9-02-2017, La rédaction
En l’absence d’une position claire du parti de la Renaissance du Bénin, les députés Rb, sauf l’honorable Rosine Soglo, (...)