Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle de 6 mars : De hauts dignitaires du christianisme céleste choisissent Ajavon

Marcellin Zannou et Valère Glèlè, deux hauts dignitaires de l’Eglise du christianisme céleste (Ecc) ont très tôt fait de jeter leur dévolu sur la candidature de Sébastien Germain Ajavon. Ils l’ont clairement exprimé à l’occasion du parrainage d’un meeting de soutien des jeunes de leur congrégation religieuse au magnat de la volaille. Il serait alors illusoire de dire croire que l’Ecc n’a pas une position dans cette bataille pour le fauteuil présidentiel. Les célestes ont leur candidat. En tous cas, de hauts dignitaires ont indiqué le chemin à suivre. Et, il est évident que ce choix des dirigeants influe sur celui des fidèles. Mais le vote reste individuel, et entre les consignes des dirigeants et les résultats sortis des urnes, il y a du chemin. Depuis l’avènement du renouveau démocratique, dont l’histoire retient la forte implication de l’Eglise catholique, les religions participent désormais de façon directe ou indirecte à la gestion de la vie de la cité. Si le président Nicéphore Soglo avait instauré la célébration de la fête du vodoun tous les 10 janvier pour s’attirer la sympathie des religions endogènes, son successeur de 1996, le général Mathieu Kérékou a signé son retour au pouvoir avec la Bible en main. Et depuis le 6 avril 2006, Boni Yayi s’est aussi laissé séduire par le christianisme, notamment la branche des Eglises évangéliques. Aujourd’hui au Bénin, il clair que les religions jouent un rôle considérable dans le choix électoral de leur fidèle. Mais jamais, de hauts dignitaires de l’Eglise du christianisme céleste n’ont affiché publiquement leur position. Cette fois-ci, l’Ecc, même si elle n’a pas une position officielle, lance indirectement ces fidèles sur la piste Ajavon. Pour le Colonel de Douanes Marcellin Zannou, ‘’il est évident qu’à travers cette campagne électorale, Sébastien Ajavon se révèle être l’élément catalyseur. Et les jeunes chrétiens célestes ont des arguments à faire valoir pour l’assaut final du 6 mars’’. Valère Glèlè ne dira pas moins : ‘’Ajavon est agrégé de l’école de vie. L’école de vie n’est pas l’école professionnelle. Ajavon est bien un agrégé de l école de vie’’.

1er-03-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Projet de construction du port pétrolier en eau profonde de (...)
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Sous le Nouveau départ, priorité est donnée aux opérateurs privés locaux dans les prises de décision au sommet de (...)  

Entretien téléphonique de Paul Nindo Sahgui depuis le Sénégal : La (...)
23-11-2017, La rédaction
Le Maire de la commune de Tanguiéta, Paul Nindo Sahgui en mission au Sénégal a, dans un entretien téléphonique, (...)  

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Cinq ministres (...)
22-11-2017, Karim O. ANONRIN
5 Ministres ont planché hier devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale dans le cadre de l’étude du (...)  

Journée de réflexion sur le Fonds de développement de la formation (...)
22-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys a procédé à l’ouverture d’un atelier de réflexions sur le Fonds de (...)