Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle de mars : L’Eglise catholique dessine le profil de son candidat

JPEG - 126.5 ko
Monseigneur Antoin Ganyè, évèque de Cotonou

A défaut de désigner ouvertement son candidat pour la Présidentielle de 2016, l’Eglise catholique indique à ses fideles la voie à suivre. A travers la lettre épiscopale en date du 25 janvier dernier, le clergé appelle à voter pour un candidat qui craint Dieu, qui a le respect du sacré et qui a le sens de l’écoute et de la responsabilité. Ce président que la conférence épiscopale appelle de tous ses vœux devra avoir une culture politique solide, une expérience avérée dans le domaine politique et disposer d’une connaissance suffisante des réalités du Pays. Une précision qui pourrait faire croire à l’exclusion d’un candidat taxé à tort ou à raison de ne pas connaître le pays. Mais la lettre prend le soin de préciser qu’il s’agit des réalités géographique, historique et socio-anthropologique. Les fidèles catholiques devront voter pour un candidat ayant un niveau intellectuel appréciable, une personne de conviction, honnête, de bonne moralité et digne de confiance. « Aujourd’hui plus que jamais, nous avons un besoin urgent de conversion des cœurs, de transformation d’état d’esprit, de changement des mentalités », a souligné la lettre de la Conférence épiscopale. Après un diagnostic profond des maux qui minent le pays, les évêques appellent à une démarche de conversion intégrale, à une rupture avec le patrimoine maléfique. « Notre problème, c’est l’Homme (…). Cet Homme est à former, à transformer, à convertir, pour qu’il soit à même d’incarner la sacralité de la Loi fondamentale, de la respecter, de la promouvoir, dans sa lettre et dans son esprit, pour le bien-être de chacun et de tous », ont-ils souligné. Qui est ce président idéal selon l’église catholique ? La question n’aura point de réponse dans la lettre épiscopale. La référence à l’éthique, à la moralité et la priorité donnée à la formation d’un homme nouveau amènent d’ores et déjà beaucoup de citoyens à voir dans le portrait robot, le candidat prônant la nouvelle conscience. Par ailleurs, l’église exclut tout vote basé sur l’argent : « La course effrénée à l’argent et la volonté de l’acquérir par des voies faciles et malhonnêtes constituent la cause majeure du relâchement actuel de la conscience morale, spirituelle, civique et professionnelle ». Et si les fidèles ne se retrouvent pas jusque là, l’église quant à elle reste convaincue que le Président idéal existe. « Oui, il existe, chez nous, des compatriotes vraiment patriotes, sincèrement amoureux du Pays, au sens professionnel avéré, d’une abnégation à toute épreuve. Ce sont des exemples, fidèles à leur idéal de vie ». A chaque chrétien alors de retrouver le candidat qui lui semble idéal selon les critères de l’église catholique.

1er-03-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)