Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Présidentielle du 28 février 2016 : Les candidats invités à déposer leur candidature dès le 9 janvier

La Commission électorale nationale autonome (Céna) a procédé hier, à son siège au lancement du processus électoral devant conduire au scrutin du 28 février prochain. A travers un point de presse, Emmanuel Tiando, Président de l’institution a invité les potentiels candidats à déposer leurs déclarations de candidature entre le 9 et le 12 janvier 2016. Ceci, conformément aux dispositions de la loi 2013-06 du 25 novembre 2013 portant code électoral en République du Bénin. Lire ci-dessous, le communiqué de presse de la Céna.

JPEG - 176 ko
Emmanuel Tiando, préésident de la Cena

Communiqué de presse
Dans la perspective de l’élection présidentielle du dimanche 28 Février 2016, la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) porte à la connaissance des candidat(e)s ce qui suit :
Aux termes des dispositions de la loi N° 2013-06 du 25/11/2013 portant Code Electoral en République du Bénin, tout candidat a l’élection présidentielle devra déposer au siège de la CENA :
Une déclaration de candidature en double exemplaire, revêtue de la signature du candidat/candidate et attestant sur l’honneur qu’il remplit les conditions d’éligibilité requises.
Cette déclaration de candidature est enregistrée par la Commission Electorale Nationale Autonome. Un récépissé provisoire de la déclaration est immédiatement délivré au déclarant (article 339) ;
La déclaration doit mentionner les nom, prénom(s), profession, domicile, adresse, date et lieu de naissance. Elle doit être accompagnée de :
-  La preuve du paiement régulier d’impôt sur les revenus et de l’impôt foncier des trois (03) dernières années précédant l’année de l’élection ;
-  Un certificat de nationalité ;
-  Un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois (03) mois ;
-  Un extrait d’acte de naissance ou toute autre pièce en tenant lieu ;
-  Quatre (04) photos d’identité ;
-  Un spécimen consignant la couleur, l’emblème, le signe et/ou le sigle retenu par le candidat et devant servir à l’impression du bulletin unique (article 340).
La réception desdits dossiers se fera entre le samedi 09 et le mardi 12 janvier 2016 à minuit au plus tard au siège de la CENA.
Aucun dossier ne sera reçu après ce délai.
Fait à Cotonou, le 04 Janvier 2016.

5-01-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Juridisme anti développement !
24-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
Inquiétant ! Lancés à pleine vitesse, de précieux dispositifs pour tirer le développement du Bénin vers le haut sont foudroyés par d’expéditifs éclairs (...) Lire  

En vérité : L’activisme des patriarches (...)
19-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité :Talon contraint de réussir !
18-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Quand c’est Madame qui (...)
14-04-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Dégâts de chenilles !
13-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Appui de taille pour le Pag (...)
12-04-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2100

Spéculations sur la dévaluation du franc Cfa : Abdoulaye Bio (...)
24-04-2017, La rédaction
A l’issue d’une réunion le dimanche dernier entre le Fmi et les Etats de l’Uemoa, le Ministre d’Etat Abdoulaye Bio (...)  

An un du Nouveau départ : La cohésion nationale, un combat (...)
24-04-2017, Naguib ALAGBE
Sensible, le sujet l’est à plus d’un titre. Et il en est ainsi à cause du contexte sociopolitique béninois et d’une (...)  

Entretien avec Me Jacques Migan : « Accompagnons et suivons le (...)
21-04-2017, La rédaction
Le Président du Front des Républicains pour le Développement de la ville de Porto-Novo (Frd) réagit et clarifie sa (...)  

Zéro tolérance aux mariages des enfants : L’épanouissement des (...)
21-04-2017, La rédaction
Dans le souci d’éviter les mariages précoces des enfants béninois, le gouvernement de son excellence monsieur Patrice (...)