Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Processus d’étude du budget général de l’Etat, gestion 2017 : Les députés outillés

JPEG - 64.7 ko

Les députés à l’Assemblée nationale suivent depuis hier lundi 24 octobre 2016 au Parlement, un atelier d’information et d’appropriation) sur le projet de budget général de l’Etat, gestion 2017, estimé à 2010,586 milliards Fcfa contre 1423,487 milliards Fcfa en 2016 après le collectif budgétaire soit une hausse de 587,099 milliards Fcfa équivalent à un taux d’accroissement de 41, 24%. Organisé par l’Unité d’Analyse de Contrôle et d’Evaluation du Budget de l’Etat (UNACEB) et le Projet d’Appui au Renforcement des Capacités et à la Modernisation de l’Assemblée Nationale (PARCMAN), ledit atelier qui durera 2 jours offre plusieurs communications aux participants. Déjà hier, les députés ont eu droit à 2 communications. La première communication, portant sur le thème : « Cadre juridique du budget de l’Etat » a été présentée par le Docteur Christophe Lihouénou, Enseignant du droit public. Cette communication aura permis aux députés de comprendre les principales sources juridiques qui sont mises à contribution pour l’élaboration d’une loi des finances par le Gouvernement. Mais pour le communicateur, le fait de se focaliser sur une seule année budgétaire ne permet souvent d’atteindre de grandes performances « …Les acteurs que sont les députés et le gouvernement sont souvent en proie à des postures de repli institutionnel, débouchant parfois sur des crises. Or dans le cadre du budget qui est porté par une loi des finances, le caractère annuel réduit les possibilités de négociation à la seule session budgétaire qui ne peut durer que trois mois », a-t-il laissé entendre. La deuxième communication a porté sur le thème : « Analyse du document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle 2017-2019 » et a été présentée par Hubert-Gustave Eyébiyi, Conseiller technique aux finances du président de l’Assemblée nationale. Il s’agit d’une communication qui aura permis aux députés d’avoir une idée sur la situation économique et financière sur la période 2013-2016 et les perspectives économiques et financières 2017-2019 pour le Bénin. Selon le communicateur, le document programmation budgétaire et économique pluriannuel est en déséquilibre en violation de la loi organique portant loi de finances en République du Bénin. Rappelons qu’il est attendu des députés, un acquis des connaissances pour comprendre le contenu du Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) et le Document de programmation pluriannuels des dépenses (DPPD). Aussi, est-il attendu des députés, une maîtrise des enjeux économiques et sociopolitiques du Bénin qui ont un impact sur les priorités du budget de l’Etat, gestion 2017.

25-10-2016, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
29 conseillers sur 29. Pas de camps, pas d’adversaires, pas de frustrés. Après un léger report de l’élection du successeur de Alassane Zoumarou, (...) Lire  

Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Bande d’orduriers !
17-11-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : La polémique de la gratuité au (...)
16-11-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Le nouveau gouvernement de Talon en images
30-10-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Ravip : la commission nationale de supervision s’imprègne des (...)
21-11-2017, La rédaction
Une délégation de la commission nationale de supervision du recensement administratif à vocation d’identification de la (...)  

Etude du projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Huit (...)
20-11-2017, Karim O. ANONRIN
Huit membres du gouvernement sont passés la semaine écoulée devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale (...)  

Affaire quittances minorées : 8 agents de la mairie d’Abomey-Calavi (...)
17-11-2017, La rédaction
Le Procureur de la République près du tribunal de première instance de 2ème classe d’Abomey-Calavi a mis sous mandat de (...)  

Modernité et fiabilité de l’état civil : Adhésion massive au (...)
16-11-2017, La rédaction
Les opérations devant aboutir au Recensement administratif initial à vocation d’identification de la population (...)