Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Processus référendaire : Les avertissements de la Cour à Talon

JPEG - 68.2 ko

L’occasion du séminaire pour « Evaluation de l’élection présidentielle de mars 2016 : adoption de la loi organique, du règlement intérieur de la Cour et appropriation des textes sur le référendum » à l’Hôtel Village Ahémé de Possotomè était belle. La Cour constitutionnelle et son président Théodore Holo ne l’ont pas raté pour envoyer un message au président Talon désireux, pour ce qui est des réformes politiques et institutionnelles, à aller à une consultation sous forme référendaire.
En termes clairs et sans ambiguïté, dans son discours à l’issue des quatre jours d’assise (du 30 au 2 septembre 2016), le président de la plus haute juridiction a averti : « L’étude de contrôle de régularité de la procédure nous a permis de savoir que la mise en œuvre du référendum est soumise à une procédure qui paraît plus exigeante lorsqu’il s’agit de réviser la Constitution et dont l’inobservance ne peut échapper à la censure. Tout projet ou position de révision de la Constitution pour être soumis au référendum, doit au préalable être voté à la majorité des ¾ des membres de l’Assemblée nationale… ».
Et ce n’est pas tout. Le président Holo, comme pour rappeler, que les sept sages sont les gardiens du temple, garants de la constitutionnalité et ne se laisseront pas emballer par des jeux de mots a ajouté : « nous avons aussi parlé des délais prescris par les textes pour que le projet de référendum soit effectif. Nous pouvons donc nous convaincre que nous sommes intellectuellement bien outillés pour veiller à la régularité du processus référendaire qui s’annonce ».
C’est dire que le processus devant conduire aux réformes politiques et institutionnelles focalise les attentions. A juste titre, la Cour constitutionnelle rappelle les règles du jeu. Et même si, elle ne le chante pas encore sur tous les toits, l’Assemblée nationale s’impatiente. A présent, reste à voir si le président Talon continuera sur sa lancée d’organiser une consultation sous forme référendaire avant d’envoyer son projet de réformes politiques et institutionnelles au parlement ou se rebiffera-t-il après le message du président Théodore Holo ?
En définitive, le feuilleton autour du sort à réserver aux réformes politiques et institutionnelles du président Talon ne fait que commencer. Avec, une Cour jalouse de ses prérogatives notamment celle du contrôle de régularité de la procédure conduisant au référendum, l’Exécutif sait désormais qu’il n’a pas droit à l’erreur. Tout compte fait, recommandations ou avertissements, au président Talon de saisir la balle au bond.

5-09-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Les nouveaux chantiers de la Cour
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
L’effet de contagion est manifeste. Comme Patrice Talon à la tête de l’Etat, Joseph Djogbénou place sa présidence à la Cour constitutionnelle sous le (...) Lire  

Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les merveilles du coton
11-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2700

Aké Natondé sur le toilettage du Code électoral : « Nous prévoyons (...)
18-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le débat est ouvert sur le toilettage du code électoral, avec des propositions de toutes sortes de la part des (...)  

réforme du code électoral : Guy Mitokpè et Jean-Michel Abimbola (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Représentant chacun un bloc politique, Guy Mitokpè et Jean-Michel Abimbola livrent leurs attentes sur le projet de la (...)  

L’Union fait la nation s’agrandit : L’ancien maire d’Adja Ouèrè (...)
18-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ex maire de la Commune d’Adja Ouèrè, Djiman Fachola a rejoint la barque : « Union fait la Nation » avec son creuset (...)  

Entretien avec, Moukaram BADAROU président du parti Conscience (...)
14-06-2018, Karim O. ANONRIN
Ancien Préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau sous le régime du président Boni Yayi, président du parti (...)