Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Processus référendaire : Les avertissements de la Cour à Talon

JPEG - 68.2 ko

L’occasion du séminaire pour « Evaluation de l’élection présidentielle de mars 2016 : adoption de la loi organique, du règlement intérieur de la Cour et appropriation des textes sur le référendum » à l’Hôtel Village Ahémé de Possotomè était belle. La Cour constitutionnelle et son président Théodore Holo ne l’ont pas raté pour envoyer un message au président Talon désireux, pour ce qui est des réformes politiques et institutionnelles, à aller à une consultation sous forme référendaire.
En termes clairs et sans ambiguïté, dans son discours à l’issue des quatre jours d’assise (du 30 au 2 septembre 2016), le président de la plus haute juridiction a averti : « L’étude de contrôle de régularité de la procédure nous a permis de savoir que la mise en œuvre du référendum est soumise à une procédure qui paraît plus exigeante lorsqu’il s’agit de réviser la Constitution et dont l’inobservance ne peut échapper à la censure. Tout projet ou position de révision de la Constitution pour être soumis au référendum, doit au préalable être voté à la majorité des ¾ des membres de l’Assemblée nationale… ».
Et ce n’est pas tout. Le président Holo, comme pour rappeler, que les sept sages sont les gardiens du temple, garants de la constitutionnalité et ne se laisseront pas emballer par des jeux de mots a ajouté : « nous avons aussi parlé des délais prescris par les textes pour que le projet de référendum soit effectif. Nous pouvons donc nous convaincre que nous sommes intellectuellement bien outillés pour veiller à la régularité du processus référendaire qui s’annonce ».
C’est dire que le processus devant conduire aux réformes politiques et institutionnelles focalise les attentions. A juste titre, la Cour constitutionnelle rappelle les règles du jeu. Et même si, elle ne le chante pas encore sur tous les toits, l’Assemblée nationale s’impatiente. A présent, reste à voir si le président Talon continuera sur sa lancée d’organiser une consultation sous forme référendaire avant d’envoyer son projet de réformes politiques et institutionnelles au parlement ou se rebiffera-t-il après le message du président Théodore Holo ?
En définitive, le feuilleton autour du sort à réserver aux réformes politiques et institutionnelles du président Talon ne fait que commencer. Avec, une Cour jalouse de ses prérogatives notamment celle du contrôle de régularité de la procédure conduisant au référendum, l’Exécutif sait désormais qu’il n’a pas droit à l’erreur. Tout compte fait, recommandations ou avertissements, au président Talon de saisir la balle au bond.

5-09-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)