Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Production record du coton : Le temps a donné raison à Talon

JPEG - 200.6 ko

Jadis, lui et les structures professionnelles de la filière coton, étaient accusés de tous les péchés d’Israël. Aujourd’hui, l’eau a coulé sous le pont et de fort belle manière, le temps lui donne raison. Ainsi, par sa maîtrise du secteur de l’or blanc et sa vision pour en faire un pilier solide de l’économie nationale, le président Patrice Talon confond ses détracteurs. Qu’on le veuille ou non, les chiffres et les records qui s’enchaînent, parlent pour lui. Pour le compte de la campagne cotonnière 2018, la production s’élève à 578 000 tonnes. L’année d’avant et le record de 453 000 tonnes ne sont désormais qu’un épiphénomène.
La prouesse est d’autant plus marquante que pendant les dix ans de la gouvernance Boni Yayi, malgré une forte communication et des procès d’intentions, les chiffres n’ont jamais atteint le record établi dès la première année de règne de Patrice Talon. Comme le dira l’autre, le coton béninois connaît son maître. Naturellement, installé à la Marina, il lui a juste suffi de remettre les choses à l’endroit. Avec lui, l’Aic et les autres structures professionnelles clés précédemment dissoutes par le régime Yayi ont fait leur retour.
Mais chose curieuse, c’est avec des records impressionnants. Pourtant, dans la pensée collective, au lieu de semer une énergie positive pour la production du coton, il a été plutôt, pendant des années, planté des graines de haine contre Talon et l’Aic. Sinon, quel Béninois n’était pas convaincu qu’avec les structures professionnelles diabolisées par les yayistes, le coton était détourné. Les chiffres sortis des pesées réduits à dessein pour pénaliser les producteurs. Ou encore, les intrants de mauvaise qualité. Bref, toute une panoplie d’accusations et, on peut aujourd’hui l’affirmer, de contrevérités.
Car, j’imagine que si c’était le cas, avec Talon au pouvoir, les supercheries devraient avoir de beaux jours devant elles. C’est dire qu’une bonne partie des dix années du yayisme a été consacrée à faire des faux procès ‘‘aux empêcheurs de tourner en rond’’ et, pour éblouir les profanes, à cultiver le coton à la télévision nationale.

Dommage !
Heureusement que la nature rend justice. Et, le temps permet toujours de départager les camps en conflit. Il a donné raison à Talon. Plus de 578 mille tonnes de coton, les Béninois croiraient rêver. Mais, c’est bien vrai. Reste à présent, pour davantage booster l’économie nationale, que l’expertise qui accompagne dorénavant la filière coton s’étende aux autres produits de rente et pourquoi pas, ceux vivriers. Aujourd’hui, un record de production pour l’or blanc, demain, et c’est un souhait, des records en série pour l’anacarde, le riz, l’ananas etc. C’est possible. Et, ce n’est pas Talon qui dira le contraire.

19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législatives d’avril 2019 :La Céna dévoile les modalités de (...)
19-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A 72 heures du démarrage de la réception des dossiers de candidature à l’élection du 28 avril 2019, la Commission (...)  

Ecouté hier par la brigade financière : Modeste Toboula convoqué (...)
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Il a passé toute la journée d’hier à la brigade financière. Ecouté dans une affaire domaniale, le préfet du Littoral a (...)  

Assemblée nationale : La deuxième session extraordinaire renvoyée (...)
19-02-2019, Karim O. ANONRIN
La deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale convoquée pour hier 18 février 2019 n’a pu être ouverte (...)  

Promotion de la bonne gouvernance : Social Watch engagée pour la (...)
19-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Dans son combat pour la promotion de la bonne gouvernance, Social Watch Bénin se fixe un autre défi à relever : celui (...)