Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Programme d’Investissements publics pour l’exercice 2018 : Bio Tchané présente 227 projets de 470 milliards Fcfa aux députés

JPEG - 95.7 ko

Le Ministre d’Etat, chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, a présenté hier à la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale présidée par le député Raphaël Akotègnon, le Programme d’Investissements Publics (PIP) du gouvernement pour le compte de l’année 2018. Ceci, dans le cadre de l’étude en commission du projet de budget général de l’Etat, gestion 2018. Après cet exercice qui aura duré plusieurs heures d’horloge, le Ministre Abdoulaye Bio Tchané, a donné un point de presse qui renseigne sur ce à quoi les populations béninoises peuvent s’attendre tout au long de l’année prochaine en matière de grands projets de développement. Mieux, le Ministre Abdoulaye Bio Tchané, a annoncé que le gouvernement du président Patrice Talon, a inscrit au titre de l’année 2018, un total de 227 projets qui nécessiteront des financements d’un montant total de 470,1 milliards Fcfa. Dans le souci d’une bonne gouvernance des projets en question, le gouvernement a pris des dispositions nécessaires. Ainsi, plus d’actions ont été engagées en vue de la suppression des projets d’appui institutionnel (PAI) soit un gain de 10 milliards Fcfa au profit des projets structurants, du redimensionnement des Unités de gestion de certains projets pour plus d’efficacité dans l’exécution des projets retenus, d’un plan d’actions avec un train de réformes dans la gestion des investissements publics, de la mise en place des Comités de suivi et des unités présidentielles de suivi, de la sélection des membres des Unités de gestion de projets par appel à candidature, de la clarification des critères de sélection des projets et de l’élaboration et de l’examen des outils d’opérationnalisation desdits projets.
(Lire ci-dessous un extrait de la déclaration du Ministre Abdoulaye Bio Tchané au cours du point de presse qu’il a donné)
« …Depuis hier, la présentation du budget général de l’Etat, exercice 2018 a démarré à l’Assemblée nationale devant la Commission budgétaire. La conférence de presse de ce jour fait suite à cette présentation qui vient de prendre fin toute à l’heure avec les discussions sur le Programme d’Investissement Public (PIP) gestion 2018. Ce programme regroupe l’ensemble des investissements prévus par l’Etat et les partenaires techniques et financiers au cours de l’année 2018. L’objectif visé à travers le PIP est premièrement de poursuivre la mise en œuvre des politiques et stratégies de renforcement du capital humain. Deuxièmement, d’assurer l’achèvement des chantiers en cours comme les routes, les bâtiments, accélérer le renforcement du développement local et enfin renforcer l’autonomie énergétique de notre pays. Le PIP 2018 comporte 227 projets pour un montant total de 470 milliards FCFA. Les ressources intérieures vont financer ce projet à hauteur de 244,4 milliards Fcfa soit 52% pour 129 projets. Les ressources extérieures vont financer le PIP à hauteur de 225,7 milliards Fcfa pour 98 projets dont 76 cofinancés par l’Etat et les partenaires. Pour 2018, il y a d’importants projets qui vont être financés. Je voudrais insister sur certains que vous connaissez. D’abord et avant tout l’eau potable. Vous savez que notre objectif en la matière est de donner l’eau potable d’ici 2021 à tous les Béninois, partout où ils seront. Deuxième, il y a aussi le projet de la Cité de l’innovation et du savoir (Sèmè-City) d’un montant de 25 milliards Fcfa. Il y a le programme des villes durable auquel on va consacrer 23 milliards Fcfa. C’est à peu près9 villes du Bénin qui vont bénéficier de ce programme. Il y a le programme de construction des bâtiments administratifs et des infrastructures sociocommunautaires pour 6 milliards Fcfa environs. Il y a le projet de Télévision numérique et terrestre (TNT) pour un peu moins de 10 milliards Fcfa et il y a le projet de construction d’une centrale électrique à Maria-Gléta. Je n’oublie pas que nous allons consacrer des ressources importantes aux pistes rurales en 2018. Nous avons prévu de mettre 10 milliard Fcfa de côté pour ces projets qui sont importants pour le développement agricole. En conclusion, je voudrais vous dire que je salue la qualité des interventions des députés. Cette séance a été très longue parce qu’ils ont pris le temps de lire et de poser des questions d’abord générales et très détaillées sur ce qui va être fait dans certaines localités. Je m’en félicite parce que le budget, c’est le principal instrument de politique économique dans notre pays. Que les députés s’en préoccupent en rentrant dans les détails est une bonne chose pour notre démocratie… »
Propos recueillis par Karim Oscar ANONRIN

15-11-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
On a du mal à le croire. Mais, les images prises par des journalistes de CNN nous obligent à nous rendre à l’évidence. Dans la Libye d’aujourd’hui, (...) Lire  

Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Bande d’orduriers !
17-11-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : La polémique de la gratuité au (...)
16-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cité éclairée, conseillers acclimatés (...)
16-11-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Le nouveau gouvernement de Talon en images
30-10-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Etude du projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Huit (...)
20-11-2017, Karim O. ANONRIN
Huit membres du gouvernement sont passés la semaine écoulée devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale (...)  

Affaire quittances minorées : 8 agents de la mairie d’Abomey-Calavi (...)
17-11-2017, La rédaction
Le Procureur de la République près du tribunal de première instance de 2ème classe d’Abomey-Calavi a mis sous mandat de (...)  

Modernité et fiabilité de l’état civil : Adhésion massive au (...)
16-11-2017, La rédaction
Les opérations devant aboutir au Recensement administratif initial à vocation d’identification de la population (...)  

Projet de loi portant création de la police républicaine : Les (...)
16-11-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés se sont penchés hier sur le contenu du projet de loi portant création de la police républicaine tel (...)