Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Programme ‘’Omidelta’’ 2016-2020 : Talon décroche 37 milliards des Pays-Bas pour l’eau potable

JPEG - 258.6 ko

La coopération bilatérale entre le Royaume des Pays-Bas et le Bénin retrouve sa bonne santé après plusieurs mois d’interruption. C’est ce qu’on retient du communiqué de l’Ambassade des Pays Bas près le Bénin. Pour l’Ambassadeur, le partenariat a été renoué suite à la signature, le mardi 29 novembre dernier, d’un accord de financement d’un nouveau programme de coopération bilatérale dans le secteur de l’Eau et de l’Assainissement dénommé « Omidelta ». D’un coût global de 37 milliards de francs Cfa, sur la période 2017-2020, le programme « Omidelta » va couvrir l’ensemble des thématiques du secteur, notamment l’eau potable en milieux rural et urbain, la gestion intégrée des ressources en eau dans le delta de l’Ouémé et la zone côtière du Bénin, la promotion de l’hygiène, l’assainissement de base et l’assainissement des eaux usées. Par ailleurs, l’Ambassadeur exige une gestion saine des ressources au risque d’assister à une nouvelle suspension des relations diplomatiques entre les deux pays.

Communiqué du Programme ’’OMIDELTA’’
L’Ambassade des Pays-Bas et le Gouvernement du Bénin ont procédé le mardi 29 novembre 2016 à la signature d’un accord de financement d’un nouveau programme de coopération bilatérale dans le secteur de l’Eau et de l’Assainissement dénommé « OMIDELTA ».
La signature de cet accord marque l’aboutissement de la décision de reprise progressive de la coopération bilatérale entre les deux pays notifiée au Gouvernement du Bénin le 8 septembre 2015 par Madame Lilianne PLOUMEN, Ministre du Commerce extérieur et de la Coopération au développement des Pays-Bas.
Le présent accord fait suite à celui signé le 15 septembre 2016 pour le financement d’un programme d’urgence dénommé « Fonds de Transition Eau 2016/2017 » pour un montant de 6,2 milliards de francs Cfa.
D’un coût global de 37 milliards de francs Cfa, sur la période 2017-2020, le programme « Omidelta » couvrira l’ensemble des thématiques du secteur, notamment : l’eau potable en milieux rural et urbain, la gestion intégrée des ressources en eau dans le delta de l’Ouémé et la zone côtière du Bénin, la promotion de l’hygiène, l’assainissement de base et l’assainissement des eaux usées.
Il sera mis en œuvre par le biais des trois modalités suivantes :
1. La « Caisse Autonome d’Amortissement – CAA » objet du présent accord gouvernemental est d’un montant de 22 milliards de francs CFA destiné au financement des structures étatiques notamment les communes ;
2. La « Société civile et Secteur Privé » suivant une approche d’appel à projets pour un budget global de 10 milliards de francs CFA, objet d’un contrat de gestionnaire de fonds, signé le 30 novembre 2016 avec l’Organisation Néerlandaise de Développement ;
3. Une « Assistance Technique » structurelle qui sera contractée par appel d’offres international en 2017 pour le suivi et l’accompagnement ainsi que le renforcement des capacités des structures et acteurs du secteur.
A travers ce nouveau programme « OMIDELTA », le Royaume des Pays-Bas entend contribuer à la réalisation du programme d’action du gouvernement et résoudre directement les besoins cruciaux en eau des populations béninoises.
Les Pays-Bas continueront de suivre avec attention les avancées concrètes en matière de lutte contre la fraude et l’impunité réalisées par le Bénin pour éviter que des situations telles que celle du PPEA II ne se reproduisent.
Plein succès au programme « OMIDELTA ».
Vive la coopération entre les Pays-Bas et le Bénin !
Fait à Cotonou, le 5 décembre 2016
Harry van Dijk
Ambassadeur des Pays-Bas

7-12-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)