Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Projet boucle ferroviaire Bénin-Niger : Le député Eric Houndété interpelle le gouvernement

JPEG - 385 ko

Le projet boucle ferroviaire Bénin-Niger qui défraye la chronique depuis quelques mois préoccupe le député Eric Houndété. Par une question d’actualité, le député Eric Houndété, premier Vice-président de l’Assemblée nationale, invite le gouvernement à apporter des clarifications au parlement au sujet de ce projet de chemin de fer entre Cotonou au Bénin et Niamey au Niger en passant par Parakou. Il s’agira entre autres pour le gouvernement, de préciser aux députés, le coût estimatif initial du projet au titre de l’option technique retenue et les garanties prises par l’Etat dans le cadre de ce projet.
(Lire l’intégralité de la question d’actualité posée par le député Eric Houndété)

QUESTION D’ACTUALITE AU GOUVERNEMENT
Objet : Projet de la boucle ferroviaire au Bénin

Le 7 novembre 2013, le Président de la République du Niger et son homologue du Bénin ont procédé, au Bénin, à la signature du mémorandum d’entente portant mise en ouvre du projet de « Réhabilitation, construction et exploitation de la ligne ferroviaire Cotonou-Parakou-Niamey ».
Lancé le 7 avril 2014 à Niamey, ledit projet représente un vaste programme d’intégration économique sous-régionale, destiné à réhabiliter le réseau ferroviaire de l’Organisation Commune Bénin-Niger (OCBN), et à relier les villes de Cotonou et Lomé d’une part, et de Cotonou, Niamey, Ouagadougou et Abidjan d’autre part.
Au regard de l’importance du projet et de son impact sur les plans économique, financier, social et politique, il est demandé au Gouvernement, en vertu de l’article 110 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, de fournir à la Représentation nationale les réponses aux préoccupations ci-après :

I. De l’élaboration et de la mise en œuvre du projet

1-Quelles sont les options techniques suggérées pour la réalisation des travaux à réaliser dans le cadre du projet de construction de la boucle ferroviaire ? Préciser, les avantages, inconvénients ou limites de chaque option.

2-Quelle est l’option technique retenue ? La décrire en indiquant ses caractéristiques techniques.

3-Quel est le coût estimatif initial du projet, au titre de l’option retenue ? Préciser :

a.les éléments justificatifs pris en compte pour la détermination du coût contractuel ;
b.le mode de réalisation et de financement convenu ;
c.les conditions de retour sur investissement, en cas de financement en BOT notamment la durée, la tarification pour les usagers et la fiscalité.

4-Quelles sont les procédures suivies au plan national, par le Bénin, pour l’étude, la validation, l’adoption, l’inscription du projet au budget de l’Etat, le financement sur ressources propres ou l’inscription au plan de trésorerie de l’Etat en cas de financement en BOT, conformément aux dispositions des directives de l’UEMOA et de la Loi organique portant lois de finances en République du Bénin ?

5-Quelles sont les structures administratives de l’Etat en charge du projet au cours des différentes phases, depuis les études préliminaires jusqu’ à la contractualisation, en passant par la validation de l’étude, les procédures de sélection de l’entrepreneur, la négociation des aspects techniques et financiers avec l’entrepreneur, la rédaction des documents de contrats en attente de signature, etc.

II. Des garanties prises par l’Etat

1-Quelles sont les dispositions prises par l’Etat pour prémunir les finances publiques de tous risques majeurs pouvant générer inutilement des coûts supplémentaires, du fait :

a.du choix de l’option retenue, en s’assurant de la qualité technologique de l’infrastructure et de son interconnexion avec les infrastructures des autres Etats de la sous-région ?
b.du non-respect des règles de procédures prévues par la règlementation relative à la sélection de l’entrepreneur, notamment les risques financiers liés aux amendes et pénalités pour réparation des dommages et intérêts subis par les tiers ?
c.des modifications intempestives des coûts initiaux du projet et des prises d’avenants irréguliers ?

2-Quelles sont les dispositions prises par l’Etat pour maîtriser le prix à payer par les usagers, en contrepartie du retour sur investissement, au titre du financement en BOT ?

Fait à Porto-Novo, le 27 août 2015

Eric HOUNDETE

31-08-2015, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Trop de ‘Grève’ au bout des lèvres !
23-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Décidément. On n’en finira jamais. La grève. Encore une qui plane, et qui sérieusement, donne déjà aux populations des soucis. Pour l’instant, nous (...) Lire  

Editorial : La bataille de Zè
23-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Immortels, pas assez !
22-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La jurisprudence Sacca Lafia
22-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le Hadj du savoir-faire !
21-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Regain d’activités politiques des Cauris : Les (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Quelques axes de l’audit du Fnm
16-08-2017, La rédaction
Quelques axes de l’audit du Fnm
16-08-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Gestion du personnel paramilitaire : Arrestations tous azimuts de (...)
23-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La polémique ne désenfle pas au sujet de la vingtaine de fonctionnaires de police mis aux arrêts de rigueur dans le (...)  

Le coton, une filière transversale de l’économie béninoise
22-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
L’Association interprofessionnelle du coton (Aic) tient toujours à son bilan sur la gestion de la campagne 2016-2017. (...)  

Proposition de loi portant interdiction des sachets plastiques : (...)
21-08-2017, Karim O. ANONRIN
Nouvel acte du Ministère du cadre de vie et du développement durable (Mcvdd) dans son optique de sortir du quotidien (...)  

Atelier de validation du Pdc 3 : Abomey-Calavi dispose d’une (...)
21-08-2017, Patrice SOKEGBE
La commune d’Abomey-Calavi dispose désormais d’un puissant moteur de développement. Vendredi dernier à la salle de (...)