Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Projet de société de Patrice Talon : Pour « un mandat de vérité, de justice et d’action »

JPEG - 258.2 ko

« Le pays a besoin de nous et nous avons besoin chacun de renaître. Nous sommes capables de vaincre la fatalité ». C’est par ces mots que celui qui se définit comme un ex opérateur économique et candidat à la présidentielle de 2016 a planté le décor de son intervention hier au Novotel de Cotonou. Tout au long de son exposé qui a duré près de 90mn, Patrice Talon a dévoilé point par point quelques pans de son projet de société qu’il propose comme une offre de gouvernance à ses concitoyens. Ce programme qu’il qualifie de réaliste et qui selon ses propres termes est propice à un mandat de rupture, de réforme et de relance de l’économie s’articule autour de trois grands axes, le modèle politique, le bien-être mental, physique et environnemental et enfin le bien-être matériel.
Pour ce qui est du premier pilier, Patrice Talon propose la réforme du système politique afin que « l’exécutif soit un pouvoir de protection et de construction et non un pouvoir de destruction ». A cette fin, il suggère que la justice soit dépolitisée et mise au service du citoyen, que la liberté de presse soit renforcée, que la confiance se rétablisse entre l’Etat et les fonctionnaires, que la mission de l’armée soit réorientée vers la sécurité des personnes et des biens mais aussi que la diplomatie soit franchement offensive et de grande efficacité.
Abordant le second aspect de son speech, il a indiqué qu’il faudra impérativement que la couverture sociale progressive de tous les citoyens soit une priorité. Sur le plan environnemental, il a énoncé qu’il est du devoir de l’Etat d’appuyer les municipalités pour ce qui est de l’enlèvement et du traitement des ordures ménagères et du drainage des eaux. « On ne peut pas s’épanouir dans cet environnement qu’on nous impose », a-t-il martelé. Pour lui, le sport est un domaine d’investissement et un facteur de développement économique. C’est pour cela qu’il annonce la promotion du sport professionnel et la défiscalisation des métiers du sport.
Le dernier axe de son intervention sera consacré à l’agriculture, au commerce, à l’industrie, à l’éducation, au tourisme, aux technologies de l’information et de la communication, à la recherche… Dans chacun de ces domaines, Patrice Talon a partagé avec l’assistance ses ambitions pour le Bénin, consignées dans un document qui sera vulgarisé sur toute l’étendue du territoire national afin que les Béninois puissent s’approprier ce programme qui leur est proposé.

LES 5 AXES DU NOUVEAU DÉPART
1 RÉTABLIR UN ÉTAT RESPECTUEUX DES PRINCIPES DE LA DEMOCRATIE
* Supprimer l’implication et l’influence du Président de la République dans la composition et le fonctionnement des institutions (Cour Constitutionnelle, Cour Suprême, HAAC et Conseil Supérieur de la Magistrature)
* Instaurer le mandat unique présidentiel en supprimant la possibilité de renouvellement du mandat
* Assurer une liberté et un accès équitable de tous aux organes de presse publique et procéder à la libération effective des fréquences radio et télévision
* Accélérer la modernisation de l’Administration Publique, renforcer la formation continue et restructurer les structures de contrôle de manière à garantir plus d’efficacité

2 ACCROITRE LE POTENTIEL DE NOS RESSOURCES HUMAINES
* Reconstruire notre système éducatif en priorisant l’investissement dans les filières ciblées (sciences, technologies, ingénierie et mathématiques) en adéquation avec le marché de l’emploi et en garantissant l’égalité du genre
* Créer une Zone Franche du Savoir et de l’Innovation suivant le modèle des « cités tech » en partenariat avec les entreprises, industries et structures d’enseignement supérieur et de recherche scientifique de pointe
* Mettre en place une politique nationale d’initiation à l’art ainsi que de détection, formation et promotion des vocations et talents artistiques y compris des mesures d’incitations fiscales pour les entreprises, investisseurs et mécènes
* Transformer le sport en véritable outil de développement humain, social et économique à travers un investissement public massif et une incitation à l’investissement privé à plusieurs niveaux

3 ASSURER LA PROTECTION SOCIALE ET LE BIEN-ÊTRE POUR TOUS
* Réorganiser notre système de santé à travers une meilleure formation des agents et l’instauration de normes, standards ainsi que structures de contrôle
* Réduire la précarité grâce à une politique de protection sociale (assurance maladie, retraite, accès aux crédits et formation) en particulier pour les petits entrepreneurs, les artistes, les artisans et les exploitants agricoles
* Mettre en œuvre de grands projets de développement urbain et de services sociaux (voirie et drainage des eaux pluviales, infrastructures routières, sanitaires, éducatives, sportives et culturelles) dans le cadre de partenariats Etat-Communes
* Investir dans les énergies renouvelables et préserver notre environnement notamment à travers un plan national Climat, des usines de sachet biodégradables et une meilleure gestion des déchets ménagers et médicaux

4 MOBILISER DE MANIÈRE STRATÉGIQUE NOS RESSOURCES FINANCIÈRES
* Mettre en œuvre une nouvelle politique de Partenariat Public-Privé en utilisant le potentiel de l’Etat comme un levier pour la mobilisation par le secteur privé des ressources financières nécessaires aux investissements pertinents
* Faire de la fiscalité un véritable outil d’impulsion du dynamisme économique en particulier pour encourager l’auto emploi des jeunes
* Dans le cadre de la Zone Franche du Savoir et de L’Innovation, apporter un appui financier aux entreprises en démarrage et promouvoir les incubateurs mettant à disposition des locaux, équipements et services pour ces entreprises
* Prendre en charge l’incidence fiscale des revenus investis par la diaspora dans des secteurs cibles

5 DYNAMISER LES SECTEURS CRÉATEURS DE RICHESSE ET D’EMPLOIS
* Investir massivement en priorisant cinq filières agricoles (coton, maïs, riz, ananas, anacarde) pour une agriculture moderne et de grande envergure qui sera le principal levier de notre développement économique
* Investir massivement dans la réalisation de projets touristiques permettant de mettre en valeur notre patrimoine national et culturel afin de positionner le Bénin comme destination de tourisme écologique, expérientiel et de découverte
* Accompagner, former et professionnaliser nos artisans, en majorité dans l’informel, de manière à améliorer les niveaux de compétences et assurer de meilleures conditions de vie et créant ainsi des retombées positives sur l’ensemble de l’économie
* Utiliser les TIC comme catalyseur de dynamisme économique et de modernisation ayant un impact significatif sur tous les secteurs de développement

Ensemble pour le nouveau départ
Patrice Talon

18-01-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

tribune verte : Freiner à temps la dégradation des sols (...)
8-12-2016, Isac A. YAÏ
La baisse de la fertilité des sols focalise désormais les attentions de par le monde. En marge de la journée mondiale des sols, célébrée le 05 (...) Lire  

Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
tribune verte : L’audace d’assainir les (...)
1er-12-2016, La rédaction
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1890

Programme ‘’Omidelta’’ 2016-2020 : Talon décroche 37 milliards des (...)
7-12-2016, La rédaction
La coopération bilatérale entre le Royaume des Pays-Bas et le Bénin retrouve sa bonne santé après plusieurs mois (...)  

Modernisation de l’Assemblée nationale : Houngbédji reçoit (...)
6-12-2016, Karim O. ANONRIN
Dans soit ambition de jouer pleinement son rôle pour la consolidation de la démocratie et ainsi devenir une véritable (...)  

Malgré la permanence de la Cena et la Lépi : les élections coûtent (...)
2-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN
Les élections au Bénin ont de tout temps fait saigner les caisses de l’Etat, et parfois soulevé de vives polémiques. La (...)  

L’assainissement et le déguerpissement au Bénin : « le gouvernement (...)
2-12-2016, La rédaction
« Les 125 km de plages seront nettoyés et sécurisés. C’est une mesure qui s’inscrit dans la durée ». Ces déclarations du (...)