Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Promotion de l’emploi au Bénin : Le Mtfpas œuvre pour l’insertion professionnelle des jeunes

JPEG - 188.2 ko

Promouvoir un emploi décent pour tous. C’est l’objectif de l’atelier organisé le mardi dernier à l’Infosec de Cotonou par le ministère de la fonction publique et des affaires sociales en vue de la validation de la politique nationale de l’emploi (Pne) et du plan national d’action pour l’emploi (Pnae) 2017-2021. Ainsi, les acteurs chargés de l’emploi des jeunes venus de différentes structures et le représentant du bureau international du travail (Bit) ont œuvré pour harmoniser les deux documents en vue de leur paraphe tout en tenant compte des résultats à atteindre. Au nombre de ces résultats, on peut citer : la validation du cadre institutionnel de mise en œuvre du Pne revu par les consultants, l’adaptation du Programme d’action du gouvernement (Pag) au plan d’action du Pne suivant le contexte socio-économique et institutionnel actuel, l’intégration des actions significatives et pertinentes pouvant promouvoir l’emploi et l’entrepreneuriat au Bénin.
Selon la ministre Mathys Adidjatou, le chômage et le sous-emploi sont des défis auxquels est confronté le Bénin puisque, plus de 50% de la population active est en situation de sous-emploi. « Le taux de sous-emploi des jeunes qui était de 50% en 2011 est malheureusement passé à 70% en 2013. La majorité des jeunes de 15 à 35 ans sont affectés par cette situation qui demeure encore plus préoccupante pour la tranche de 25 à 34 ans », a-t-elle déclaré. Pour elle, c’est le moment propice d’établir la passerelle entre le Programme d’action du gouvernement et les deux documents qui seront validés car, a-t-elle rappelé, si le Bénin doit connaître un développement durable produit par le travail, les politiques et stratégies devraient cibler trois domaines comme l’a indiqué le rapport mondial sur le développement humain. Il s’agit en effet de la création d’opportunités de travail décent, la garantie du bien-être des travailleurs et la réduction des inégalités ainsi que l’élaboration d’actions mieux ciblées en direction des jeunes, des femmes, du monde rural, etc.
Sandric DIKPE (Coll.)

15-12-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Pleins feux sur le bloc progressiste
23-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Les choses se précisent. Le boulevard de la réforme du système partisan se dresse devant la classe politique. Après la mutation de l’alliance des (...) Lire  

Editorial : Macabre ritournelle !
23-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Entretien avec Raliou Arinloye, ancien maire de sakété : « …Sans (...)
23-07-2018, Karim O. ANONRIN
Depuis quelques semaines, l’ancien Maire de la Commune de Sakété, Raliou Akanda Olouwa Arinloye, est de retour (...)  

L’Union européenne au sujet de la représentativité des femmes au (...)
23-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les partenaires financiers et techniques, branche Union européenne, approuvent les tentatives en cours à l’Assemblée (...)  

Session du Conseil supérieur de la magistrature : Justin Gbènamèto (...)
23-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Justin Gbènamèto retrouve le sourire. L’ancien procureur de la République près le tribunal de première instance de (...)  

Rapport pour la levée d’immunité : La plénière, deuxième étape (...)
23-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Pour une première étape franchie dans le processus de la levée de son immunité parlementaire, l’He Valentin Djènontin (...)