Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Promotion de la bonne gouvernance : Les rapports d’audits bientôt transmis à la justice

JPEG - 83.6 ko

Au nom de la rupture, les Béninois s’impatientent de connaître les résultats des nombreux audits commandités par Patrice Talon à son installation. Mais, ils devront prendre leur mal en patience si on s’en tient aux explications fournies aux hommes des médias hier par le Ministre de la Justice, Joseph Djogbénou. « Certains rapports d’audits sont prêts. Est-ce qu’il faut les publier en l’état ? Les résultats devront être transmis à la justice. Le Procureur de la République sera saisi sur ces cas », a-t-il fait savoir. Ainsi, le Gouvernement préfère confier les dossiers directement à la justice plutôt que de livrer les mis en cause au jugement populaire. Selon le Garde des sceaux, la seconde option pourrait amener à « violer la présomption d’innocence » de ceux dont les responsabilités pourraient être engagées à travers ces audits. Ce serait également dit-il faire preuve de « cynisme » que de livrer les présumés auteurs à un lynchage médiatique. Pour rappel, au-delà de l’audit des redevances payées sur la filière des véhicules d’occasion et de l’organisation des concours suspendus, dont les résultats partiels sont publiés dans les médias, les populations attendent toujours les conclusions de plusieurs autres audits ou missions de contrôles annoncés lors des conseils des ministres. Il s’agit entre autres de la mission de contrôle et de vérification dans les postes diplomatiques de Paris et Washington et de l’audit du marché des intrants cotonniers ainsi que de nombreux autres qui seraient confiés au Bureau d’Analyse et d’investigation de la présidence.
Pas d’interférence judiciaire sous Talon
Dans le même sillage, le Ministre de la justice a tenu à préciser que le Gouvernement s’est donné comme principe de respecter la séparation des pouvoirs, de ne point intervenir dans les procédures judiciaires et de laisser les autorités judiciaires faire leur travail. « Le Président de la République ou le Ministre de la Justice n’interviendront pas lorsque la justice est saisie. Il n’y a qu’une seule autorité pour intervenir. Il s’agit du Procureur de la République du lieu du tribunal saisi », a fait savoir Joseph Djogbénou. C’est donc une règle que Patrice Talon et ses collaborateurs se sont imposés. Et c’est ce qui justifierait le silence du gouvernement dans l’affaire de cocaïne retrouvée dans un conteneur. Il appartiendra désormais aux autorités judiciaires d’informer l’opinion nationale sur d’éventuelles affaires qui interviendraient avant la fin du quinquennat.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

9-11-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
La barque de Candide Azannaï tangue. Les militants du parti « Restaurer l’espoir » ne jouissent pas des fruits de leurs labeurs. Dans leurs rangs, (...) Lire  

Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Il a remporté les trois dernières élections haut les mains. Aux législatives de avril 2015, il a écrasé ses concurrents (...)  

Léhady Soglo, maire de Cotonou : « …Je n’ai pas été élu pour perdre (...)
24-01-2017, Patrice SOKEGBE
Vous avez entendu le Préfet Modeste Toboula ce matin sur Radio-Tokpa. Il vous reproche d’être physiquement absent (...)  

Pour défaut d’autorisation : Plusieurs établissements supérieurs (...)
20-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Odile Attanasso siffle la fin de la récréation dans le secteur de l’enseignement supérieur privé. Les promoteurs (...)  

Entretien avec le Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines : (...)
20-01-2017, Adrien TCHOMAKOU, La rédaction
Sans tambours ni trompette, le Gouvernement de la rupture agit pour venir à bout du délestage. Dans un contexte, où (...)