Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Proposition de loi portant amendement de la Constitution : Patrice Talon contraint de convoquer le corps électoral pour un référendum

JPEG - 69 ko

La proposition de loi portant amendement de la Constitution du 11 décembre 1990 initiée par 8 députés du Bloc pour la Majorité Parlementaire (Bmp) sera plutôt soumise au référendum conformément aux dispositions de l’article 155 de la loi fondamentale qui stipule : « La révision n’est acquise qu’après avoir été approuvée par référendum, sauf si le projet ou la proposition en cause a été approuvé à la majorité des quatre cinquièmes des membres composant l’Assemblée nationale ». En effet, après la prise en considération de ladite proposition de loi par 62 voix pour, 19 contre et 01 abstention, le Parlement n’a pas donné son quitus au niveau de la deuxième étape relative à l’article 155. Plus précisément, le vote après le débat au fond a donné le même résultat à savoir 62 voix pour, 19 contre et 01 abstention. Il s’agit là d’une petite victoire pour la minorité parlementaire étant donné que tout n’est pas perdu pour les députés de la majorité parlementaire qui soutiennent mordicus l’amendement de la Constitution, seule condition pour l’adoption d’un Code électoral qui puisse favoriser l’amélioration de la représentativité des femmes au Parlement, pour la création de la Cour des comptes, l’abolition de la peine de mort et l’alignement des élections au Bénin. Désormais donc, tous les regards sont tournés vers le président Patrice Talon bien que l’initiation de l’amendement de la Constitution émane des députés.

6-07-2018, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Un Plan cadre pour l’assistance au développement (Pnuad) concocté selon une approche participative, inclusive, et même validé en Conseil des (...) Lire  

En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Intérim en détresse à Cotonou (...)
7-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2940

Etude en commission du projet de loi de finances, gestion 2019 : (...)
13-11-2018, Karim O. ANONRIN
Le ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni, était ce lundi 12 novembre 2018 au Palais des gouverneurs (...)  

Karamatou Fagbohoun au sujet de son soutien à la Rupture : « Je (...)
12-11-2018, Adrien TCHOMAKOU
Karamatou Fagbohoun ne marchande pas son soutien au Nouveau départ. Dans un franc parlé, la fille de l’homme (...)  

4e congrès extraordinaire de l’And : Dassigli et les siens, une (...)
12-11-2018, La rédaction
Quel sera le devenir de l’And dans le nouveau paysage politique qui se dessine ? Les membres de l’Alliance ont (...)  

8e sommet nordique et africain des affaires en Norvège : Le (...)
8-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Entre deux sommets, dans l’intervalle de quelques jours, les enjeux n’ont pas changé. A Norvège où il séjourne depuis (...)