Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Proposition de loi portant amendement de la Constitution : Patrice Talon contraint de convoquer le corps électoral pour un référendum

JPEG - 69 ko

La proposition de loi portant amendement de la Constitution du 11 décembre 1990 initiée par 8 députés du Bloc pour la Majorité Parlementaire (Bmp) sera plutôt soumise au référendum conformément aux dispositions de l’article 155 de la loi fondamentale qui stipule : « La révision n’est acquise qu’après avoir été approuvée par référendum, sauf si le projet ou la proposition en cause a été approuvé à la majorité des quatre cinquièmes des membres composant l’Assemblée nationale ». En effet, après la prise en considération de ladite proposition de loi par 62 voix pour, 19 contre et 01 abstention, le Parlement n’a pas donné son quitus au niveau de la deuxième étape relative à l’article 155. Plus précisément, le vote après le débat au fond a donné le même résultat à savoir 62 voix pour, 19 contre et 01 abstention. Il s’agit là d’une petite victoire pour la minorité parlementaire étant donné que tout n’est pas perdu pour les députés de la majorité parlementaire qui soutiennent mordicus l’amendement de la Constitution, seule condition pour l’adoption d’un Code électoral qui puisse favoriser l’amélioration de la représentativité des femmes au Parlement, pour la création de la Cour des comptes, l’abolition de la peine de mort et l’alignement des élections au Bénin. Désormais donc, tous les regards sont tournés vers le président Patrice Talon bien que l’initiation de l’amendement de la Constitution émane des députés.

6-07-2018, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Le couperet de la sanction
12-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Ils sont surveillés comme du lait sur le feu. Sur le qui-vive, ils font désormais beaucoup plus attention à leurs faits et gestes. Depuis quelque (...) Lire  

En vérité : Question de légitimité au campus
11-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Fisc sans faille !
11-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bonne nouvelle pour le Bénin
10-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Péages versus péripéties !
10-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Temps additionnel : Des Bleus plus forts (...)
9-07-2018, Ambroise ZINSOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Non-respect de décision de justice : Le maire Georges Bada risque (...)
13-07-2018, La rédaction
Une très mauvaise publicité pour le maire Georges Bada. A cause d’un micmac autour du marché d’attribution de la (...)  

Renforcement des capacités des managers de la SBEE : Pour relever (...)
13-07-2018, Karim O. ANONRIN
La Direction générale de la Société béninoise de l’énergie électrique (SBEE) a décidé de renforcer les capacités de ses (...)  

Réforme du Code électoral : Le Oui des Osc pour le quitus fiscal et (...)
13-07-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Aucun amendement n’est visiblement de trop pour un code électoral susceptible de faire face aux défis électoraux et (...)  

Interview avec le deuxième vice-président du parlement du Benin, le (...)
12-07-2018, Karim O. ANONRIN
Général des forces armées béninoises à la retraite, Deuxième Vice-président de l’Assemblée nationale, 7ème législature, (...)