Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Que fera Boni Yayi à 7 jours de la fin de son mandat ?

JPEG - 106.9 ko

Sept jours séparent désormais Boni Yayi de l’inévitable passation de charges. A mesure que s’égrènent ces heures, le président sortant doit méditer ces paroles de l’Ecclésiaste : ‘’… vanité des vanités, tout est vanité. Une génération s’en va, une autre vient, et la terre subsiste toujours. Il y a un temps pour toute chose sous les cieux : un temps pour chercher, et un temps pour perdre ; un temps pour garder, et un temps pour jeter ‘’. Ici il ne s’agira, non de jeter ou de perdre, mais de transmettre pour que subsiste l’Etat après le 6 avril. Que fera Yayi en 6 jours ? L’homme du changement va-t-il se confiner au palais de la République pour mettre de l’ordre dans ses affaires, recevoir des lauriers pour ses bons et loyaux services rendus à la Nation ou plutôt doit-on encore assister à des poses de premières pierres et à la prise de grandes décisions en conseil des ministres ? Une seule certitude, le 6 avril est inviolable. La vérité sur les derniers actes à poser, seul Dieu qui sonde les cœurs peut révéler les pensées actuelles de Boni Yayi. L’homme est imprévisible. Entre les deux tours de la présidentielle, alors qu’on s’y attendait le moins, l’actuel hôte du palais de la Marina a procédé à un remaniement ministériel et ensuite, plusieurs nominations ont suivi. Et c’est sans compter avec le décret portant augmentation de prime aux directeurs de cabinets et secrétaires généraux des ministères, ainsi qu’à leurs adjoints avec un effet rétroactif depuis 2006. C’est dire que l’on pourrait sans surprise assister dans les tout prochains jours à la prise de grands actes par le chef de l’Etat avant son départ du pouvoir.

Eviter la surprise du temps
D’ailleurs, les nombreuses visites de chantiers de ces derniers jours sont des signes sont évocateurs de ce que Yayi n’entend pas baisser les armes tant que l’arbitre constitutionnel n’aura pas sifflé la fin de son second et dernier mandat. Mais ce coup de sifflet risque de surprendre le leader des cauris s’il n’allège pas son calendrier. Comme ce Laboureur de la fable de Jean de La Fontaine, Boni Yayi peut décider de prodiguer de sages conseils à ses enfants : « gardez-vous de vendre l’héritage… ». La gouvernance est une continuité, et quelles que soient les volontés d’un homme, il ne pourra à lui tout seul faire le printemps. En dix ans de gouvernance, Boni Yayi a apporté sa pierre à la construction de l’édifice Bénin.

Un atterrissage en douceur
Pour ses sept derniers jours à la tête de l’Etat, il peut échanger avec les corps constitués, les syndicats et autres acteurs de la vie socio-économique et politique du pays sur ses sentiments à la fin de la mission. Un atterrissage donc en douceur du vol Bénin, serait plus utile que de nouvelles décisions à polémique à sept jours de la passation de charges. D’ailleurs, Boni Yayi peut consacrer du temps à la préparation de cet acte symbole de la vitalité de la démocratie béninoise. Malgré la sobriété voulue par le gouvernement, une bonne préparation s’impose. Une passation de charges entre deux chefs d’Etat est un acte solennel qui retient l’attention de tout un peuple et au-delà. Yayi a de quoi occupé judicieusement les sept derniers jours de son règne.

31-03-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Langage de vérité et énième soutien inconditionnel à Talon et à ses réformes, signés Me Adrien Houngbédji. Une fois de plus, le président du Parti du (...) Lire  

En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE
editorial : La violence religieuse en (...)
11-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Merci !
23-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
editorial : Libérez la parole !
22-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
editorial : Le mariage de raison
20-12-2016, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Un discours précis, concis et bien structuré
23-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN
Un discours précis, concis et bien structuré
23-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Réforme du système partisan au Bénin : Houngbédji n’exclut pas la (...)
16-01-2017, Karim O. ANONRIN
Le Parti du renouveau démocratique (Prd) n’exclut pas sa fusion avec d’autres formations politiques pour la création (...)  

Réformes du système partisan : Houngbédji sonne l’heure des (...)
16-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La question de la fusion des formations politiques est devenue une préoccupation d’ordre général, un passage obligé (...)  

Mise en affermage du parc Pendjari : Une panacée pour booster le (...)
13-01-2017, Gérard GANSOU
L’une des grandes décisions prises par le gouvernement de Patrice Talon au cours du deuxième conseil des ministres de (...)  

Loi sur les des violences faites aux femmes : Adidjatou (...)
13-01-2017, Karim O. ANONRIN
La question orale avec débat posée par le député Louis Vlavonou sur la non application des dispositions de l’article 28 (...)