Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Questions orales sur l’hydraulique villageoise et les voyages officiels : Dakpè Sossou aux trousses de l’ancien Président Boni Yayi

JPEG - 347.6 ko

Depuis quelques mois, le député Dakpè Sossou, élu dans la 18ème circonscription électorale multiplie les interpellations du gouvernement à travers des questions écrites, des questions orales et des questions d’actualité. Depuis le début de la législature, cet élu du peuple très proche du président de la République, Patrice Talon, a déjà posé plusieurs questions au gouvernement. Mais la plupart de ses questions sont relatives à des projets pilotés par le régime défunt présidé par l’ancien président de la République, Boni Yayi. Il s’agit notamment de la question d’actualité posée le 02 novembre 2015 et portant sur ‘’les irrégularités relevées dans les résultats du dernier concours de recrutement d’agents permanents de l’Etat au profit du ministère de l’économie, des finances et des programmes de dénationalisation’’, la question orale avec débat posée le 02 mai 2016 et portant sur ‘’la construction de la centrale à turbines à gaz à Maria-Gléta 1’’, la question orale avec débat posée le 02 juin 2016 et portant sur ‘’la chute de la filière de véhicules d’occasion au Bénin’’, la question orale avec débat posée le 02 juin 2016 et portant sur ‘’le projet de construction du nouveau siège du Parlement béninois’’, la question orale avec débat posée le 20 juin 2016 et portant sur la gestion de la Société des industries textiles (Sitex) et de la Compagnie béninoise de textile (Cbt) de Lokossa’’, et la question orale avec débat posée le 27 juin 2016 et portant sur ‘’le piétinement des travaux de construction de la route Comè-Lokossa-Dogbo. Pas plus tard qu’en début de cette semaine, le député Dakpê Sossou, a encore posé 3 autres questions orales avec débat au gouvernement ; des questions qui sont aussi en relation avec les actions du régime défunt. Au nombre de ces questions, nous pouvons citer la question orale avec débat au gouvernement portant sur la gestion de certains programmes d’hydraulique villageoise au Bénin et la question orale avec débat portant sur la création de la cellule des voyages officiels.
(Lire ci-dessous l’intégralité des deux questions orales sur l’hydraulique villageoise et sur la cellule des voyages officiels posées par Dakpè Sossou)

1) Question orale avec débat au gouvernement sur la gestion de certains Programmes d’hydraulique villageoise
Aujourd’hui, beaucoup de Béninois peuvent penser que les fonds néerlandais constituent la seule source de financement du projet de construction d’adduction d’eau villageoise. Or, le gouvernement a bénéficié d’autres financements qui n’ont fait objet d’aucune communication. A titre d’exemple, on peut citer l’appui de la commission de l’Union Economique Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) qui baigne dans un silence absolu.
Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique commune d’amélioration de l’environnement au sein de l’UEMOA, politique qui prend en compte le Programme Hydraulique Villageoise, quatre milliards six cent soixante-huit millions six cent cinquante mille (4.668.650.000) francs CFA sont mis à la disposition du Bénin.
En ce qui concerne le Programme d’Aménagements Hydrauliques Multi usages, l’Arrondissement de Kouforpislka dans la Commune de Matéri, Département de l’Atacora, est retenu pour l’amélioration de l’approvisionnement en eau potable.
Quant au Programme Hydraulique Villageoise – BID, des fonds sont également mis à la disposition du Bénin pour la réalisation des infrastructures telles que les forages équipés de Pompe à Motricité Humaine, des mini adductions d’eau solaire, des postes d’eau autonomes et des latrines privées.
La Représentation Nationale demande au Gouvernement de faire la lumière sur la gestion des Programmes Hydrauliques ci-dessus cités et de justifier son blocage dans la poursuite du dossier PPEA 2.

La Représentation Nationale s’empresse donc de connaître :
1. La gestion qui est faite des quatre milliards six cent soixante-huit millions six cent cinquante mille (4.668.650.000) mis à sa disposition par l’UEMOA.
a. Le nombre de forages réalisés,
b. Les localités bénéficiaires,
c. Les principaux acteurs,
2. L’existence physique (situation géographique, superficie, population, etc.) de l’Arrondissement de Kouforpislka dans la Commune de Matéri,
3. Le point, preuve à l’appui, des réalisations faites dans cet Arrondissement dans le cadre du Programme d’Aménagements Hydrauliques Multi usages,
4. Le nombre de forages équipés de Pompe à Motricité Humaine, des mini adductions d’eau solaire, des postes d’eau autonomes et des latrines privées réalisés par Commune dans le cadre du Programme Hydraulique Villageoise – BID,
5. Ce qui justifie le silence du Gouvernement autour de l’affaire PPEA 2
Porto-Novo, le 23 Août 2016

Dakpè SOSSOU

2) Question orale avec débat au gouvernement sur la création de la Cellule des Voyages Officiels
Il a été constaté que les frais de transport à l’étranger connaissent depuis quelques années, une croissance inquiétante du fait de l’inexistence d’un dispositif officiel, d’une politique de planification et de rationalisation des dépenses. Dans sa démarche permanente de recherches de solutions pour la réduction des dépenses et l’amélioration de la gestion des dépenses publiques, le Gouvernement a décidé, le 20 juillet 2016, de la création d’une Cellule des Voyages officiels pour assurer une maîtrise desdites dépenses.
La Représentation Nationale se préoccupe d’avoir une parfaite connaissance sur l’organisation des voyages officiels des personnalités politico-administratives, des boursiers et des évacués sanitaires dans le contexte des années antérieures.
Ainsi, elle invite le Gouvernement à donner satisfaction aux préoccupations ci-après.
6. Combien ont coûté les voyages officiels au Bénin du 1er janvier au 06 avril 2016 ?
7. Est-ce que tous les voyages officiels sont réellement effectués ? quelles en sont les preuves ?
8. Qui sont les vrais auteurs des voyages officiels fictifs ?
9. Quelles sont les agences de voyage commises habituellement pour les formalités ?
10. Particulièrement en ce qui concerne la table ronde de Paris, quel est le rapport coût/résultats obtenu ?
Porto-Novo, le 22 Août 2016
Dakpè SOSSOU

25-08-2016, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Le dernier sacerdoce de Houngbédji !
17-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’initiative a peut-être surpris plus d’un. Mais pas moi. Le numérique, Houngbédji l’a dans la peau. Pour la jeunesse africaine, il en veut une (...) Lire  

Editorial : Le défi d’une bonne rentrée
17-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La belle politiquement cocufiée (...)
16-08-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : Sous la menace du terrorisme
16-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un Psd, deux ailes !
14-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ces valeureux sportifs béninois
14-08-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Quelques axes de l’audit du Fnm
16-08-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

A l’ère du Nouveau départ : L’or blanc retrouve des couleurs
18-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Une campagne cotonnière bouclée avec une production record, et une autre en cours avec de très bonnes perspectives. A (...)  

Les membres de la Haute cour de justice formés à la tenue de procès (...)
17-08-2017, La rédaction
La présidente de la Haute cour de justice, Marcelline Gbèha Afouda a officiellement lancé hier à la Cour d’Appel (...)  

Campagne cotonnière 2017-2018 : 105 milliards déjà payés aux (...)
17-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
L’Association interprofessionnelle de coton (Aic) et les égreneurs travaillent en parfaite intelligence pour (...)  

Quelques axes de l’audit du Fnm
16-08-2017, La rédaction
Le 02 août dernier, le Conseil des ministres s’est penché, entre autres, sur le compte rendu de la mission d’audit (...)