Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Rachidi Gbadamassi au sujet de l’affaire Ajavon : « Il y a absolument une main invisible qui tire les ficelles… »

JPEG - 192 ko

L’honorable Rachidi Gbadamassi s’est prononcé hier, à son cabinet sis au quartier Gbégamey à Cotonou, sur l’affaire de drogue qu’on aurait retrouvée dans un conteneur de la société Cajaf Comon du président Sébastien Germain Ajavon. Le député y voit une main invisible qui travaille à opposer deux puissances économiques et partenaires politiques. « Notre pays est victime d’un complot et d’une cabale qui risquent de retarder le processus de son développement », a-t-il déclaré. A en croire l’He Gbadamassi, Talon ne peut ‘’jamais détruire’’ Ajavon, et ce dernier ne peut non plus être impliqué dans une affaire de drogue parce qu’il serait un homme qui place les valeurs humaines et les vertus au-dessus de tout. Il invite donc le chef de l’Etat à éviter le piège habilement posé par leurs ennemis politiques : ‘’ Lorsque deux éléphants se battent, ce sont les herbes qui souffrent. Les herbes, c’est la population…. Je lui présente les excuses de la population et ainsi que celles du président Sébastien Ajavon’’.

Lire la déclaration de l’He Rachidi Gbadamassi
Chers invités ; Mesdames et messieurs ;

Je vous remercie d’avoir répondu présents à notre appel. A travers cette intervention, je compte donner mon opinion de la situation qui prévaut dans notre pays depuis quelques jours. C’est l’occasion pour moi de remercier la justice de notre pays, les acteurs politiques, les animateurs de la presse et le peu béninois pour son attachement à sa démocratie.
Avant tout propos, je nous invite à considérer la pensée de Marie CURIE : « Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre ». J’ai mis le temps qu’il faut pour chercher à comprendre la cause profonde de ce qui nous arrive présentement, il n’est pas difficile de déduire que des acteurs invisibles interviennent dans l’ombre. Il y a absolument une main invisible qui tire sur les ficelles. Cette main invisible agit po opposer et faire rivaliser deux puissances économiques dont la symbiose et le tandem ne peuvent que faire prospérer notre pays. Notre pays est victime d’un complot et d’une cabale qui risque de retarder le processus de son développement pendant longtemps.
Ayant une connaissance pratique du Président Patrice Talon et de Monsieur Sébastien Ajavon pour les avoir côtoyé tous les deux, j’ai la ferme conviction que le président Patrice Talon ne peut jamais détruire Sébastien Ajavon. De même, j’ai la ferme conviction que Monsieur Sébastien Ajavon ne peut jamais être impliqué dans une affaire de drogue. Il est un homme qui place les valeurs humaines et les vertus au-dessus de tout, dans ses relations avec ses semblables.
J’en appelle à la vigilance de ces deux personnalités qu’on ne rencontre qu’une fois par siècle dans nos pays en Afrique. Car, selon moi, on veut opposer deux puissances économiques classées, l’un 14ème et l’autre 15ème sur les 100 premières puissances financières francophones du continent africain. Quel honneur pour notre pays !
Depuis que cette affaire a commencé, beaucoup de choses ont été dites. Y a eu des interprétations, des commentaires, des allusions. Mais toutes ces agitations n’ont fait que diviser les béninois d’une part ; et ces deux partenaires politiques d’autre part. C’est pour cette raison, je présente toutes mes excuses au président Patrice Talon et à sa famille. Au nom de tout ce qui est cher et sacré pour ce peuple, je supplie le Chef de l’Etat, père de la nation de prendre en considération les seules raisons économiques et sociales liées à la prospérité de ce pays pour éviter le piège habilement posé par leurs ennemis politiques. Lorsque deux éléphants se battent, ce sont les herbes qui souffrent.
Si le Président Patrice Talon, Père de la nation se sent blessé, parce que certaines personnes semblent voir sa main derrière cet évènement malheureux, moi, Rachidi GBADAMASSI en tant qu’élu du peuple, je lui présente les excuses de la population. Je voudrais également au nom du Président Sébastien Ajavon lui présenter des excuses. Le Bénin a besoin de tous ses enfants. Patrice Talon et Sébastien Ajavon constituent une chance pour le Bénin et je m’engage personnellement à œuvrer pour que la renommée, la puissance et l’intelligence de ces deux dignes fils béninois puissent profiter à tout le peuple béninois qui a tant souffert.
Mais au fond, qui a intérêt à opposer ces deux puissances économiques et partenaires politiques ? Je vous exhorte à la réflexion !
Je vous remercie !

2-11-2016, La rédaction


CHRONIQUES

tribune verte : Freiner à temps la dégradation des sols (...)
8-12-2016, Isac A. YAÏ
La baisse de la fertilité des sols focalise désormais les attentions de par le monde. En marge de la journée mondiale des sols, célébrée le 05 (...) Lire  

Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
tribune verte : L’audace d’assainir les (...)
1er-12-2016, La rédaction
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1890

Programme ‘’Omidelta’’ 2016-2020 : Talon décroche 37 milliards des (...)
7-12-2016, La rédaction
La coopération bilatérale entre le Royaume des Pays-Bas et le Bénin retrouve sa bonne santé après plusieurs mois (...)  

Modernisation de l’Assemblée nationale : Houngbédji reçoit (...)
6-12-2016, Karim O. ANONRIN
Dans soit ambition de jouer pleinement son rôle pour la consolidation de la démocratie et ainsi devenir une véritable (...)  

Malgré la permanence de la Cena et la Lépi : les élections coûtent (...)
2-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN
Les élections au Bénin ont de tout temps fait saigner les caisses de l’Etat, et parfois soulevé de vives polémiques. La (...)  

L’assainissement et le déguerpissement au Bénin : « le gouvernement (...)
2-12-2016, La rédaction
« Les 125 km de plages seront nettoyés et sécurisés. C’est une mesure qui s’inscrit dans la durée ». Ces déclarations du (...)