Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Ravip : Armand Gansè invite les populations de Bohicon à se faireenrôler

Le Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population RAVIP a démarré sur toute l’étendue du territoire national depuis le Mercredi 1er Novembre 2017 et évolue normalement. C’est le constat fait par le DG de la SOGEMA , Armand Gansè lors d’une descente sur les différents sites à Bohicon. Il a par ailleurs invité les populations à la vigilance et a mis en exergue les conséquences éventuelles d’un défaut d’enregistrement.

JPEG - 357.1 ko

C’est dans le deuxième arrondissement de la ville de Bohicon que le Directeur Général de la SOGEMA s’est fait enrôler. L’autorité a tenu à remplir ce devoir civique aux cotés des populations de sa localité afin de leur montrer le bien-fondé de la manœuvre.
« Il s’agit d’une initiative futuriste et cette carte attendue, sera plus qu’un sésame pour les populations. La carte à tout faire peut faire beaucoup de chose », a déclaré Armand Gansè après son enrôlement. Le Directeur Général n’a pas caché son empressement à voir les populations de sa localité sortir massivement. Répondant aux préoccupations de certains citoyens, il a fait savoir que la carte RAVIP qui sera donnée à la fin de l’opération limitera pour tous, les tracasseries administratives. C’est pour cette raison, que selon lui, les populations ne doivent pas attendre le dernier jour pour se faire enregistrer.
Il a par ailleurs invité les populations à la vigilance. « Il ne faut pas vous laisser embobiner par les vendeurs d’illusions. Ce que nous faisons n’est pas comparable à la LEPI. Cessez d’écouter les intoxications, car si quelqu’un rate cette étape, il rate une occasion de prouver qu’il appartient à ce pays et qu’il est béninois » a-t-il laissé entendre.
Il faut préciser que les agents enregistreurs ont également échangé avec Armand Gansè . Ils ont fait savoir que l’opération se déroule correctement et que les différents postes d’enregistrement disposent de kits suffisants. Les populations pour leur part, participent activement à l’opération, car selon le responsable du deuxième arrondissement, les statistiques évoluent correctement.
Source : les pharaons

8-11-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)