Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Réforme constitutionnelle : Houngbédji et Talon sur la même longueur d’onde

JPEG - 48.8 ko

Patrice Talon et Adrien Houngbédji embarquent ensemble pour le Nouveau départ. Le discours du président de l’Assemblée nationale hier à l’hémicycle vient encore prouver qu’au-delà du tête-à-tête, les deux hommes se sont entendu sur la nécessité d’une relecture de la Constitution pour donner un nouvel élan à la démocratie béninoise qui a fait du chemin depuis l’historique conférence nationale de février 1990. ‘’Les défis à relever sont nombreux. Ils ont essentiellement trait à la grande vulnérabilité du système partisan, à la réécriture de notre Loi Fondamentale, aux exigences nouvelles de l’Etat de droit…’’, a déclaré Me Adrien Houngbédji à l’ouverture de la première session ordinaire du parlement pour le compte de l’année 2016. Il est désormais clair que si dans un passé récent, le projet de réforme constitutionnelle a soulevé de vives polémiques, le consensus est en train d’être établi autour de la question, et avec la détermination affichée par les présidents Adrien Houngbédji et Patrice Talon, les débats seront dépassionnés pour de vrais réajustements de la Constitution. Car il est un secret de polichinelle qu’à plusieurs égards, la Constitution béninoise a révélé des insuffisances après 25 années de pratique démocratique. ‘’Je note avec bonheur, en ce qui nous concerne, que le nouveau président de la République veut faire de son mandat, celui des réformes dont, entre autres, la réforme du système partisan, réforme qui figure en priorité dans l’agenda de la 7e législature de l’Assemblée nationale et à laquelle nous travaillons’’, a laissé entendre le président Houngbédji. Le discours du président du parti arc-en-ciel est sans ambiguïté. Il adhère, de même que l’institution qu’il dirige, au projet de réforme de la loi fondamentale du président Patrice Talon. Et Adrien Houngbédji n’entend pas perdre du temps. Il ira plus loin en déclarant : « La présente session ordinaire de notre Assemblée aura à connaître de plusieurs projets et propositions de lois. Nous aurons aussi à voter des autorisations de ratification d’accords de crédit pour donner au gouvernement les moyens financiers indispensables à la réalisation de ses objectifs prioritaires… ». C’est dire que le président de l’Assemblée nationale entend jouer sa partition pour le succès du nouveau régime. C’est aussi une preuve de la maturité des acteurs politiques béninois qui savent conjuguer au passé les combats électoraux afin d’agir ensemble pour l’intérêt général. Et c’est à raison que Houngbédji évoque si bien l’exception démocratique béninoise.

13-04-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Pleins feux sur le bloc progressiste
23-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Les choses se précisent. Le boulevard de la réforme du système partisan se dresse devant la classe politique. Après la mutation de l’alliance des (...) Lire  

Editorial : Macabre ritournelle !
23-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Entretien avec Raliou Arinloye, ancien maire de sakété : « …Sans (...)
23-07-2018, Karim O. ANONRIN
Depuis quelques semaines, l’ancien Maire de la Commune de Sakété, Raliou Akanda Olouwa Arinloye, est de retour (...)  

L’Union européenne au sujet de la représentativité des femmes au (...)
23-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les partenaires financiers et techniques, branche Union européenne, approuvent les tentatives en cours à l’Assemblée (...)  

Session du Conseil supérieur de la magistrature : Justin Gbènamèto (...)
23-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Justin Gbènamèto retrouve le sourire. L’ancien procureur de la République près le tribunal de première instance de (...)  

Rapport pour la levée d’immunité : La plénière, deuxième étape (...)
23-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Pour une première étape franchie dans le processus de la levée de son immunité parlementaire, l’He Valentin Djènontin (...)