Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Réforme du Code électoral en République du Bénin : La Cour suprême prête à accompagner le Parlement pour une meilleure loi

JPEG - 75.3 ko

Les 26, 27 et 28 juin derniers, la Cour suprême du Bénin a organisé un atelier-bilan sur sa gestion du contentieux des élections de 2015 et le contrôle des comptes de campagne électorale. C’était avec la participation des différents organes en charge de l’organisation des élections au Bénin comme la Commission électorale nationale autonome (Cena), l’Agence nationale de traitement (Ant), et même le Parlement représenté par un député de l’opposition parlementaire en la personne de l’He Léon Dègny et un député de la majorité parlementaire en l’occurrence, l’He Noël Akissoé. Pendant 3 jours donc, les participants ont essayé d’accorder leurs violons sur les réformes à apporter au Code électoral ; afin de faciliter la tâche à la Chambre administrative de la Cour suprême, qui aux termes des dispositions du Code électoral en vigueur est compétente à gérer le contentieux des élections municipales, communales et locales. En effet, il n’est un secret pour personne que depuis les élections de 2015, la Cour suprême a continué de gérer le contentieux électoral jusqu’en 2018 avec plus de 2000 arrêts rendus. En organisant cet atelier, la Cour suprême a voulu jouer sa partition à un moment où l’Assemblée nationale s’apprête à modifier la loi électorale en vigueur. Le président de la Cour suprême, Ousmane Batoko, l’a si bien compris qu’il a instruit ses collaborateurs à transmettre sans délai les conclusions dudit atelier au Parlement à la cérémonie de clôture du séminaire. « …Il me plaît d’insister sur la mise en forme diligente des propositions et recommandations du séminaire aux fins de leur transmission à l’Assemblée nationale pour leur prise en compte… », a dit le président Ousmane Batoko.

2-07-2018, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | ... | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | 270 | ... | 3120

Loi portant renforcement de la gouvernance publique : De (...)
22-02-2019, Karim O. ANONRIN
L’Assemblée nationale, 7ème législature, a adopté ce jeudi la Loi portant renforcement de la gouvernance publique. C’est (...)  

Démarrage de la phase de réception des candidatures : Le calme (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Silence ! C’est le maître mot dans les couloirs de la Commission électorale nationale autonome (Cena) ce 21 février (...)  

Législatives 2019 : La Haac en session pour une couverture (...)
22-02-2019, La rédaction
Les conseillers de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (Haac) ont démarré le jeudi 21 février (...)  

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Notification de non-conformité. Les partis Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Restaurer l’Espoir (Re) et (...)