Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Réformes politiques et institutionnelles : Les réserves du parti des valeurs républicaines

Loth Houénou, Président du parti des valeurs républicaines (Pvr) n’est pas pour une révision de la Constitution sous l’ère Talon. Il a dévoilé hier à l’opinion nationale sa position à travers un point de presse. Il voit à travers la démarche du Président Talon pour parvenir à mettre en œuvre ses réformes, un passage en force. Loth Houénou s’en tient aux dispositions des articles 154 et 155 de la Constitution et au contexte sociopolitique et économique actuel pour se justifier. « Il est vrai que la Constitution vient de faire 25 ans, mais nous n’avons pas encore fini de l’exploiter à fond. Nous venons à conclure que les intérêts sont à chercher ailleurs. On peut se demander en l’espèce, si nous acheminons vers une dictature déguisée », a-t-il martelé.
Sur la question du mandat unique, le Pvr fait savoir que cette réforme pourrait constituer une entrave à l’exercice de la souveraineté du peuple. Le renouvellement du mandat d’un Chef de l’Etat en exercice constitue selon Loth Houénou la seule occasion pour le peuple de sanctionner ou non la gouvernance de ce dernier. Loth Houénou prévoit faire dans les prochains jours des propositions sur la base du rapport Djogbénou.

Affaire Segub : le Pvr demande la démission de Pik
Plusieurs autres sujets ont été abordés au cours de ce point de presse. Il s’agit essentiellement de la relance de la filière Coton, la recrudescence de l’insécurité et l’affaire Segub. Au regard des critiques portées à l’endroit de l’ancien premier ministre de Boni Yayi, Loth Houénou recommande la démission de Pascal Koupaki. Ce serait, selon le Président du Pvr, une manière d’assumer sa partition dans la responsabilité du régime de la refondation. Il a aussi apprécié la sortie médiatique du Chef de l’Etat le premier août 2016. « Nous sommes restés sur notre faim car le quotidien des Béninois n’est pas pris en compte », a-t-il laissé entendre. Toutefois, le Parti des valeurs républicaines reconnait que des efforts ont été faits pour atténuer le délestage. Même si, pour lui, « la location des groupes à 30 milliards de francs Cfa contraste avec la construction d’une centrale à 50 milliards ».
Fulbert ADJIMEHOSSOU

12-08-2016, La rédaction


CHRONIQUES

tribune verte : L’audace d’assainir les villes
1er-12-2016, La rédaction
Sous la rupture, les villes s’apprêtent à faire leur toilette. Le Gouvernement Talon retrousse les manches pour débarrasser huit principales villes (...) Lire  

Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne (...)
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1890

Malgré la permanence de la Cena et la Lépi : les élections coûtent (...)
2-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN
Les élections au Bénin ont de tout temps fait saigner les caisses de l’Etat, et parfois soulevé de vives polémiques. La (...)  

L’assainissement et le déguerpissement au Bénin : « le gouvernement (...)
2-12-2016, La rédaction
« Les 125 km de plages seront nettoyés et sécurisés. C’est une mesure qui s’inscrit dans la durée ». Ces déclarations du (...)  

8ème édition de la Circaf : Le Bénin au cœur des enjeux du (...)
1er-12-2016, La rédaction
Ça y est ! Tout est prêt. Du 6 au 8 décembre prochain aura bel et bien lieu au Bénin Marina Hôtel, la 8ème édition de la (...)  

Conseil des ministres du 30 novembre 2016 : Le gouvernement (...)
1er-12-2016, La rédaction
Le Conseil des ministres d’hier a encore pris plusieurs décisions qui vont impacter durablement notre économie et (...)